Yanick Jean

Avec 900 matchs derrière le banc, Jean rejoint un club sélect

Sans tambour ni trompette, l’entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, a franchi un plateau digne de mention, dimanche, lors la visite de l’Armada de Blainville-Boisbriand au Centre Georges-Vézina, dirigeant son 900e match en carrière dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Le Chicoutimien est le sixième entraîneur à atteindre ce nombre après Richard Martel (1171), Guy Chouinard (1121), Réal Paiement (1101), Mario Durocher (1012) et le regretté Gaston Drapeau (941). Martel, Paiement et Drapeau ont tous les trois également dirigé la formation chicoutimienne.

L’information a été ébruitée, mardi après-midi, par le statisticien Denis Demers et ensuite partagée par l’organisation sur les réseaux sociaux. Yanick Jean montre une récolte de 1005 points grâce à un dossier de 460 victoires, 439 défaites et une nulle, lui qui a également été à la barre du Rocket de l’Île-du-Prince-Édouard et des Tigres de Victoriaville. Entraîneur-chef depuis 2005-2006, il a cumulé plus du tiers de ses matchs avec les Sags qu’il a menés pendant 314 rencontres.

« C’est juste un autre chiffre », de relativiser Yanick Jean au sujet de cette nouvelle marque.

« C’est un privilège de diriger dans cette ligue. C’est un privilège de pouvoir travailler aussi longtemps. Je me considère choyé de pouvoir venir à l’aréna tous les jours et travailler avec des jeunes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec », de faire valoir le pilote des Bleus.