Louis Crevier a compté son deuxième bits de la saison.

Autre victoire en tirs de barrage pour les Sags

Pour la troisième fois en autant de matchs, les joueurs des Saguenéens ont fait du temps supplémentaire, vendredi au Centre d’excellence Sport Rousseau de Blainville face à l’Armada. Ils ont encore sauvé la mise en tirs de barrage, l’emportant 4-3.

Comme c’est leur marque de commerce, les Montréalais ont montré beaucoup d’intensité, surpassant à de nombreuses occasions celle des visiteurs pendant la majeure partie de la rencontre, dominant 39-24 dans la colonne des tirs. Le gardien Alexis Shank aurait certainement mérité une étoile. 

«Je suis content de la troisième et de Shank. Ça se résume pas mal à ça. Ils étaient prêts à nous affronter. Ils avaient le couteau entre les dents. Donnons leur du crédit. Ils étaient partout et se sont impliqués physiquement. Ils nous ont fait mal paraître à plusieurs occasions pendant la soirée», a convenu l’entraîneur-chef Yanick Jean après la rencontre, estimant que cette rencontre pouvait servir d’exemple pour ses troupiers.

«Ce n’est pas une question de points, mais de processus et de manière. Honnêtement, les deux points me passent dix pieds par-dessus la tête. Je suis content pour Shank et de la manière dont on s’est comportés en troisième, mais ça s’arrête là», a-t-il tranché. 

Malgré seulement quatre tirs lors de la période initiale, les Sags ont tout de même été les premiers à s’inscrire au pointage. Ethan Crossman a été complètement oublié derrière la défensive de l’Armada et s’est amené seul devant Émile Samson qu’il a battu d’une belle feinte du revers avant d’envoyer la rondelle dans la partie supérieure pour son premier avec la formation chicoutimienne. Ce sont tout de même les locaux qui ont eu l’avantage du jeu au premier engagement et ont été récompensés en fin de période, profitant deux fois plutôt qu’une de l’attaque massive. 

Les Chicoutimiens ont montré meilleure mine à partir de la deuxième période, mais le pointage n’a pas changé après 40 minutes. Ils ont obtenu plusieurs bonnes occasions, mais ont souvent raté la cible. 

En troisième, après un superbe arrêt de Samson aidé d’un coéquipier alors que la rondelle glissait doucement, les locaux ont profité d’une mauvaise sortie d’Alexis Shank pour creuser l’écart quand la passe de Maxim Bykov a dévié sur Hendrix Lapierre avant de pénétrer dans une cage déserte. 

À partir de ce moment, les Sags ont ouvert la machine, dominant les dix dernières minutes de temps régulier. Samuel Houde a d’abord marqué le premier but des siens en supériorité numérique cette saison d’un tir vif de la partie supérieure. Louis Crevier a ensuite surpris Émile Samson d’un lancer de loin pour créer l’égalité avec son deuxième de la saison, lui qui n’en avait pas marqué un seul la saison dernière. 

En prolongation, Shank a été tout feu tout flamme, multipliant les arrêts spectaculaires, dont coup sur coup en début de période alors que l’Armada évoluait à quatre contre trois. En tirs de barrage, Christophe Farmer et Théo Rochette ont fait mouche tandis que Luke Henman a été le seul à battre le gardien des Sags.