Robin Allard (à droite) a trafiqué la photo afin de pouvoir faire une surprise à Carl Tremblay et Mario Morrow avant de dévoiler la voiture de course aux couleurs de la Société d'Alzheimer.

Robin Allard roulera pour une bonne cause

Le coureur Robin Allard a été secoué d'apprendre que deux membres de son équipe de course avaient des parents atteints de la maladie d'Alzheimer. En guise de solidarité, il a peint le capot de sa voiture aux couleurs de la société d'Alzheimer de la Sagamie.
« Ça me bouleverse et je voulais faire de quoi en appui à mes chums qui doivent composer avec des parents qui souffrent de cette terrible maladie », lance l'homme de Saint-Félicien.
Samedi matin, Carl Tremblay copropriétaire de la voiture, et Mario Morrow vont avoir toute une surprise en découvrant le logo sur le bolide. « Ils ne se doutent de rien. J'ai même trafiqué la photo que je vous ai envoyée pour qu'il ne se doute de rien. Je pense que ça va leur faire du bien de voir qu'on les accompagne dans cette épreuve », raconte Allard.
Pendant toute la saison les annonceurs de l'autodrome vont parler de la maladie et inviter les gens à faire de dons pour faire avancer les recherches sur la maladie.
 « Je veux amasser de l'argent. J'ai quelques idées, mais rien n'est encore définitif. La voiture sera exposée sur le boulevard Sacré-Coeur pendant les Régates de Saint-Félicien. Je vais mettre un chapiteau et on va peut-être pouvoir amasser de l'argent. Je veux contribuer à ma façon. J'ai beaucoup de peine pour Carl et Mario », ajoute-t-il.
La voiture #97 roulera donc pour une bonne cause en 2017 dans la classe sport compacte.
D'ailleurs, la saison commence aujourd'hui à l'autodrome pour les trois classes de courses locales. Ces épreuves sont présentées avant l'incontournable Enfer qui attire toujours près de 3000 spectateurs. Il y a déjà 65 bolides d'inscrits.
« Comme il y a beaucoup de monde dans les estrades, je pense que c'est une belle façon de les rejoindre. Cette maladie touche de plus en plus de gens et est très cruelle », lance-t-il.