Dans la ligue provinciale de soccer U17 AAA, les joueurs du Chinook de Chicoutimi (chandail gris) ont bien bataillé en deuxième demie, mais ils se sont inclinés 4-2 face à la formation de Saint-Léonard (Montréal), dimanche, au terrain synthétique du parc Saint-Jacques d’Arvida.

Réveil tardif du Chinook contre Saint-Léonard

Bien qu’encore en période d’adaptation au circuit de soccer Élite AAA, la formation masculine U17 du Chinook de Chicoutimi a rivalisé avec une formation dans la même situation, dimanche, alors qu’elle affrontait les représentants de Saint-Léonard. Un lent début en première demie a toutefois fait mal aux locaux qui ont été doublés 4-2 par les visiteurs.

Tirant de l’arrière 2-0 après la première demie disputée sur le terrain synthétique du parc Saint-Jacques à Arvida, la formation de l’entraîneur-chef Sébastien Sylvestre s’est ressaisie en deuxième. Auteur des deux buts des siens, Lamine Diallo a été le joueur du match des locaux.

À l’issue de la rencontre, le pilote du Chinook aurait aimé que ses protégés amorcent la rencontre fin prêts comme il le leur avait demandé. « C’est dommage parce que c’est un match qui était encore plus accessible que les deux premiers. (Saint-Léonard) est une équipe qui, comme nous, vient de faire son entrée en AAA. C’est l’autre équipe qui a gagné l’an passé lors de la Coupe des promotions. On a tiré une bonne deuxième demie, mais en première demie, ç’a été un peu difficile. On avait demandé aux joueurs d’arriver prêts et concentrés et qu’ils fassent preuve de constance, mais ça n’a pas été respecté durant la première demie. »

« Cela dit, on a vu quand même de belles choses et on en tire beaucoup de positif, parce qu’encore une fois, on a réussi à annuler la deuxième demie. Malgré des débuts de matchs difficiles, on garde les points positifs. Et l’un d’eux, c’est que nos recrues ont bien répondu lorsqu’on a fait appel à eux », a commenté Sébastien Sylvestre.

Évidemment, même si l’équipe est en apprentissage, la frustration s’est quand même fait sentir chez certains joueurs après cette troisième défaite en autant de rencontres. Le préparateur mental, Marc-Antoine Roussel, pourra donc aider les jeunes à relativiser les choses et à en retenir les éléments positifs de la rencontre. Le prochain match aura lieu le dimanche 20 mai, au terrain synthétique de l’UQAC.