Vincent Lapalme célèbre son deuxième but du match.

Retrouvailles réussies face aux Cataractes

Les Saguenéens ont célébré leur retour à domicile avec deux points de plus au classement. Dimanche après-midi, devant une foule de 2283 spectateurs rassemblés au Centre Georges-Vézina, les Chicoutimiens ont fait tomber les Cataractes de Shawinigan au compte de 5-1.

Zachary Lavigne et Vincent Lapalme, avec deux buts chacun, ont sonné la charge pour les locaux, pendant qu’Alexis Shank bloquait 25 rondelles pour récolter sa septième victoire de la saison. Marc-Antoine Gagné, en toute fin de troisième période, a réussi son premier but en carrière dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Dans son point de presse d’après-match, Yanick Jean a fait savoir que le personnel d’entraîneurs avait mis l’accent sur la façon de jouer au retour d’un voyage de six parties sur les patinoires adverses. L’entraîneur-chef a aussi rappelé que son équipe est rentrée de Rimouski à 5h du matin, samedi.

«C’était important de ne pas se mettre dans le trouble avec des revirements inutiles, a mis en contexte Jean. C’était de jouer plus ‘‘safe’’. Tu ne veux pas ouvrir la porte, car même si ça te coûte rien au départ, tu investis beaucoup d’énergie et ça vient te hanter plus tard dans le match.»

Le patron hockey des Bleus s’est souvenu que la dernière fois que son club était revenu d’un long voyage sur la route, il avait offert un effort sans éclat dans un revers de 4-2 face à Gatineau.

«Il faut apprendre de nos erreurs et on l’a fait, a reconnu Yanick Jean. On a commencé les 4-5 premières minutes sur les talons, ensuite on a fait ce qu’on avait à faire.»

Jeu de patience

L’une des rares chances de marquer en première période a appartenu à Kevin Klima. Le joueur de 20 ans a capté une longue passe d’Olivier Galipeau à la ligne bleue adverse pour s’échapper seul devant Lucas Fitzpatrick, mais le gardien des Cataractes n’a pas mordu à la feinte.

Kevin Klima a ensuite utilisé ses talents de passeur pour contribuer lors du deuxième engagement. À deux reprises, il a remis à Zachary Lavigne dans l’enclave et chaque fois, le 61 des Bleus n’a pas raté sa chance.

Le deuxième filet de Lavigne est d’ailleurs un candidat pour la sélection des jeux de la semaine. Il a déculotté le cerbère des Cataractes en lui servant une habile feinte. En troisième, Vincent Lapalme a inscrit les deux buts des siens, dont le premier en début de période pendant un avantage numérique. La défensive des Cataractes a d’ailleurs eu de la broue dans le toupet au cours des 20 dernières minutes de jeu, alors que les Sags ont dominé 14-5 dans la colonne des tirs.

«Ça fait environ trois semaines qu’on joue du hockey solide, a noté Yanick Jean. On semble jouer plus en confiance et l’éthique de travail est là. Je vois des gestes de surpassement soir après soir et je vois des gars se sacrifier. Lapalme joue blessé. Nauss (Morgan, un défenseur) a joué au centre sur nos trois premières lignes toute la soirée. Il a été un de nos meilleurs attaquants et il a même réussi à générer quelques chances de marquer. C’est du leadership et c’est ce qu’on a besoin des joueurs qui étaient ici l’an dernier.»

Les Sags reprennent la route mardi pour affronter le Drakkar en soirée, à Baie-Comeau. Zachary Bouthillier retrouvera sa place devant le filet, après avoir cédé sa place à Alexis Shank lors des quatre derniers matchs.

«On sentait qu’il (Shank) avait du momentum et on voulait lui en donner, a expliqué l’entraîneur des Chicoutimiens. Ce fut un peu plus difficile pour Zach (Bouthillier) dernièrement, mais on va revenir avec lui mardi. On ne veut pas que nos gardiens soient inactifs trop longtemps. Alexis nous a donné une chance de gagner lors des trois matchs de la fin de semaine. Il sort de ce week-end grandi.»

Zachary Lavigne a servi une habile feinte au gardien Lucas Fitzpatrick pour inscrire son deuxième but du match.

Lavigne produit offensivement

Habitué à un rôle défensif la saison dernière, Zachary Lavigne est devenu un élément important à l’attaque pour les Saguenéens. Dimanche après-midi, il a surpassé sa production offensive de l’an dernier en terme de buts.

En marquant deux fois, le joueur de 19 ans a maintenant six buts à sa fiche, après 15 matchs. Il en avait réussi cinq en 2016-2017 en 65 rencontres. Utilisé au sein du premier trio en compagnie de Kevin Klima et Vladislav Kotkov, Lavigne remplit sa tâche à merveille.

« C’est encore le travail accompli chaque jour qui paye, a humblement commenté le principal intéressé. Avec mes compagnons de trio, on travaille fort dans les entraînements et ça rapporte. »

Le match face aux Cataractes était le sixième en dix pour les Saguenéens. Cette quatrième victoire au cours de cette période est notamment attribuable à une contribution des meilleurs éléments de l’équipe.

« C’est important pour nous d’être fort dans une séquence de beaucoup de matchs en peu de jours, a réagi Zachary Lavigne. C’est important de montrer l’exemple et de pousser dans la bonne direction. On voulait revenir devant nos partisans et travailler aussi fort qu’on l’a fait sur la route. »

Vincent Lapalme joue en dépit d’une hernie. Malgré tout, le petit attaquant continue à travailler d’arrache-pied. Ses efforts ont été récompensés, dimanche.

« Les chances étaient là je suis content que ça ait débloqué, a-t-il raconté après le match. Sur mes deux buts, c’était deux beaux lancers et j’avais seulement à la faire dévier dans le filet. Mes coéquipiers m’ont aidé à ce que ça débloque. C’est sûr qu’il faut que ça parte de nous. Ça doit partir de joueurs qui étaient ici l’an dernier et ça pousse les autres à contribuer davantage. Tout le monde en donne un peu plus chaque match. Je sens qu’on est plus unis et c’est important dans une équipe. »

Kevin Klima a amassé deux passes, en plus de passer bien près d’enfiler l’aiguille sur cette séquence.

Cadeau

Envoyé dans la mêlée en fin de troisième alors que la victoire était officieuse, Marc-Antoine Gagné s’est gâté en réussissant son premier but dans la LHJMQ. Le Chicoutimien ne tenait plus en place lors de son entretien avec les journalistes.

« J’ai reçu un rebond et j’ai juste eu à mettre la rondelle au fond du but, a résumé Gagné. Honnêtement, wow, wow wow ! »

Dans l’autre vestiaire, l’ambiance était complètement à l’opposé. L’entraîneur-chef des Cataractes n’est pas passé par quatre chemins pour résumer la défaite des siens. « Pour gagner, il faut que tes meilleurs soient meilleurs que ça, a mentionné Daniel Renaud. Ç’a toujours été le cas et c’est encore le cas. Peu importe l’âge, tes meilleurs doivent être meilleurs. Ce ne fut pas le cas. »

À partir du moment où les Cataractes ont bousillé deux occasions en avantage numérique en première période, le tapis a semblé leur glisser sous les pieds.

« On s’est frustré encore une fois parce que le jeu de puissance n’a pas fonctionné, a déploré Renaud. Un moment donné, tu ne peux pas toujours compter. Il faut que tu génères des chances de marquer, mais peu importe le résultat, tu ne peux pas te frustrer. Je vais résumer ça bien simplement ; il faut que tes meilleurs soient meilleurs, et il faut haïr perdre. Je ne suis pas sûr que ce soit le cas présentement. » 

Jan Drozg a réussi le seul but des Cataractes, saisissant un retour dans une circulation lourde.

Pointes de plume

• Samuel Houde et Mathieu Desgagnés, tous les deux blessés, étaient absents chez les Saguenéens, tout comme Ryan Smith. L’attaquant purgeait un match de suspension d’un match pour avoir tenté d’enlever le casque de Parker Bowman, vendredi soir à Rimouski, face à l’Océanic...

• Avec trois joueurs d’avant indisponibles, Morgan Nauss a été utilisé au centre. Le défenseur n’a pas eu l’air fou, remportant même cinq mises en jeu, en 13 tentatives...

• Les amateurs de hockey qui désirent voir le match des Saguenéens face au Drakkar, mardi, à Baie-Comeau, peuvent se rendre au Cinéma Odyssée de Place du Royaume. La rencontre sera retransmise gratuitement...

• Le fan-club des Cataractes de Shawinigan est probablement le plus actif de toute la LHJMQ. Un autobus de partisans a fait le voyage à Chicoutimi dimanche. Même s’ils ont eu peu de choses à se mettre sous la dent, ils n’ont pas manqué de se faire entendre à quelques occasions...

• Alexis Lafrenière s’est éclaté, dimanche, dans une victoire de l’Océanic face à l’Armada de Blainville-Boisbriand. La recrue a marqué quatre des cinq buts des siens et Rimouski a gagné 5-3. Selon le site de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, le jeune de 16 ans a dirigé cinq tirs au but et les cinq ont été jugés dangereux. Lafrenière a terminé le match avec un différentiel de +5. Bref, une bonne journée au bureau...

• La LHJMQ a sévi à l’endroit des Wildcats de Moncton en décernant une amende de 2500 $. Jeudi dernier, l’entraîneur-chef Darren Rumble avait convié ses joueurs à un entraînement punitif immédiatement après une défaite de 5-1 face au Titan d’Acadie-Bathurst. Le message n’a pas semblé être bien saisi par ses troupiers puisque les Wildcats ont perdu 2-1 devant les Sea Dogs, à Saint-Jean, dimanche après-midi...