Retour sur le sport régional 2019

L'année 2019 n'a pas fait exception et a encore amené son lot de beaux moments pour les athlètes et les équipes régionales. Voici un compte-rendu des événements les plus marquants de la dernière année.

Saguenéens: Une année mouvementée

2019 a commencé en force pour les Saguenéens, qui ont remporté la 1500e victoire de l’histoire de l’organisation à la fin janvier, la troisième équipe originale à atteindre ce plateau. Les Chicoutimiens ont terminé la saison en force avant d’être balayés en première ronde par l’Océanic de Rimouski. Dans son bilan, Yanick Jean a annoncé ses couleurs, disant que le meilleur restait à venir. Dès les Assises de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, il a confirmé l’acquisition du Jonquiérois Rafaël Harvey-Pinard, qui a immédiatement été nommé capitaine. Il a également tenté le coup avec le défenseur Oscar Plandowski en première ronde du repêchage, mais il a finalement été transigé aux Islanders de Charlottetown. Malgré un manque de conviction en début de saison, les Saguenéens ont bouclé la première moitié de saison avec seulement six défaites en temps réglementaire en 33 rencontres pour s’établir parmi les favoris pour la Coupe du Président, ce qui a permis à Yanick Jean de se hisser au 5e rang de l’histoire pour les victoires avec 473, dépassant Gaston Drapeau et Benoît Groulx. Ces succès sur la glace ont forcé la direction à faire des acquisitions de joueurs de premier plan, soit les vétérans Félix Bibeau, des Remparts, Dawson Mercer, des Voltigeurs, et Raphaël Lavoie, des Mooseheads, cédant des choix et sacrifiant deux joueurs de 17 ans, Théo Rochette (Québec) et William Dufour (Drummondville). Le directeur des opérations hockey Rénald Nepton a également célébré 40 ans d’association avec les Sags. Le 3 janvier, le chandail numéro 6 de Jean-Marc Richard sera hissé dans les hauteurs du centre Georges-Vézina. L’ancien défenseur deviendra le 10e à recevoir cet honneur, le troisième en trois ans. Un autre ancien a fait parler de lui récemment, Alain Nasreddine, qui a été nommé entraîneur-chef par intérim des Devils du New Jersey après le congédiement de John Hynes.

La région brille aux Jeux du Canada

Le Saguenay–Lac-Saint-Jean a attiré l’attention lors des Jeux du Canada, en mars, à Red Deer, en Alberta. Pas moins de huit des neuf athlètes ont ramené une médaille tandis qu’en boxe, le Chicoutimien Gabriel Tremblay s’est incliné par un point en demi-finale chez les moins de 81 kilos. La native de Chicoutimi Emmanuelle Côté a remporté trois médailles, une de chaque couleur, en patinage de vitesse longue piste. En patinage artistique, Mélaurie Boivin a remporté le bronze dans la division novice. En biathlon, Adrianna Émond a aidé l’équipe du Québec à décrocher l’argent au relais 3x6 kilomètres. Le judo était fortement représenté avec quatre athlètes. Mathilde Simard-Lejeune, Anne-Clara Guérin, Simon Paquet et Arnaud Blacquière ont tous mérité une médaille en équipe, l’or pour les gars et le bronze pour les filles. Finalement, le gardien William Blackburn a contribué à une médaille d’or historique du Québec dans le tournoi regroupant les meilleurs joueurs de moins de 16 ans. C’était la première fois en 32 ans que le Québec remportait l’or. William Blackburn a également participé à un autre événement d’envergure, le Défi mondial des moins de 17 ans, en novembre. La responsable du Club de tennis Saguenay-Arvida Caroline Delisle a quant à elle été nommée au sein du personnel d’entraîneurs de la délégation du Québec pour les prochains Jeux du Canada d’été, en Ontario, en août 2021.

Valérie Maltais poursuit sa transition

La patineuse baieriveraine Valérie Maltais continue de connaître du succès dans sa transition de la courte piste à la longue piste. Elle a d’abord conclu sa première saison avec une 12e place au 3000 mètres des Championnats du monde par distance individuelle en Allemagne, terminant ensuite en 17e place au classement général des Championnats du monde toutes distances à Calgary. L’athlète de 28 ans, qui vise les Jeux olympiques de Beijing, en Chine, en 2022, a débuté sa deuxième saison en force, remportant une première médaille d’or à la poursuite par équipe avec ses coéquipières Isabelle Weidemann et Ivanie Blondin.

La coupe Memorial pour Harvey-Pinard et Harvey

La coupe Memorial et la coupe du Président ont fait une petite visite dans la région cet été après la double conquête des Huskies de Rouyn-Noranda, dont faisaient partie le gardien Samuel Harvey et l’attaquant Rafaël Harvey-Pinard, maintenant avec les Sags. Samuel Harvey a terminé sa carrière avec le 4e plus grand nombre de victoires dans la LHJMQ avec 129.

Samuel Harvey
Rafaël Harvey-Pinard

La retraite pour Bradette et Girard

Après avoir tous deux participé aux Championnats du monde de patinage de vitesse courte piste en Bulgarie, ramenant chacun une médaille, Kasandra Bradette (bronze au relais) et Samuel Girard (argent au 1500 mètres) ont annoncé leur retraite lors d’une conférence de presse émotive en mai. Ils ont expliqué qu’ils désiraient passer à autre chose. Kasandra Bradette poursuit des études en biologie à l’UQAC tandis que Samuel Girard suit une formation en charpenterie-menuiserie à Jonquière. Il participe même à la construction de la première maison du couple à Ferland-et-Boilleau. Lors du gala de la Fédération de patinage de vitesse du Québec, Samuel Girard a reçu le titre d’athlète par excellence masculin en courte piste. Lors de la même soirée, le natif d’Alma Louis-François Tremblay a été admis au Temple de la renommée. Un changement de garde s’est donc orchestré sur l’équipe nationale, ce qui a permis à Claudia Gagnon d’y trouver une place. Elle a participé à sa première finale A en carrière en début de saison à Montréal en plus de remporter le bronze au relais à Salt Lake City.

Samuel Girard et Kasandra Bradette
Samuel Girard et Kasandra Bradette

La fin pour le Grand Prix cycliste de Saguenay

En raison de la fin de la subvention accordée par Saguenay qui comprenait certains services pour un total de 230 000 $, les organisateurs du Grand Prix cycliste de Saguenay ont dû se résoudre à mettre fin à l’événement international. La dernière édition, tenue en juin, avait permis de couronner le Québécois Nickolas Zukowsky, qui a pris la tête dès la première étape. Pierre-André Côté, de l’équipe canadienne, a été le premier à franchir le fil d’arrivée lors des trois étapes suivantes.

... et aussi pour l’équipe de football des Jeannois

Après 40 ans, les dirigeants du Collège d’Alma ont pour leur part été forcés de mettre fin au programme de football, en raison d’un manque récurent de joueurs, ce qui mettait en péril leur sécurité. Il reste donc deux équipes au sein de la ligue de football collégiale division 3, les Gaillards du Cégep de Jonquière et les Couguars du Cégep de Chicoutimi.

La Coupe Grey pour Shayne Gauthier avec les Blue Bombers de Winnipeg

Le Dolmissois Shayne Gauthier a connu une année de rêve. En janvier, il a d’abord signé une nouvelle entente de deux ans avec les Blue Bombers de Winnipeg. En novembre, le spécialiste des unités spéciales est devenu le premier joueur de la région depuis Sylvain Girard en 2002 à soulever la coupe Grey devant les membres de sa famille. Dans la région, la formation de football senior des Mercenaires a fait un retour au sein de la LFS12, étant écartée des séries éliminatoires.

Shayne Gauthier a mis un terme à une belle saison avec les Blue Bombers de Winnipeg en mettant la main sur la coupe Grey, en novembre.

Samuel Girard passe à la caisse

Après trois saisons dans la Ligue nationale, le défenseur robervalois Samuel Girard a convaincu les dirigeants de l’Avalanche du Colorado de lui offrir un contrat à long terme, ce qui s’est concrétisé en juillet avec la signature d’un pacte de sept ans et 35 millions $. « Samuel est l’un de nos défenseurs les plus complets depuis son arrivée », a résumé le directeur général Joe Sakic lors de l’annonce. Le moment était également très touchant pour ses parents, Tony Girard et Guylaine Dion, qui ont fait de nombreux sacrifices pendant son parcours au hockey mineur. Le gardien saguenéen Olivier Rodrigue a quant à lui signé un premier contrat professionnel de trois ans avec les Oilers d’Edmonton, qui l’ont sélectionné en deuxième ronde au repêchage de 2018. Pendant les Assises de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, il est passé des Voltigeurs de Drummondville aux Wildcats de Moncton et dernièrement, il a gagné son poste avec la formation canadienne qui prend présentement part au Championnat mondial junior. 

Samuel Girard a signé un contrat de sept ans avec l’Avalanche du Colorado.

Des compétitions d’envergure

La région a accueilli des compétitions d’envergure lors des 12 derniers mois, lesquels ont été des succès. Les Championnats canadiens de ski alpin U18-U21 et senior se sont déroulés au Mont-Édouard, avec comme invité d’honneur le skieur québécois le plus décoré de l’histoire sur la scène internationale, Érik Guay. Le programme a été quelque peu perturbé par les caprices de dame Nature, mais le budget a été respecté. Tous étaient unanimes sur la qualité du site. La montagne de L’Anse-Saint-Jean est de plus en plus reconnue avec des équipes américaines et canadiennes qui y tiennent des camps d’entraînement en début et en fin de saison. Le Mont-Édouard a également été nommé station de ski de l’année, titre décerné par Canada Alpin. 

Le Foyer des Loisirs a pour sa part été métamorphosé en aréna de curling le temps d’une semaine pour le Championnat canadien de curling mixte. Les foules ont été au rendez-vous et pour couronner le tout, la formation du Québec du capitaine 

Jean-Sébastien Roy a connu un parcours parfait de 12 victoires en autant de matchs, en route vers l’or. 

La compétition provinciale de boxe des Gants dorés a été présentée à Chicoutimi, sous la présidence d’honneur de la boxeuse professionnelle Kim Clavel, qui a toujours une fiche parfaite. Deux boxeux locaux ont été couronnés, Jasmin Tremblay chez les maîtres 91 kilos et Tristan Fortier chez les cadets moins de 57 kilos. 

Erik Guay

Guy Carbonneau au Temple de la renommée du hockey

Guy Carbonneau est devenu le premier ancien joueur des Saguenéens de Chicoutimi à être intronisé au Temple de la renommée du hockey à Toronto, le mois dernier. Lors de la cérémonie, il n’a pas manqué de souligner l’importance de son passage avec les Sags de 1976 à 1979. « Mes années à Chicoutimi comptent parmi les plus belles de ma vie », 

a-t-il exprimé. Mario Tremblay a été admis au Temple de la renommée de la LHJMQ, plus de 40 ans après la fin de son passage avec le Bleu-Blanc-Rouge de Montréal de 1972 à 1974. Le tournoi qui porte son nom en était à sa 25e édition à la fin novembre et a permis aux Marquis de Jonquière de conserver leur couronne en battant les Aiglons d’Alma en finale junior AAA.


Élites : Steve Thériault congédié

Après cinq saisons à la barre des Élites de Jonquière, Steve Thériault a été congédié par cette équipe du circuit midget AAA, mais est demeuré dans la région, avec la formation midget espoir. Il a été remplacé par Maxime Desruisseaux, qui connaît un bon début à la barre de la formation régionale. Jonquière pointe au quatrième rang du classement général après une présence en demi-finale au Challenge midget AAA, qui a encore été couronné de succès à La Baie, à la mi-décembre. Derniers au classement général, les Albatros du Collège Notre-Dame ont causé toute une surprise en remportant cette 14e édition du tournoi interprovincial. Pendant le tournoi, le bénévole bien connu André Boudreault a reçu la médaille de l’Assemblée nationale.

Maxime Desruisseaux est devenu entraîneur des Élites de Jonquière, après le congédiement de Steve Thériault.

Une ancienne du Challenger de Saguenay remporte le US Open 

Les organisateurs du Challenger de tennis féminin Banque Nationale ont vécu un grand moment en septembre avec la victoire de la Torontoise Bianca Andreescu au US Open à New York. L’athlète de 19 ans a fait trois passages à Saguenay, étant finaliste en 2018, avant de connaître une saison du tonnerre, gagnant également le tournoi de Toronto. Pour l’édition 2019, disputée devant d’excellentes foules, la Néerlandaise Indy De Vroome a été couronnée. Le président de l’événement, Jean Delisle, a également été honoré lors de la plus récente Coupe Rogers à Montréal. 


Le Néerlandais Marcel Schouten trop fort à la Traversée

Marcel Schouten était dans une excellente forme lors de la 65e édition de la Traversée du lac Saint-Jean, s’imposant par plus de dix minutes devant son plus proche poursuivant lors du marathon en eau libre de 32 kilomètres. Un total de 23 nageurs de dix pays ont pris le départ. Du nombre, Alexan Petiquay, première nageuse des Premières Nations, qui n’a toutefois pas rallié l’arrivée, étant forcée à l’abandon au 16e kilomètre en raison de maux de vente. La Félicinoise Dania Bélisle a complété sa deuxième traversée, son chant du signe. La course chez les femmes a été dominée par la Française Morgane Dornic. La semaine précédente, la Sirène du Québec, Heidi Levasseur, a complété la première traversée du lac Saint-Jean aller-retour depuis 1989. 

Marcel Schouten

Voyageurs : Martin Pouliot quitte

Décidément, les changements d’entraîneurs sont nombreux pour les équipes régionales. Au terme d’une saison de reconstruction de seulement sept victoires en 44 matchs, Martin Pouliot a décidé de quitter, d’un commun accord avec les dirigeants de l’organisation de la Ligue de baseball élite du Québec, invoquant des motifs familiaux ainsi qu’une conciliation difficile avec son travail de recruteur pour les Capitals de Washington. Le poste a été scindé en deux et est maintenant occupé par Dany Coulombe comme directeur général et Michaël Bélanger comme entraîneur. Malgré les déboires des Voyageurs sur le terrain, le Chicoutimien William Tremblay a remporté l’or aux Championnats canadiens de baseball junior avec la formation hôte de Gatineau. L’entraîneur de l’équipe midget AAA, qui a terminé deuxième tant en saison que lors du tournoi de fin de saison, faisait partie du personnel de l’équipe du Québec U18 qui a remporté l’or. 


Une initiation qui fait jaser

Les joueurs de football des Gaillards du Cégep de Jonquière ont abondamment fait parler d’eux avant même le début de la saison en division 3 pour une initiation au cours de laquelle des joueurs recrues ont été aperçus les fesses à l’air. La direction de l’institution a donc suspendu les 23 vétérans de l’équipe, ce qui a forcé l’équipe à déclarer forfait pour le premier match de la saison. Les Gaillards ont remporté les neuf suivants pour se retrouver en finale du Bol d’Or, s’inclinant devant Saint-Hyacinthe. Le Chicoutimien Charles-Lee Alarie-Tardif a mérité les grands honneurs pour une deuxième fois avec les Cougars du Cégep Champlain. Le joueur de ligne défensive a ensuite confirmé sa venue avec le Rouge et Or de l’Université Laval, où son frère Vincent a évolué comme porteur de ballon. 

Les Gaillards de Jonquière ont fait jaser à quelques reprises au cours de la saison de football collégial.

Changement de direction chez les Marquis

L’entre-saison a été mouvementé chez les Marquis de Jonquière de la Ligue nord-américaine de hockey. Éric Claveau a décidé de passer le flambeau. Après quelques semaines d’incertitude et un sursis de la ligue, un groupe mené par Bob Desjardins comptant 11 hommes d’affaires a pris la direction du club avec la principale tête d’affiche comme entraîneur-chef et directeur général. Malgré ce renouveau, les Marquis connaissent un départ difficile cette saison. En fin de saison dernière, les Marquis et surtout Jonathan Diaby ont fait parler d’eux après des propos racistes à l’endroit du défenseur lors d’un match à Saint-Jérôme, ce qui a donné lieu à un vaste mouvement d’appuis. Diaby, qui est également chanteur rap sous le nom de Dolo, a même composé une chanson sur toute cette histoire. Ce dernier a également été suspendu dix rencontres par la LNAH dernièrement pour avoir tenté de s’en prendre à un spectateur à Laval.

Bob Desjardins et un nouveau groupe d’actionnaires sont à la tête des Marquis de la Ligue nord-américaine de hockey depuis quelques mois.

2019 EN BREF

• Benjamin Gagné, du Club de natation de Chicoutimi, a décroché la médaille d’or aux Championnats canadiens juniors à Calgary au 200 mètres brasse. Le nageur de 15 ans a également terminé au deuxième rang du 100 mètres. Malgré son jeune âge, il participera en avril aux Essais olympiques, tout comme un autre jeune espoir, Mathieu Ouellet, qui avait terminé sixième au 50 mètres libre à Calgary avec un nouveau record régional. 

• En mars, la course des Pichous a célébré son demi-siècle d’existence avec 2000 marcheurs et coureurs.

• Le Tour du lac en vélo et le Tour du mont Valin de ski de fond, dont l’avenir était incertain, ont tous deux été sauvés en décembre. 

• La 11e édition du Grand défi Pierre Lavoie a permis d’amasser 2,3 millions $ en juin grâce à la participation de 1075 cyclistes pour dépasser le cap des 25 millions $amassés. Le départ a été donné à La Baie et l’arrivée a eu lieu plus de 1000 kilomètres plus loin, au Stade olympique de Montréal. La Grande Boucle, qui avait lieu cette année à Drummondville, a réuni 5500 cyclistes. 

• Les forts vents ont changé les plans des organisateurs du marathon Proco Festirame, qui ont décidé de tenir une boucle de 42 kilomètres à la Dam-en-Terre au lieu de faire le départ comme d’habitude à Desbiens. Le duo de Samuel Lapointe et Nicolas Proulx s’est imposé en un peu plus de cinq heures. 

• Après une saison faste en 2018, avec le titre canadien chez lui au Saguenay, Antoine Duchesne est passé sous le bistouri pour régler un problème d’artère iliaque. Il a effectué son retour à la compétition à la fin août. 

• La fusion des clubs de soccer de Saguenay se poursuit et la nouvelle entité a maintenant un nom : le Venturi de Saguenay, ainsi qu’un directeur général, Maxime Pepin-Larocque. 

• Le natif d’Arvida Kevin Gilmore a été nommé à la présidence de l’Impact de Montréal de la MLS.

• Le Patro de Jonquière recevra la 13e patinoire communautaire Bleu Blanc Bouge en partenariat avec les Canadiens de Montréal et Rio Tinto. L’annonce a été faite en décembre au Centre Bell. 

• Quatre athlètes de la région ont participé aux Jeux panaméricains à Lima, au Pérou, soit Tommy Lapointe (tir), Marie Besson (judo), et le natif de Péribonka Johnathan Cabral (110 mètres haies), ainsi qu’Évelyne Gagnon avec sa partenaire Annie Bouchard (tandem paracyclisme). Le duo a remporté trois médailles, une d’or et deux d’argent. 

• La délégation régionale a connu un lent départ lors de la Finale provinciale des Jeux du Québec, terminant en force pour prendre le 9e rang avec 35 médailles, dont six d’or. Double médaillé d’or en judo, Marc-Alexandre Guérin a été le porte-drapeau du Saguenay–Lac-Saint-Jean lors de la cérémonie de clôture. L’équipe de hockey masculine a également attiré l’attention, s’inclinant en finale. Les prochains Jeux auront lieu à Laval, à l’été 2020. 

• L’équipe du Club de curling de Chicoutimi dirigée par Isabelle Néron a fait un parcours en or au Championnat canadien des clubs de curling, à Leduc, en Alberta. Plusieurs équipes régionales de curling ont également réussi à se qualifier pour des Championnats canadiens dans différentes catégories. 

• Les Chicoutimiennes Jane Gagné et Claudia Émond ont aidé le Rouge et Or de l’Université Laval à enlever un premier championnat provincial depuis 2011 en basketball féminin. Premières favorites du tournoi Élite 8 à Toronto, les joueuses de Québec se sont inclinées en grande finale devant les Marauders de McMaster. 

• En avril, décès du Jonquiérois Denis Dupéré, un ancien joueur de la LNH avec les Maple Leafs de Toronto et les Capitals de Washington. 

• Marie Besson (judo) et Océane Fillion (planche à neige-slopestyle) ont toutes deux annoncé leur retraite, victimes de blessures importantes. En début d’année, Besson avait été sacrée championne canadienne chez les moins de 52 kilos à Edmonton. Son compatriote et olympien Antoine Bouchard a été opéré à l’épaule après avoir mis des points en banque lors du GP de Montréal avec une troisième place chez les moins de 73 kilos. Pour sa part, le Baieriverain Baptiste Brochu a décidé de s’accorder une pause du circuit de la Coupe du monde de snowboardcross. 

• Troisième lors des plus récents Championnats canadiens de triathlon dans la division U23, la Baieriveraine Claudie Simard a pu se frotter à l’élite mondiale de la discipline sur le circuit de la Super Ligue de triathlon. Avec de bons résultats à la Coupe Continentale, elle a percé le top-300 mondial. 

• La cycliste almatoise Ann-Pascale Ouellet est montée sur la deuxième marche du podium lors des Championnats canadiens sur route en Beauce chez les moins de 23 ans.

• Même si elle a raté une compétition au Liban, en raison d’une blessure au cou, la plongeuse haut vol originaire de Jonquière Lysanne Richard a pris la troisième place sur le circuit international Red Bull et la deuxième au classement mondial qui tient compte de toutes les épreuves. 

• Première Québécoise à remporter le titre du Championnat canadien de dards en simple, Diane Gobeil, de Larouche, s’est aussi distinguée lors de la Coupe du monde tenue en Roumanie en octobre, contribuant à l’obtention de la médaille de bronze du volet en équipe (4 contre 4). Elle a également terminé cinquième en double et 17e en simple. 

• L’Almatois Léandre Bouchard a poursuivi sa quête vers une participation aux Jeux olympiques de 2020 en vélo de montagne cross-country avec une excellente année 2019 agrémentée de son meilleur résultat en carrière, une 14e place en Suisse. Au sein d’une nouvelle équipe entièrement québécoise, Pivot Cycles-OTE, il a également terminé deuxième aux Championnats canadiens au Mont Sainte-Anne, derrière Peter Disera, qui le devance au classement international. La Saguenéenne Audrey Boily a remporté l’or en descente chez les maîtres. En juillet, l’Almatoise Catherine Fleury a annoncé sa retraite pour se consacrer à ses études au doctorat en médecine.