Report du vote: des éléments à éclaircir

L’éléphant a accouché d’une souris. Alors que plusieurs parlaient d’un vote historique concernant l’abolition des bagarres dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), les 18 propriétaires et dirigeants ont finalement décidé de reporter le vote à une prochaine rencontre, jeudi, lorsque tout ce beau monde s’est réuni dans un hôtel de Dorval.

Joint en soirée, le président des Sagueneéns, Richard Létourneau, a souligné que le vote ne devait pas à tout prix être tenu jeudi, alors que d’autres rencontres sont prévues aux Assises, en juin, puis en août, à quelques semaines du début de la saison 2020-2021. Selon ce qui circulait jeudi, le vote tant attendu pourrait avoir lieu lors de cette dernière rencontre.

M. Létourneau a indiqué que des points demeuraient à être éclaircis pour prendre une décision. Il aurait donc été mal vu qu’un vote aussi important soit tenu en l’absence de certains paramètres.

« Si on veut que le règlement entourant les bagarres change en vue de la saison prochaine, le vote peut être tenu aux Assises ou en août prochain, a expliqué Richard Létourneau. Tant qu’à faire une résolution, c’est important qu’elle soit globale. Il manquait quelques petites choses et c’est pour cette raison qu’on a décidé de reporter le vote. »

Le président des Sags n’a pas voulu élaborer sur ces éléments manquants à l’équation. Il a tout de même précisé que les discussions avaient permis de faire cheminer le dossier, mais il était préférable de mettre la question sur pause.

« Il y a eu des discussions intéressantes et on sent de l’ouverture, mais il a quelques questions auxquelles il n’y avait pas de réponse, donc on a décidé d’attendre », a réagi M. Létourneau, assurant que le partage d’idées s’était déroulé dans une ambiance conviviale.

« Il y a un spin qui a fait que tout le monde pensait que le vote devait se prendre aujourd’hui (jeudi), mais ce n’était pas ça », a-t-il ajouté.

Nombre de matchs

Concernant le nombre de matchs, qui va demeurer à 68 pour la saison prochaine, Richard Létourneau a soulevé que le fait de devancer le début de la saison d’une dizaine de jours va permettre de diminuer le nombre de parties jouées en semaine.

« Pour certaines équipes, les modifications n’étaient pas assez importantes pour que ça vaille la peine, a fait valoir le président. Ce qu’on a trouvé comme compromis, c’est de ramener le début de la saison au vendredi 10 septembre. »

La saison 2019-2020 a débuté le 20 septembre dans la LHJMQ.