Après avoir connu une saison du tonnerre, le gardien de but almatois, Samuel Harvey espère avoir attiré suffisamment l’attention des équipes de la LNH pour que l’une d’entre elles le réclament lors du repêchage en juin. Entre-temps, il a été contacté par quelques équipes.

Repêchage de la LNH: Samuel Harvey a eu quelques discussions

Le gardien de but almatois Samuel Harvey a connu une année du tonnerre dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec et il y a fort à parier qu’il a attiré l’attention de quelques équipes de la LNH, à quelques semaines du repêchage qui aura lieu à Dallas les 22 et 23 juin.

S’alignant avec les Huskies de Rouyn-Noranda depuis quatre saisons, le cerbère jeannois a d’ailleurs vu ses performances reconnues dans le circuit Courteau, notamment lors du gala des Rondelles d’or où il a mérité le Trophée Jacques-Plante pour avoir maintenu la meilleure moyenne de buts alloués en plus d’être nommé sur la première équipe d’étoiles du circuit. L’athlète de 20 ans a en effet terminé sa saison avec le meilleur pourcentage d’efficacité (0,930) ainsi que la meilleure moyenne de buts alloués (2.10). Il a aussi signé 30 victoires en 45 matchs.

En entrevue samedi, lors de sa présence comme coprésident d’honneur du Championnat de hockey scolaire cadet et juvénile D1, le jeune homme a confirmé avoir été approché par quelques formations. « J’ai parlé avec certaines équipes et mes agents, Olivier Fortier et Christian Daigle, ont eux aussi eu quelques discussions. Ça devrait se développer encore plus au cours des prochaines semaines. Il reste à voir ce qui va se passer en juin », explique celui qui passera la majeure partie de son été à Rouyn-Noranda. « En juin, ce sera un gros mois. J’ai hâte de voir ce qui va se passer. C’est excitant ! »

Le cerbère trace un bilan des plus positifs de sa dernière campagne. « Personnellement, je pense que ç’a été ma meilleure année depuis que je joue au hockey. Je suis très content de ce que j’ai fait. Ç’a super bien été individuellement, mais ç’a aussi super bien été collectivement. On a franchi une autre étape dans la bonne direction », résume celui qui, en théorie, peut encore passer une autre saison à Rouyn-Noranda. 

« Si je n’ai pas d’offres pour l’an prochain, je vais continuer avec les Huskies. Je retourne d’ailleurs à Rouyn-Noranda pour finir ma session en sciences humaines au cégep de l’endroit et je vais y rester tout l’été pour m’entraîner avec Dany Sabourin, l’entraîneur des gardiens de but. Je vais bien sûr descendre à quelques reprises au Lac pour passer du temps avec ma famille, mais je serai principalement à Rouyn-Noranda pour m’entraîner », de conclure Harvey qui pointe au 17e rang de la liste des gardiens de but établie dans le cadre du Classement final du Bureau central de dépistage de la LNH.