Une centaine de personnes, membres du Club de hockey mineur de Chicoutimi, ont assisté à la rencontre d’information de l’Association du hockey mineur de Saguenay, mardi, au Chantier du Père-Alex de Chicoutimi-Nord.

Rencontre agitée, parents inquiets

La première rencontre d’information en lien avec la fusion des associations de hockey mineur de chacun des trois arrondissements de Saguenay a donné un avant-goût de l’état d’âme de plusieurs parents. Assemblés au Chantier du Père-Alex de Chicoutimi mardi soir, les membres du Club de hockey mineur de Chicoutimi (CHMC) ont multiplié les interrogations, sans nécessairement rentrer à la maison avec plus de réponses.

L’agent de projet pour la fusion, Luc Quenneville, a tenté de répondre autant que possible aux nombreuses questions et préoccupations de la centaine de personnes présentes. M. Quenneville était accompagné de Patrick Tremblay, vice-président administratif du CA de l’Association du hockey mineur de Saguenay (AHMS), également impliqué au sein du CHMC.

La rencontre a été passablement agitée, mais tout s’est déroulé dans le respect. Parmi les sujets abordés, la question du transport est celle qui a le plus alimenté les discussions. Les parents présents ont fait part de leurs inquiétudes face aux kilomètres qu’ils pourraient devoir franchir advenant le cas où un jeune vivant à Chicoutimi devait se rendre à La Baie pour pratiquer avec son équipe.

« Mon élastique est déjà étiré pas mal et là, vous me demandez de l’étirer encore plus », a lancé un père de famille.

« Ce que vous faites, c’est à l’encontre du bonheur de nos enfants », a lancé un autre parent. Dès lors, Luc Quenneville a précisé que l’AHMS n’avait nullement l’intention d’attaquer les jeunes.

L’agent de projet, qui a fait face à la musique pendant plus de 90 minutes, a expliqué que le projet de fusion visait notamment à équilibrer les équipes de tout le territoire de Saguenay, à placer chaque joueur dans le bon calibre et à le faire jouer à la position qu’il désirait.

« On est conscient que ça peut causer certaines complications, mais on va tout faire pour que tout se passe le mieux possible », a mentionné Luc Quenneville en tentant de calmer le jeu.

Un parent a même fait savoir que son fils allait arrêter de jouer au hockey s’il devait se rendre à La Baie pour pratiquer.

Seulement dans le double lettre ?

Vice-présidente du Club de hockey mineur de Chicoutimi, Chantale Ouellet n’était pas surprise par l’ambiance de la soirée. Le mécontentement se fait sentir dans les arénas de Chicoutimi et les parents veulent des réponses à leurs questions.

« Ce qu’on ne savait pas, c’est qu’il semble que la fusion va se faire dans le calibre BB seulement, a mis en contexte Mme Ouellet. Des rumeurs voulaient que le simple lettre soit aussi fusionné, mais il semble que ce ne soit pas le cas. Ce n’est pas le son de cloche que j’ai eu la semaine dernière. La préoccupation des gens est facile à percevoir, c’est le transport. C’est leur vie familiale qui pourrait ainsi écoper. » Le conseil d’administration a fait savoir que la décision n’est pas encore officielle quant à la fusion ou non dans le simple lettre.

Le CHMC va maintenant inviter ses membres à se prononcer sur le projet de fusion. Selon ce qui a été véhiculé mardi soir, il ne serait pas surprenant que les parents de jeunes hockeyeurs de Chicoutimi votent contre le projet.

« Le projet n’est pas si clair et il y a encore beaucoup d’interrogations, a affirmé Chantale Ouellet. Notre prochaine étape est de consulter nos membres. »

Les réunions d’information se poursuivent mercredi et jeudi. Mercredi, les membres de l’Organisation de hockey mineur de Jonquière ont rendez-vous au Pavillon Mellon à 19 h, et jeudi, ceux du hockey mineur de La Baie sont attendus à la Maison des jeunes à la même heure.

Si tout se déroule comme prévu, la fusion entre les trois associations devrait être effective à partir de la prochaine saison, en septembre 2018.

La vice-présidente du Club de hockey mineur de Chicoutimi, Chantale Ouellet, s’est adressée aux membres avant la rencontre d’information.