Olivier Rodrigue mène la LHJMQ avec 29 victoires depuis le début de la saison.

Régionaux dans la LHJMQ: Harvey et Rodrigue en tête de liste

Les joueurs régionaux retiennent l’attention cette saison dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, particulièrement les gardiens Samuel Harvey et Olivier Rodrigue.

Les deux anciens des Élites de Jonquière dans le midget AAA se retrouvent en tête de liste dans pratiquement toutes les catégories entre les deux poteaux. Avec 29 victoires en 38 décisions, Olivier Rodrigue domine tous ses homologues à ce chapitre. Samuel Harvey suit tout juste derrière avec 28 victoires, ce qui lui en donne 122 en carrière, le sixième plus haut total de l’histoire. Il devrait dépasser sans problème d’ici la fin de la saison Olivier Roy et Philippe Cadorette, tous deux à 123 victoires.

Pour ce qui est de la moyenne de buts par match ainsi que le pourcentage d’arrêt, le vétéran almatois, qui en est à sa cinquième et dernière saison dans le circuit junior québécois, est précédé par son coéquipier Zachary Émond, ce qui en fait de loin le meilleur duo cette saison. Harvey, qui n’a toujours pas perdu en 2019, tout comme les Huskies qui ont remporté jeudi à Québec une 15e victoire de suite, affiche une moyenne globale de 1,96 contre 1,79 pour son comparse de 18 ans.

Samuel Harvey (photo) et son coéquipier Zachary Émond affichent une moyenne inférieure au record détenu par Nicola Riopel.

Des records à venir

S’ils maintiennent la cadence, ils rééditeront le livre des records de la LHJMQ. Nicola Riopel a jusqu’ici maintenu la meilleure moyenne pour une saison complète avec 2,01 avec les Wildcats de Moncton en 2008-2009. L’an dernier, Samuel Harvey s’était approché de cette marque avec une moyenne de 2,10. Pour sa part, Olivier Rodrigue pointe au quatrième rang avec une moyenne de 2,50.

Les deux gardiens des Huskies sont également dans la course au record pour le pourcentage d’arrêts. Encore une fois, Émond devance son coéquipier de peu avec .930 contre .927. Le record appartient également à Riopel lors de la même saison avec un pourcentage de .931. Samuel Harvey a également réalisé quatre jeux blancs cette saison, le même nombre qu’Alexis Shank des Sags. Zachary Émond se retrouve de nouveau au sommet avec six, à un du record détenu conjointement par cinq gardiens.

Un autre joueur régional des Huskies connaît également beaucoup de succès par les temps qui courent. Depuis le début du mois de décembre, Rafaël Harvey-Pinard a récolté 40 points en 26 matchs, ce qui lui a permis d’entrer dans le top-20 des marqueurs, au 14e rang avec 64 points, dont 29 buts. Au cours de cette séquence, le Jonquiérois n’a été blanchi de la feuille de pointage qu’en quatre occasions.

Sur la Côte-Nord, le vétéran de 20 ans Jordan Martel affiche une production moins explosive que la saison dernière, mais roule tout de même à un point par match avec 43 points en 44 parties et montre un différentiel de +7. Le Chicoutimien n’est qu’à 11 points du plateau de 200 en carrière.

Fortin et Gravel

Les deux derniers joueurs régionaux, Jérémy Fortin et Jérôme Gravel, s’affronteront vendredi soir au centre Georges-Vézina. Fortin a pris du gallon avec les Sags au cours des derniers mois grâce à son efficacité dans un rôle défensive. Il a tout de même récolté 20 points en 49 matchs depuis le début de la saison. Pour sa part, à 19 ans, Jérôme Gravel est maintenant le deuxième défenseur le plus expérimenté des Tigres derrière Dominic Cormier. L’arrière originaire de Chambord à caractère défensif totalise dix points en 50 rencontres.