Randonnée Hydro-Québec: plus de 450 cyclistes au départ

Ils étaient plus de 450 cyclistes, vendredi matin, à prendre le départ, tout sourires, de la 18e Randonnée Hydro-Québec. Le coup d’envoi de l’événement chapeauté par la corporation Liberté à vélo avait lieu, sous un soleil radieux, au Centre Mario-Tremblay d’Alma.

Les organisateurs de la Randonnée Hydro-Québec sont plus que satisfaits du taux de participation de l’événement qui arrive à majorité. « C’est notre 18e année. Avec le nombre d’événements de vélo, nous arrivons quand même à tirer notre épingle du jeu. Il y a même une augmentation comparativement à la dernière année », a mentionné le trésorier du conseil d’administration de Liberté à vélo, Pierre Martel. 

La présidence d’honneur de l’actuelle édition est assurée par l’ancien homme politique également reconnu pour ses talents sportifs, Denis Lebel. Celui-ci a roulé 3000 km lors de la saison dernière. 

Pendant trois jours, les centaines de cyclistes dont 80% proviennent de l’extérieur de la région découvriront ou redécouvriront le Lac-Saint-Jean à travers un parcours de 262 kilomètres répartis sur trois jours.

Un total de sept boucles s’ajoute au parcours initial pour offrir un maximum de 400 kilomètres à rouler aux mordus de vélo. 

« Il y en a de tous les modèles », a imagé Pierre Martel en faisant référence aux types de vélos et aux participants inscrits à l’événement.  

« Notre randonnée se déroule sans chronomètre et sans peloton. Les gens roulent à leur vitesse pendant trois jours. Il y a des cyclistes de compétition qui viennent pour le vivre de manière récréative. Des gens en sont à leur première édition alors que d’autres y sont depuis 18 ans. Nous sommes là pour partager un moment à vélo », a-t-il ajouté. 

Une quinzaine de municipalités seront traversées par les 450 cyclistes qui pourront découvrir les principaux attraits touristiques de la région et même rouler à l’intérieur de la ferme Gaston Morin à Sainte-Jeanne-d’Arc.

Les villes de Roberval et Dolbeau-Mistassini seront visitées à titre de villes-étapes. Normandin et Saint-Prime accueilleront également les cyclistes lors de leur passage.

Denis Lebel entouré du chroniqueur vélo Yvan Martineau et de David Lecointre, directeur général de la Véloroute des Bleuets