Ce sera un jour de premières pour Simon Dubé, samedi, au Rallye Saguenay. Le pilote jonquiérois participera pour la première fois à ce rallye en «côte-à-côte» au lieu de son habituelle Volkswagen Golf. Ce sera aussi la première fois qu'il y aura autant de concurrents dans sa catégorie.

Rallye Saguenay: nouvelle expérience, même objectif

Le Jonquiérois Simon Dubé vivra une première, samedi, dans le cadre de la 14e édition du Rallye Saguenay, qui se déroulera dans le secteur de la forêt de la ZEC Brébeuf, sur le territoire de la Coopérative forestière de Ferland-et-Boilleau. En effet, au lieu de rouler au volant de sa brave petite Volkswagen GTI, c'est en véhicule « côte-à-côte » que le pilote jonquiérois arpentera les spéciales. Mais son objectif reste le même : rester maître sur son territoire.
Même s'il pilotera un véhicule différent, Simon Dubé aura affaire à forte partie. Pour la première fois cette saison, il y aura sept autres compétiteurs dans sa catégorie. « Nous sommes huit côte-à-côte. Ça va être intéressant. De plus, il y a des sections de routes qu'on empruntait (en voitures) et d'autres que j'ai déjà faites par le passé, mais ça fait longtemps que je ne les ai pas refaites », convient le Jonquiérois à l'autre bout du fil. Ses principaux rivaux seront Marc-André Brisebois et Marc-Antoine Camirand. Ce dernier fait partie de la même équipe que lui (Élitech Sport Évasion/Paillé Automobile) et il possède lui aussi une bonne machine. Dubé s'attend donc à livrer une belle bataille.
Pour Simon Dubé, la seule option possible est la victoire. « Si je veux gagner le championnat, je n'ai pas le choix de gagner le Rallye Saguenay. Je n'ai pas vu le cumulatif des pointages, car il n'était pas à jour, mais c'est sûr que je vais là pour gagner », tranche-t-il. « À Sanair, nous avions eu un problème mécanique. Là, il faut que la machine dure jusqu'à la fin ! » La pluie risque aussi de venir troubler les plans des coureurs, puisque ce sera une contrainte additionnelle dans le déroulement de la course et la vitesse de croisière à adopter.
Reconnaissance
Le Jonquiérois effectuera une première reconnaissance des sentiers vendredi, pour ensuite tester un peu la machine durant la période d'essais libres (entre 15 h et 17 h vendredi). « Je suis allé faire des essais sur la piste à Saint-Jean-Vianney, mais je vais voir ce que ça va donner sur de vrais chemins. C'est vraiment rapide et j'ai hâte de voir mes temps de spéciales pour comparer avec ceux des autres années. »
Mentionnons que l'événement est aussi sanctionné par une nouvelle association. Au lieu de faire partie du Championnat de Rallye Québec, le rallye de samedi sera présenté sous l'égide de la « National Auto Sport Association » (NASA) et s'inscrit dans le Challenge Xtrême Élite. L'organisation reste toutefois la même, avec Éric Tremblay pour chapeauter le tout. Enfin, outre les « côte-à-côte », six motos, deux quatre-roues et seulement cinq voitures sont inscrits à cette 14e édition.