Les hommes ont offert un spectacle exaltant aux spectateurs avec quelques secondes séparant les diverses positions.

Raid Boréal: les femmes de la région s’illustrent

Le championnat canadien de marathon en vélo de montagne avait lieu samedi matin au Tobo-Ski de Saint-Félicien et deux des trois femmes qui sont montées sur le podium sont des athlètes de chez nous. Nadia Lecompte de Chibougamau et Stéphanie Collard de Jonquière ont donc raflé de près le titre tant convoité.

La deuxième édition du Raid Boréal s’est avérée un véritable succès alors que les hommes ont offert au spectateur une course des plus exaltantes où Alexandre Vialle a su défendre son titre national avec un temps de 2 h 49 et 17 secondes. Moins de deux minutes plus tard, Wallace Cory jalonnait le champion en titre avec un temps 2 h 51 min 16 s et Félix Bellehumeur a fermé le podium avec un temps de 2 h 52 min 37 s

Mention spéciale au Félicinois Victor Verreault du club Vélo2Max avec une cinquième position méritée pour un temps de 2 h 57 min 49 s. Pour leur part, le Jonquiérois Bruno Bourassa et le Chicoutimien Christian Lalancette ont terminé respectivement au 11e et 15e rang.

Du côté des femmes, l’écart entre les participants s’est fait plus grand, mais aura permis aux athlètes Nadia Lecompte et Stéphanie Collard de monter sur les marches de podium avec des temps respectifs de 4 h 11 min 17 s et 3 h 54 min 18 s Grey Heather, originaire de Kanata en Ontario, a toutefois remporté les honneurs avec un temps à battre de 3 h 27 min 58 s

Martin Demers, directeur de course et président du Club Vélo2Max, s’est dit particulièrement satisfait de la tenue de l’évènement qui gagne en popularité chaque année.

« La température était de notre côté, les parcours étaient très bien adaptés, aucun accident n’est survenu et très peu de participants se sont perdus. C’est un succès sur toute la ligne. Nous avons même pu accueillir 300 participants comparativement à 200 pour l’année dernière », s’est exclamé l’organisateur.

Le Tobo-Ski de Saint-Félicien, désigné comme hôte officiel pour la tenue du Championnat canadien 2019, devra toutefois prévoir un nouveau parcours pour demeurer dans les règles de l’Association cycliste canadienne.

« En prévision de l’année prochaine, nous devrons possiblement établir un parcours de 80 kilomètres puisque l’Association exige une course devant s’étaler sur un minimum de trois heures.