La Chicoutimienne Rachel Pageau a connu une excellente saison, tant sur le circuit Enduro qu’en descente, en étant couronnée championne dans les deux disciplines.

Rachel Pageau finit sa saison en force

Couronnée championne de la Série Enduro Vittoria ESC, la Chicoutimienne Rachel Pageau a terminé sa saison d’aussi brillante façon en réussissant deux top-20 pour la dernière étape de la Coupe du monde d’endurocross en Italie à la fin septembre, en plus de mettre la main sur la couronne des épreuves en descente (downhill).

L’athlète de 22 ans a d’abord livré une bataille de tous les instants pour remporter le titre de championne du circuit Enduro de la Côte Est américaine. En effet, même si elle était la meneuse au classement du Enduro Eastern States Cup Enduro Series, la Chicoutimienne avait une rivale qui la talonnait avant le début de la grande finale. Le hic, c’est que cette dernière course comptait pour le double de points. 

« J’avais une course d’avance sur l’autre, mais ça importait peu, puisque celle qui allait gagner la dernière course gagnerait le classement général final. Ça s’est gagné par quatre secondes ! Ç’a vraiment été serré », convient l’étudiante en kinésiologie à l’Université Laval.

Ses efforts ont été récompensés puisqu’elle a pu empocher les bourses à l’enjeu, bourses qui tombaient à point puisque deux jours plus tard, elle s’envolait pour la dernière étape de la Coupe du monde où elle est allée rejoindre l’équipe Devinci (30 septembre au 1er octobre). La vététiste avoue qu’elle a hésité avant de boucler ses valises pour l’Italie puisque la fatigue se faisait sentir, mais le goût du défi l’a sans doute emporté.

Difficile

« Les deux jours de courses ont sans doute été les plus physiques que j’ai faits depuis très longtemps. Il y avait trop étapes par jour et chacune était vraiment physique. À cela s’ajoutaient les transferts d’une heure, une heure et demie. C’était de grosses montées. Mais l’ambiance était tellement le fun et les paysages si beaux que ça passait vite. C’est l’une des plus belles places où je suis allée jusqu’à maintenant. J’ai été vraiment constante durant mes deux journées, avec deux 20es places. J’ai toujours fini entre 17e et 22e durant les étapes. Ç’a été mon meilleur résultat sur ce circuit », mentionne la jeune femme qui s’est mesurée aux meilleures de la discipline.

La Chicoutimienne était fort heureuse d’être avec l’équipe Devinci Global Racing pour cette étape. En plus d’avoir payé son inscription, Devinci lui offrait les facilités logistiques de son équipe, ce qui atténuait les coûts. « De plus, en m’étant inscrit pour cette course, je leur procurais des points pour l’équipe et on a gagné le titre de la meilleure équipe de la fin de semaine. On était tout surpris parce qu’on ne s’y attendait pas », raconte-t-elle, enjouée. 

Ce fut d’ailleurs une belle fin de saison pour l’équipe Devinci Global Racing qui s’est fièrement illustrée grâce à la victoire de Damien Oton, une véritable consécration et l’un des meilleurs coups de l’année pour l’entreprise saguenéenne.

Couronnée en descente

En fin de semaine dernière, Rachel Pageau a ajouté une dernière couronne à son palmarès en remportant la dernière étape du circuit de descente (downhill) à Mount Snow au Vermont. Un titre inattendu puisqu’elle n’a commencé à courser en descente qu’en milieu d’année.

« Comme j’ai gagné la première course que j’ai faite, j’ai tout de suite regardé combien ça prenait de points et les dates de courses pour regarder si ça pouvait s’intégrer dans mon horaire », explique celle qui a continué de connaître du succès. Si bien que le titre est devenu un objectif réaliste. La Chicoutimienne s’est présentée pour la dernière course avec une confortable avance au classement et a aisément enlevé le titre. « Ce n’était pas prévu en début de saison, mais j’en suis bien fière ! »

Cela dit, la vététiste poursuit sa quête de commanditaires. L’un de ses objectifs l’an prochain sera de consacrer la prochaine saison au circuit de la Coupe du monde.