Vendredi, le club de basketball Mustangs/Noir et Or de Chicoutimi profitera d’un match d’exhibition entre le Rouge et Or de l’Université Laval et les Diablos du Cégep de Trois-Rivières pour rendre hommage à quatre anciens fleurons du Noir et Or: Jane Gagné (#9), Claudia Émond (8) et Raphaëlle Côté (#6), ainsi que Gabriella Hébert des Martlets de l’Université McGill (absente sur la photo).

Quatre joueuses du Noir et Or honorées

Le talent saguenéen sera à l’honneur, vendredi soir, dans les gymnases de l’Odyssée Dominique-Racine, avec la présentation d’un match d’exhibition de basketball féminin qui opposera les représentantes du Rouge et Or de l’Université Laval aux Diablos du Cégep de Trois-Rivières (collégial division 1).

Organisé par le club Mustangs/Noir et Or de Chicoutimi, l’événement se veut aussi une occasion de souligner l’excellent parcours sportif et académique de quatre anciennes porte-couleurs du Noir et Or, soit Jane Gagné et Claudia Émond, qui seront en action pour le Rouge et Or, Raphaëlle Côté, qui a terminé l’an dernier son stage avec le Rouge et Or, ainsi que Gabriella Hébert, qui a porté les couleurs des Martlets de l’Université McGill.

Coordonnateur technique du club hôte, Benoit Vallières souhaite d’ailleurs que les parcours de ces athlètes inspirent la relève, elles qui combinent avec succès le sport de haut niveau et les études supérieures. Fier d’elles et de l’ensemble de leur parcours, Benoit Vallières compte leur rendre hommage en organisant une petite cérémonie peu avant le match où elles reverront leurs anciens numéros : le #6 pour Raphaëlle, le #8 pour Jane, le #11 pour Claudia et le #13 pour Gabriella.

Par la même occasion, ce sera une belle façon de boucler la boucle pour Benoit Vallières qui, en dix ans à la barre du club chicoutimien, a eu la chance de contribuer au développement de ces athlètes qui n’ont cessé de progresser.

Inspirantes
« En 30 ans de coaching, j’ai cinq athlètes qui ont eu un impact dans ma carrière, dont ces quatre joueuses. Je les ai formées et je les ai regardées progresser. Je sais qu’à ma façon, j’ai eu un impact sur elles. Elles ont eu de belles années ici », souligne celui qui a gardé de bons liens avec ses anciennes protégées.

L’entraîneur compte aussi mettre en relief l’avenir de ces jeunes femmes. « Oui, on va souligner leur carrière sportive, mais aussi ce qu’elles sont devenues, leurs études et leur plan de carrière », souligne-t-il. Car malgré leurs succès sportifs et leur amour du basket, cela n’a pas empêché ces joueuses étoiles de se questionner sur la poursuite de leur carrière et il souhaite que ses jeunes en soient conscients. D’ailleurs, il rappelle que le basketball n’est pas une fin en soi. Oui, il souhaite que les joueuses qu’il entraîne passent au niveau supérieur, mais pas à tout prix. « L’objectif est de les diplômer et qu’elles aient du succès, peu importe ce qu’elles vont faire. »

Pour Benoit Vallières, le sport fait la promotion de bonnes valeurs qui influenceront les athlètes toute leur vie. À cet égard, il pourra certainement citer en exemple Raphaëlle Côté qui s’est aussi distinguée hors des terrains de basket en méritant à deux reprises le Prix leadership et engagement communautaire du RSEQ (2014-15 et 2017-18).

Match d’exhibition
Benoit Vallières a également tenu à souligner l’excellente collaboration de l’entraîneur du Rouge et Or, Guillaume Giroux, et de celui des Diablos, Faisal Docter, pour la tenue de ce match d’exhibition où les joueuses pourront disputer une rencontre devant leurs proches et ami(e)s. Outre les joueuses honorées, les spectateurs pourront voir en action Sophie Gobeil (Mustangs) et Allyson Gagné (Bleu et Or d’Arvida) dans l’uniforme des Diablos.

Les billets seront en vente sur place, au coût de 5 $ chacun (prévoir le montant exact). Les portes ouvriront à 18h. Premier arrivé, premier servi. À noter que la mezzanine sera ouverte et qu’un service de cantine sera disponible.