Charles Hudon et Jesperi Kotkaniemi ont connu une bonne soirée de travail face aux Capitals de Washington.

Quand le CH étourdit les champions...

COMMENTAIRE / Après 11 matchs d’attente, la glace est enfin brisée pour Jesperi Kotkaniemi. La nouvelle coqueluche du Centre Bell a même doublé la mise en s’offrant ses deux premiers buts dans la Ligue nationale dans un match où le Canadien a littéralement étourdi les champions de la Coupe Stanley. Rien de moins!

C’est d’ailleurs le jeune KK qui a pavé la voie à la spectaculaire remontée du Tricolore, en fin de troisième période, avant de voir Max Domi compléter la poussée grâce à un cadeau de Braden Holtby. Quelques secondes plus tôt, Domi venait de sauver le match en soutirant la rondelle à Alexander Ovechkin au cœur de l’enclave. Du Domi à son meilleur!

Le doublé fera assurément du bien à Kotkaniemi. La recrue bleu-blanc-rouge ne jouait pas du vilain hockey depuis le lancement des hostilités, loin de là, mais on le sentait encore un peu sur la pointe des pieds, par moments.

Maintenant qu’il a fait scintiller la lumière rouge, parions qu’il sortira encore davantage de sa coquille. Si on pouvait injecter un peu plus de talent sur ses ailes, ça pourrait faire des ravages.

En plus de Kotkaniemi, il ne faut pas passer sous le radar la performance de Charles Hudon qui a brillé aux côtés de Jonathan Drouin et Max Domi. À plusieurs moments de la soirée, c’est même Hudon qui a dicté la cadence sur cette unité, grâce à sa vitesse et sa combativité. Tout ce qu’il manquait au Québécois, c’est un peu plus de finition autour du filet. Tant de sa part ou encore de Domi qui a raté un but ouvert à la suite d’un effort magistral de Hudon en territoire ennemi.

Hudon a eu droit à une audition de qualité et il a relevé le défi haut la main. Reste à voir combien de temps on lui confiera ce rôle...

Malgré la victoire, certains pointeront le rendement de Carey Price dans le rayon des aspects négatifs. Il est vrai qu’un arrêt-clé de sa Sainteté aurait fait grand bien au Canadien pendant la poussée de trois buts des Capitals en deuxième période. Mais lorsque son équipe avait besoin de lui et luttait désespérément pour un but égalisateur, Price a fermé la porte avec aplomb. Le genre d’aplomb qui gagne des matchs.