Andréanne Girard, la soeur de Samuel, et la petite Élodie Côté posent devant la culpture de neige à l'effigie du patineur.

200 personnes pour encourager Samuel Girard

La fièvre olympique s’est emparée du Saguenay–Lac-Saint-Jean, vendredi soir, alors que près de 200 personnes se sont rendues à l’anneau de glace Samuel Girard, à Ferland-et-Boilleau, pour encourager l’athlète de la petite municipalité qui participe à ses premiers Jeux olympiques.

Des cracheurs de feu et un feu de joie étaient au menu. En début de soirée, les résidants de la municipalité qui compte 600 habitants avaient déjà le coeur à la fête, a indiqué l’agente de développement et communautaire de la municipalité, Monique Witzell.

«On vient de commencer et on sent déjà que les gens veulent célébrer! L’ambiance est à la fête et nous avons beaucoup de plaisir», a expliqué Monique Witzell lors d’une entrevue téléphonique, vendredi. Le bruit des amateurs derrière elle rendait difficile la conversation.

Une soixantaine de lanternes se sont envolées dans le ciel. Un mot d’encouragement pour Samuel Girard se retrouvait sur chacune de ses oeuvres réalisées par les étudiants de l’école primaire Saint-Gabriel de Ferland-et-Boilleau. Un moment magique pour les spectateurs sur place! 

Monique Witzell a également souligné au passage la présence de tentes pour réchauffer les visiteurs qui pouvaient également patiner sur l’anneau de glace au nom du héros local.

Preuve de l’engouement présent à Ferland-et-Boilleau, les billets pour l’évènement «visionnement olympique et brunch», qui se tiendra le 17 février, entre 5h et 9h le matin, ont presque tous été vendus. Plus de 120 personnes ont déjà confirmé leur présence.

Les gens peuvent se procurer des billets à la municipalité pour la somme de 15$ par adulte, de 7$ pour les jeunes de 6 à 11 ans. L’entrée est gratuite pour les enfants de 5 ans et moins.

Les amateurs se lèveront tôt samedi matin. Samuel Girard sautera sur la glace dès 5h, heure du Québec, pour l’épreuve du 1500 mètres masculin. Il sera suivi de Marianne Saint-Gelais, Kassandra Bradette et de Valérie Maltais qui s’exécuteront toutes entre 5h et 7h30.

Une soixantaine de lanternes sur lesquelles se retrouvaient des messages pour Samuel Girard de la part des étudiants de l'école primaire ont pris leur envol.