Compétionnant en ski de fond, Jérémie Trottier, de Dolbeau-Mistassini, en est à sa première présence comme finaliste pour le Prix Alec-Reid de l’Alliance Sport-études.
Compétionnant en ski de fond, Jérémie Trottier, de Dolbeau-Mistassini, en est à sa première présence comme finaliste pour le Prix Alec-Reid de l’Alliance Sport-études.

Prix Alec-Reid de l’Alliance sport-études: Trois des quatre finalistes de la région en lice

Ce n’est pas un, mais bien trois représentants du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui sont en lice sur les quatre finalistes masculins pour le Prix Alec-Reid décerné par l’Alliance Sport-Études à l’athlète-étudiant(e) engagé(e) de l’année !

Ainsi, outre Mikisiw Awashish de Mashteuiatsh (Drakkar de Baie-Comeau), qui représente la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), on retrouve également deux autres candidats jeannois, soit William Maltais-Pilote du Collège d’Alma (club de vélo de montagne Cyclone), ainsi que Jérémie Trottier de Dolbeau-Mistassini (club de ski de fond Nordski), qui étudie au Cégep de Saint-Félicien.

Joint lundi, Jérémie Trottier était à la fois surpris et honoré de se retrouver parmi les quatre finalistes masculins. Étudiant en sciences de la nature au Cégep de Saint-Félicien, le fondeur de 19 ans en est à sa première année en tant qu’étudiant-athlète au sein de l’Alliance Sport-études.

Pour une deuxième année consécutive, il compétitionne sur le circuit national provincial et se préparait pour participer aux Championnats canadiens quand le coronavirus est venu gâcher ses plans et celui de bien des athlètes d’ailleurs.

Quand il a soumis sa candidature, le Dolmissois a d’abord été surpris d’être retenu parmi la première sélection de 40 candidats. Mais quand il s’est retrouvé parmi les huit finalistes, il n’en revenait pas. « Je ne m’attendais pas du tout à ça. Ç’a été rapide. Je suis vraiment content. Je ne pensais pas être plus impliqué qu’un autre », avoue-t-il, tout de même fier de pouvoir offrir du même coup une belle visibilité au Cégep de Saint-Félicien.

Mais lorsqu’on consulte son implication, force est d’admettre qu’il n’a pas volé sa place. Depuis quatre ans, il s’occupe aussi d’organiser la Randonnée Daniel Bluteau. Il est aussi très impliqué dans le club Nordski de Dolbeau-Mistassini.

« Je cours sur le circuit provincial, mais quand je ne suis pas en compétition ou que je m’entraîne en début de saison, je suis aide-entraîneur avec le club Nordski. Durant leur compétition, je m’occupe du fartage de leurs skis et je m’assure qu’ils aient les meilleurs skis lors des compétitions régionales quand je suis disponible. J’essaie aussi de leur partager les connaissances que j’acquiers quand je m’entraîne avec les entraîneurs de haut niveau afin qu’ils puissent se développer encore mieux », relate celui qui a commencé comme bien des jeunes avec le programme d’initiation Jackrabbit. Mais c’est aux Jeux du Québec de Drummondville, en 2015, qu’il a eu la piqûre pour la compétition de haut niveau et il n’a jamais arrêté depuis.

Le vététiste William Maltais-Pilote d’Alma est finaliste pour une deuxième fois pour le Prix Alec-Reid. Il avait été finaliste une première fois en 2018.

Deuxième fois

La deuxième fois sera peut-être la bonne pour le vététiste William Maltais-Pilote, alors qu’il avait été retenu une première fois en 2018. À l’époque, l’athlète de 20 ans, qui termine un DEC en sciences humaines au Collège d’Alma, était déjà fortement impliqué dans sa communauté et il n’a pas ralenti la cadence depuis.

« Je suis quand même honoré de me retrouver à nouveau parmi les finalistes, compte tenu du parcours exceptionnel de tous les étudiants-athlètes faisant partie de l’Alliance Sport-Études. J’ai lu les profils des demi-finalistes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec et ils avaient de très très beaux parcours. Alors, me retrouver parmi ces gens-là, je trouve cela vraiment très agréable et je suis vraiment content. »

« Cette mention est importante pour moi, car il s’agit d’une reconnaissance et d’un encouragement de continuer à m’accomplir pour être une personne complète, en étant assidu à l’école, performant dans le sport et impliqué dans ma communauté. C’est important pour avoir un bon équilibre. De cette façon, cela fait en sorte de ne pas tout centrer sur soi-même et d’être conscient de ce qui se passe autour de soi et d’y contribuer activement », fait valoir celui qui a d’ailleurs reçu, l’an dernier, la médaille de bronze pour la jeunesse du Lieutenant-gouverneur du Québec, justement en raison de son implication et de la qualité de son dossier académique.

L’Almatois souhaite poursuivre son implication communautaire encore longtemps. L’étudiant-athlète de 20 ans continue de s’impliquer dans la Fondation des maladies du cœur, la Fondation canadienne du rein, la Saint-Vincent de Paul, en plus de participer à des campagnes de financement pour Leucan, le Relais pour la Vie et pour l’acquisition d’appareils médicaux pédiatriques pour l’hôpital d’Alma et de s’être impliqué lors des Jeux du Québec d’Alma, hiver 2017.

« Je suis entraîneur au club Cyclone et s’il n’y avait pas eu les mesures imposées par le coronavirus, j’aurais agi pour un deuxième été comme directeur de l’école de vélo Cyclone, où j’aurais été en charge des quelque 70 jeunes, explique-t-il. J’aime transmettre ma passion et aider les jeunes à progresser. Et comme on a une très belle équipe, c’est super intéressant de travailler avec le CA et les autres entraîneurs du club ! »

Place aux votes !

Les internautes de la région auront trois excellents candidats à encourager, à compter de mardi, 10 h, en cliquant la mention « J’aime, J’adore ou Wouah » sous la photo de leur choix sur la page Facebook de l’Alliance Sport-études. Le concours se poursuit jusqu’au samedi 11 avril, à midi.

L’étudiant-athlète (masculin et féminin) qui recueillera le plus grand nombre de votes sera déclaré gagnant et méritera une bourse de 500 $ offerte par l’Alliance Sport-Études.

Les autres finalistes sont, dans le volet masculin, Mohamed Auda (handball) et dans le volet féminin, Adriana Phan (athlétisme), Raphaëlle Tousignant (parahockey), Vanessa Krohn (sports équestres) et Yasmine Abbaoui (handball).

Rappelons que ce concours annuel permet de mettre en lumière le parcours exceptionnel des étudiants-athlètes en soulignant leur engagement scolaire et leur implication dans la communauté. Mardi, l’Alliance Sport-études mettra en ligne les présentations soumises par chaque finaliste lorsqu’il a soumis sa candidature. Alors, à vos claviers et votez !