Possédant déjà des qualités athlétiques de gymnastes et de joueur de soccer, Henry Gagnon vivra son baptême du feu dimanche, alors que l’équipe «Rugby UQAC» disputera son tout premier match local au terrain synthétique. Pour l’instant, le Jonquiérois est le seul joueur de la région dans l’équipe.

Premier match local de l’équipe Rugby UQAC

Après avoir connu du succès à leur toute première saison de rugby l’an passé, l’équipe de rugby de l’Université du Québec à Chicoutimi (Rugby UQAC) disputera son tout premier match local, dimanche, à compter de 13 h, sur le terrain synthétique. À cette occasion, les joueurs de Rugby UQAC affronteront l’équipe des Ulérions de Québec, affiliée à l’Université Laval.

Pour cette grande première dans l’histoire de Saguenay, le jeu se déroulera sous la formule du rugby à 12 (12 joueurs sur le terrain), soit trois joueurs de moins que dans le rugby traditionnel à 15. Par la même occasion, l’équipe Rugby UQAC lancera sa saison 2018-19 qui comportera quatre matchs de rugby à 7, lesquels seront disputés à Québec. Ces matchs serviront de préparation au grand tournoi New York Rugby Sevens, lequel aura lieu à la fin novembre. À noter que le rugby à 7 a fait une entrée très remarquée parmi les disciplines au programme, lors des derniers Jeux de Rio en 2016.

Croissance
Pour la présente saison, les joueurs de Rugby UQAC seront dirigés par l’entraîneur-chef Mathieu Suzanne et son adjoint, Lauren Rudko. Ces ajouts marqués permettront d’offrir à l’équipe un meilleur encadrement et une structure plus rigoureuse. D’ailleurs, plusieurs étudiants internationaux de l’UQAC ont répondu à leur appel, ce qui a permis à des jeunes d’ici d’essayer ce magnifique sport et d’apprendre le jeu et la culture du rugby, peu connu dans la région.

D’ailleurs, l’équipe Rugby UQAC continue de croître, car presque chaque pratique amène de nouvelles personnes intéressées à jouer. Le Jonquiérois Henry Gagnon fait partie des recrues de la présente saison et il est pour l’instant le seul joueur de la région. L’ancien gymnaste du club Jako avait été invité à s’initier à ce sport l’an dernier, mais il n’y avait pas de disponibilité dans son horaire. Cette année, lorsque la tenue d’un camp d’entraînement a été annoncée, il a décidé de tenter le coup. Il avait donc du temps dans son horaire. « J’ai fait le camp et ça s’est bien passé », mentionne celui qui a aussi joué pendant plusieurs années au soccer.

Étant rapide et souple, le Jonquiérois évoluera à l’arrière, les joueurs d’avant étant plus physique et de plus gros gabarits pour stopper l’offensive adverse. « Je ne connais pas beaucoup ce sport, mais je l’apprécie quand même. J’ai hâte de disputer des matchs pour voir comment ça se passe sur le terrain. J’ai regardé des vidéos de l’an dernier et je sais que c’est assez physique et que c’est un sport de contact », relate celui dont ce sera le baptême du feu, dimanche, pour le premier match de la saison.

D’ici le grand jour, l’équipe tiendra encore quelques pratiques pour peaufiner les stratégies.

« J’ai très hâte et je compte les dodos ! », a-t-il conclu.

Bienvenue aux dames
Même si la saison s’amorce dimanche, l’équipe continue de recruter des joueurs et des joueuses. L’invitation est donc lancée aux hommes et aux femmes, aux joueurs de rugby expérimentés ou non. Comme le club espère inclure une équipe féminine dans les futurs tournois, les femmes sont particulièrement invitées à venir tenter l’expérience

Pour plus d’informations, visiter la page Facebook « Rugby de l’UQAC ».