L’administrateur de Liberté à vélo, Jean Paradis, le représentant d’Hydro-Québec, Christian Garneau, et le trésorier de Liberté à vélo, Pierre Martel, entourent le président d’honneur de la 18e édition de La Randonnée Hydro-Québec qui se tiendra du 21 au 23 juin.

Plus de 500 cyclistes attendus à la 18e édition de la Randonnée Hydro-Québec

Plus de 500 cyclistes sont attendus à la 18e édition de la Randonnée Hydro-Québec, laquelle permettra de parcourir le tour du lac Saint-Jean à vélo. Le président-directeur général du Conseil de l’industrie forestière du Québec, Denis Lebel, assurera la présidence d’honneur de l’événement sportif qui se tiendra du 21 au 23 juin aux quatre coins de la Véloroute des Bleuets.

L’événement organisé par la corporation Liberté à vélo permet aux cyclistes de parcourir à leur rythme les 262 kilomètres prévus à l’itinéraire en trois jours. Sept boucles s’ajoutent au parcours régulier permettant à des cyclistes de rouler plus de 400 kilomètres.

Passionné de sports, l’ancien député de Roberval-Lac-Saint-Jean, Denis Lebel, ne s’est pas fait prier pour accepter le rôle de président d’honneur. « Aujourd’hui, je reçois de l’amitié, de la fierté et de beaux souvenirs. La Véloroute a amené chez nous un produit d’appel touristique qui nous permet encore aujourd’hui d’accueillir des gens de partout dans le monde. J’ai eu le plaisir d’être, pendant des années, associé aux pionniers qui ont avancé ce produit », a-t-il confié.

Le départ de la Randonnée Hydro-Québec sera donné à Alma alors que Roberval et Dolbeau-Mistassini seront impliquées à titre de villes-étapes. Normandin et Saint-Prime accueilleront elles aussi les cyclistes lors de leur passage.

Les participants auront l’occasion de traverser une quinzaine de municipalités en plus de visiter les principaux attraits touristiques de la région à moindres coûts. Ils vivront même l’expérience de rouler à l’intérieur de la Ferme Gaston Morin à Sainte-Jeanne-d’Arc.

Une plaque installée à l’arrière de chacun des vélos permettra d’identifier les cyclistes ainsi que leur lieu de résidence. La création d’Enseignes Ste-Marie peut être conservée après l’événement. Elle est conforme aux normes de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) puisqu’elle comprend deux bandes réfléchissantes.

Le président d’honneur Denis Lebel souligne cette initiative qui permet aux gens de sympathiser tout au long de l’événement.

Près de 10 millions $ en retombées

Environ 80% des participants à l’événement de cyclotourisme proviennent de l’extérieur de la région. Près de la moitié des cyclistes âgés entre 14 et 84 ans sont des femmes.

Plusieurs cyclistes provenant de l’extérieur de la région profitent de l’occasion pour prolonger leur passage au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Chaque année, les dépenses des cyclistes représentent environ 700 000$. Depuis 2002, plus de 11 000 personnes ont pédalé sur la Véloroute des Bleuets. Cela correspond à des retombées économiques régionales de plus de 9,5 millions $.

« Souvent, les parents reviennent avec leurs enfants pendant leurs vacances. On voit souvent des familles entières qui font le parcours ensemble. Il n’y a pas de peloton. Les gens le font à leur rythme, que ce soit seul, en couple ou en groupe », ajoute le trésorier de Liberté à vélo, Pierre Martel.

Denis Lebel, qui a aussi été maire de Roberval, a roulé 3000 kilomètres la saison dernière. Il compte bien inviter plusieurs cyclistes à participer à l’événement reconnu à l’échelle provinciale.

Le journaliste en sport et tourisme, Yvan Martineau, sera une fois de plus ambassadeur de la Randonnée Hydro-Québec.