Quelques participants pour le Tour du silence 2018 qui se tenait à Dolbeau-Mistassini, mercredi soir.

Pluie, neige et grésil s’invitent à l’événement

Une poignée de braves ont enfourché leurs bicyclettes à l’occasion du Tour du silence qui se déroulait à Dolbeau-Mistassini mercredi soir.

Ensemble, ils ont complété un parcours d’une dizaine de kilomètres malgré une météo peu collaboratrice. Il s’agissait du seul endroit dans la région où se tenait cette activité sportive cette année.

L’organisation locale de l’événement a pensé annuler l’événement en raison du mélange de neige, de grésil et de pluie qui s’abattait sur la ville, mais s’est finalement ravisée.

«L’objectif de sensibilisation au partage de la route et l’hommage aux cyclistes qui ont perdu la vie en pratiquant leur activité favorite» en a valu la peine, selon Paul Morel, l’un des organisateurs du Tour du silence.

L’activité se déroulait simultanément dans plusieurs autres villes nord-américaines.

À Montréal, des milliers de cyclistes y ont participé, sous le soleil cependant, pour honorer tout particulièrement la mémoire de Clément Ouimet, ce jeune cycliste décédé en octobre 2017.