Lysanne Richard avoue que son cou était en mauvais état lors de la quatrième épreuve du circuit de plongeon haut vol Red Bull, ce qui ne l’a pas empêchée de terminer en troisième place.

Plongeon de haut vol: Lysanne Richard forcée de faire une pause

Des problèmes au cou reviennent embêter la plongeuse de haut vol Lysanne Richard. En raison de cette blessure, l’athlète native du Saguenay doit renoncer à la prochaine étape du circuit international Red Bull, au Liban, ainsi qu’aux Championnats du monde de la Fédération internationale de natation (FINA), en Corée.

Lysanne Richard est incommodée depuis le camp d’entraînement, en mars, en marge du début de saison. La situation s’est aggravée depuis, même si elle a décroché trois médailles en quatre épreuves pour le deuxième rang du classement général.

Lysanne Richard (à gauche) a terminé trois fois sur le podium en quatre épreuves depuis le début de la saison.

« Aux Açores, malgré que j’ai bien réussi tous mes plongeons, mon cou allait de plus en plus mal. À mon arrivée au pays, la douleur était vraiment trop forte », a partagé la Jonquiéroise dans un message via la messagerie Messenger de Facebook.

Après une imagerie par résonnance magnétique, elle a reçu une infiltration épidurale foraminale en plus de prendre des médicaments pour la douleur, qui devra disparaître avant de débuter le sevrage de médication. Elle doit également faire des exercices de réadaptation en plus de reconstruire la force de ses bras et de son cou. En début de semaine, une deuxième rencontre avec son médecin a confirmé qu’elle devait faire l’impasse sur la prochaine compétition Red Bull ainsi que les Championnats du monde. Elle attendait cette confirmation avant d’en parler publiquement.

En 2017, Lysanne Richard avait été forcée de faire l’impasse sur toute la saison en raison d’une hernie discale cervicale avec compression du nerf dans le cou.

« Je suis optimiste d’y arriver et d’être de retour à la prochaine étape Red Bull, qui aura lieu en Bosnie le 23 août, pour ainsi terminer la saison en force avec la Bosnie et l’Espagne, d’espérer Lysanne Richard. Étant donné que je souhaite encore performer en haut vol pour plusieurs bonnes années, nous nous devons de mettre toutes les chances de notre côté et de prendre soin de cette blessure de la meilleure façon possible. »