Avec le décès du regretté président de la Fondation TIMI, Jean Laflamme (à gauche) en janvier dernier, il fallait choisir un successeur pour poursuivre la mission de l’organisme et c’est le trésorier Pierre-Albert Potvin (2e à gauche) qui a accepté le mandat.
Avec le décès du regretté président de la Fondation TIMI, Jean Laflamme (à gauche) en janvier dernier, il fallait choisir un successeur pour poursuivre la mission de l’organisme et c’est le trésorier Pierre-Albert Potvin (2e à gauche) qui a accepté le mandat.

Pierre-Albert Potvin présidera la Fondation TIMI

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
À la suite du décès du regretté Jean Laflamme en janvier dernier, les membres du conseil d’administration de La Fondation TIMI ont choisi Pierre-Albert Potvin (CPA) pour lui succéder à la présidence. M. Potvin, qui œuvre activement au sein de plusieurs conseils d’administration et qui est également membre du conseil de direction du Fonds des sports de La Fondation TIMI depuis 2002, s’assurera donc de poursuivre la mission de la Fondation TIMI, mission dont s’est acquitté avec dévouement M. Laflamme pendant quelques décennies, soit de venir en aide à la relève sportive et culturelle de Chicoutimi.

Dans le communiqué émis mardi, on rappelle que «la Fondation TIMI a vu le jour en 1974 grâce à la clairvoyance et au dynamisme de décideurs régionaux sensibilisés à la cause de la jeunesse de Chicoutimi ». La Fondation TIMI se distingue dans les milieux sportif et artistique en apportant un soutien financier aux jeunes de l’arrondissement Chicoutimi.

L’organisme distribue annuellement près de 40 000$ en bourses dans les domaines sportif et culturel chaque année. Par cette aide financière, la fondation souhaite aider au développement et au perfectionnement de la relève sportive et culturelle ou encore d’épauler les associations et regroupement sportifs en encourageant les pratiques sportives et artistiques ou encore la formation et le perfectionnement des entraîneurs. Fondée avec les surplus de la Finale des Jeux du Québec de 1972, la Fondation TIMI contribue aussi à soutenir les projets de promotion des diverses disciplines artistiques et culturelles (théâtre, danse, musique, littérature, arts visuels, etc.).