Pier-André Côté s’est imposé dans la montée du chemin Saint-Charles pour mettre la main sur la deuxième étape du Grand Prix cycliste de Saguenay.

Pier-André Côté s’impose à La Baie

Le Québécois Pier-André Côté a remporté la 2e étape du Grand Prix cycliste de Saguenay (GPCS) vendredi à La Baie, l’étape reine de la compétition. Le coureur de l’équipe canadienne s’est imposé dans la montée finale de 3,8 km sur le chemin Saint-Charles. Un autre Québécois, Nickolas Zukowski, s’est emparé de la tête du classement général.

Côté a quitté le peloton dans le dernier tour de la boucle dans la ville de La Baie, accompagné par Émile Jean de la formation Floyd’s Pro Cycling, coéquipier de Zukowsky. Ils ont fait un bon bout de chemin ensemble se forgeant jusqu’à 40 secondes d’avance, mais Côté a largué Jean dans la montée finale pour terminer en solitaire. Adam Roberge, également de l’équipe canadienne, a croisé la ligne d’arrivée en 2e place pour faire le doublé. L’Américain Spencer Petrov de Foundation CCB a complété le podium.

Il s’agit d’une victoire surprise pour Côté, lui qui est habituellement plus un sprinteur qu’un grimpeur. Le Gaspésien savait qu’il avait une chance de l’emporter au pied de l’ascension finale. « Je suis confiant en mes capacités de grimpeur cette année. Je savais qu’avec 40 secondes, le final serait serré, mais j’ai tout donné dans la montée et j’ai réussi », a-t-il dit en quittant le podium.

Dans les derniers kilomètres, Côté savait que son équipe était en bonne position avec lui à l’avant et Roberge dans le groupe de poursuite. De ses propres aveux, la formation canadienne « a été nettement meilleure que la veille ». Lors de la première étape, les Canadiens avaient eu de la difficulté à se hisser dans le groupe de tête. « Heureusement, Adam (Roberge) a réussi à bien rattraper le coup jeudi en rejoignant le groupe de tête, mais on était déçu de notre étape. Là, c’était différent, notre équipe a vraiment bien travaillé pour nous positionner avantageusement. »

L’équipe canadienne compte deux coureurs de route en Côté et Roberge, alors que leurs quatre coéquipiers sont issus du vélo sur piste. Le vainqueur du jour n’avait que de bons mots pour ces quatre hommes. « Ces gars-là viennent de la piste, alors c’est génial de voir le travail qu’ils ont accompli. C’est de bon augure pour la suite ».

Critérium de samedi

Le GPCS se déplacera dans l’arrondissement de Chicoutimi pour les deux dernières étapes. Samedi, les coureurs prendront d’assaut les rues entourant la Petite Maison Blanche pour une étape courte de seulement 50,25 km. Cette étape, la seule en soirée, offrira assurément un excellent spectacle alors que les coureurs seront très agressifs sur la boucle de 2,01 km qu’ils effectueront 25 fois. Le départ est prévu pour 18 h devant la Petite Maison Blanche. L’arrivée sera au même endroit.

Le détenteur de trois maillots de meneur, Nickolas Zukowsky, est fébrile à l’approche du critérium, lui qui est champion canadien de cette discipline. « C’est le genre d’étape que j’aime beaucoup. C’est une course courte et très rapide qui donne habituellement beaucoup d’action. » Il a confiance en son équipe qu’il juge très forte, pour protéger les maillots de meneur.