Le Stade Adrien-Gilbert est maintenant doté de modules d’entraînement et d’un parcours ninja.
Le Stade Adrien-Gilbert est maintenant doté de modules d’entraînement et d’un parcours ninja.

[PHOTOS] Transformation complète au Parc Adrien-Gilbert de la Baie

La transformation du Stade Adrien-Gilbert en parc à La Baie est maintenant complétée. En plus de la réfection du terrain de football/soccer, le site est maintenant doté d’une piste d’athlétisme en terre battue ainsi que de modules d’entraînement et d’un parcours ninja, résultat d’un investissement de 350 000$.

Les travaux, qui ont débuté le mois dernier, se sont déroulés rondement et les employés mettent présentement la touche finale au parc qui sera accessible au public d’ici quelques jours. «Ce genre d’infrastructures, c’est une première à Saguenay. C’est un peu un centre d’entraînement avec la piste et les jeux ninja. C’est pas mal complet», estime le conseiller municipal du district 13, Raynald Simard.

La piste du Stade Adrien-Gilbert est en terre battue.

L’élu ajoute que ces travaux sont le fruit d’une consultation menée auprès des utilisateurs, dont des représentants du CLSC et de la FADOQ du Bon Temps, situé à proximité, ainsi que des conseillers techniques de la Ville. «Ce n’est pas une décision personnelle ni un coup de tête. C’est un stade qui a été réfléchi. Tous les engins qui sont là ont une utilité bien précise pour monsieur et madame Tout-le-Monde», avance Raynald Simard, précisant que la piste en terre battue, au lieu de l’asphalte, a été recommandée en cours de route par différents intervenants.

«C’est ce qu’on voulait faire au début, mais ç’a été fortement déconseillé. On me disait que pour les articulations, ce n’était pas bon et c’était mieux quelque chose de plus mou», explique le conseiller Simard.

«Si on voit que la demande est forte et que le monde n’aime pas la terre battue, ce sera toujours le temps de le faire plus tard», convient Raynald Simard, annonçant son désir d’y aménager un anneau de glace pendant la période hivernale.

Cérémonie

La cérémonie d’inauguration du Stade Adrien-Gilbert devra attendre quelques semaines en raison des circonstances actuelles, mais Raynald Simard assure qu’elle aura bel et bien lieu quand ce sera possible. Ce sera l’occasion de souligner la mémoire d’Adrien Gilbert, un haltérophile qui a été le premier athlète de Saguenay à participer aux Jeux olympiques en 1956, à Melbourne, en Australie, décrochant une huitième place. «C’est sûr qu’on va en faire une. On va trouver une façon de le faire en nombre réduit», annonce le conseiller, répondant ainsi positivement à une demande des membres de sa famille.