Une course très ouverte

CHRONIQUE / Quand je regarde le classement de la Ligue de hockey junior majeur du Québec à mi-saison, je remarque que seulement six points séparent les neuf premières équipes au classement général. On peut parler de parité dans le circuit Courteau. Tout est possible dans la course à la coupe du Président.

En début d’année, on pouvait difficilement identifier un club favori pour se rendre jusqu’au bout. J’ai maintenant hâte de voir la tangente que prendra la période de transactions. Il est déjà acquis que même les Tigres de Victoriaville, qui ne sont pas parmi les neuf premiers au classement, vont tout tenter pour aller chercher cette fameuse coupe. Il y a quelques clubs qui surprennent depuis le début de la saison, il faut le dire. Les Remparts de Québec et les Islanders de Charlottetown font partie de ces équipes. Les Islanders ont tenté de gagner la coupe du Président la saison passée, mais ils ont échoué. Ce sera difficile cette année d’aller au bout parce qu’ils n’ont plus de munitions pour améliorer leur club.

Regardons d’un peu plus près le rendement des Saguenéens à mi-saison. En début d’année, je leur prédisais une douzième position au classement général. Ils sont à quelques points de cette douzième place. Deux points exactement, même s’ils sont en seizième position. J’ai presque visé dans le mille.

Dans leur propre division, il faut reconnaître qu’il y a deux grandes déceptions, les Tigres de Victoriaville et le Drakkar de Baie-Comeau. Les Sags ne sont qu’à deux points du Drakkar et à quatre des Tigres. Derrière eux, il y a Shawinigan. Personne n’avait prévu que Samuel Girard débuterait la saison dans la Ligue nationale de hockey à 19 ans. Les Cataractes sont très affectés par la perte de cet excellent défenseur. Ils ne seraient certainement pas derniers au classement général avec Samuel Girard dans leur alignement.

Il est assuré que les Saguenéens termineront parmi les 16 clubs qui participeront aux séries de fin de saison. Shawinigan est en vente et il faut aussi regarder du côté des Sea Dogs de Saint John, qui ont échangé leur meilleure valeur, Joe Veleno. Ces deux formations devraient terminer en 17e et 18e place.

Pour revenir aux Saguenéens, il faut parler des décisions que Yanick Jean prendra dans les prochains jours. Le 6 janvier, il est assuré qu’Olivier Galipeau ne fera plus partie de la formation des Saguenéens. Quels sont les autres qui pourraient partir ? On parle de Kevin Klima, qui est actuellement le cinquième meilleur pointeur du circuit. Il pourrait être une bonne monnaie d’échange. Vous allez me dire qu’il y a aussi son jumeau Kelly. Je crois que Yanick pourrait séparer les deux frères Klima pour terminer la saison, mais on ne peut pas penser qu’il pourra obtenir autant pour l’un des jumeaux que pour Galipeau. Pour le reste, il n’y a pas beaucoup de joueurs qui peuvent partir chez les Saguenéens en ayant une bonne valeur.

Galipeau est considéré comme le meilleur défenseur disponible. J’ai l’impression que Yanick Jean sera assez patient et qu’il attendra jusqu’à la fin pour obtenir le plus possible en retour de son vétéran de 20 ans. Ce qui me surprend chaque année en cette période, c’est qu’on a l’impression que les choix au repêchage sont des bonbons pour les directeurs généraux. On les échange à coups de trois ou quatre, mais quand on arrive au repêchage de juin, on est prêt à tout donner pour les ravoir. Pourquoi ? Quand tu vois certains clubs lutter pour faire les séries, ça nous rappelle qu’il y a de beaux dollars au bout. Une participation aux séries peut remplir les coffres d’une équipe. Suffit de regarder les Saguenéens de la dernière saison. Ils ont tout tenté pour aller le plus loin possible en séries. Au lieu d’un déficit de 150 000 $, on a présenté un surplus de 50 000 $. C’est une différence de 200 000 $.

Cette saison, il y a plusieurs aspirants. J’ai hâte de voir ce qui va arriver parce que les joueurs d’impact valent une petite fortune. On n’a qu’à penser à Veleno. Pour l’obtenir, les Voltigeurs de Drummondville ont donné trois choix de première ronde et deux choix de deuxième tour. J’ai hâte de voir ce que les Sags vont obtenir pour Galipeau. Ils ont déjà reçu beaucoup pour German Rubtsov. Un feeling... J’ai l’impression que Galipeau pourrait passer au Titan d’Acadie-Bathurst. 

En passant, saviez-vous que les clubs de la Ligue de l’Ontario n’ont pas le droit d’échanger leur choix de première ronde ? Quand arrive la séance de sélection, ils ont tous leur premier choix.

On connaît maintenant la composition de l’équipe du Canada qui participera au Championnat mondial des moins de 20 ans, à Buffalo. Seulement deux joueurs du circuit Courteau ont été sélectionnés. L’an passé, cinq joueurs de la LHJMQ faisaient partie d’Équipe Canada. On espère une meilleure représentation dans un an.