Phil Desgagné
Le Quotidien
Phil Desgagné
Après plus de trois décennies de golf, le journaliste retraité du journal Le Quotidien, Serge Émond, a enfin pu célébrer un premier trou d’un coup en carrière. L’exploit a été réalisé le 17 août, au trou #12 du Club de golf Chicoutimi, en présence de Phil Desgagné, Jean Delisle et Gilles Hubert.
Après plus de trois décennies de golf, le journaliste retraité du journal Le Quotidien, Serge Émond, a enfin pu célébrer un premier trou d’un coup en carrière. L’exploit a été réalisé le 17 août, au trou #12 du Club de golf Chicoutimi, en présence de Phil Desgagné, Jean Delisle et Gilles Hubert.

Un trou d’un coup, le rêve ultime du golfeur

CHRONIQUE / Je débute cette chronique en vous parlant de Serge Émond, journaliste retraité du journal Le Quotidien, avec qui je joue au golf depuis de nombreuses années. Il y a quelques semaines, il avait presque réussi un trou d’un coup. Il était à une demi-balle de réussir l’exploit. Mais lundi dernier, au trou #12 du club de Chicoutimi, il a enfin réussi son premier trou d’un coup en carrière, sur une distance de 130 verges, avec un fer #9. Un superbe coup de golf ! Gilles Hubert et Jean Delisle étaient avec moi pour apprécier l’exploit de Serge. Bravo !

Ç’a pris plusieurs années à Serge pour réussir une telle prouesse, donc je vais continuer à espérer, car mes partenaires de jeu, Gilles et Jean, ont déjà réussi, eux aussi, l’exploit tant attendu. Je me donne donc encore quelques années pour réussir ce fameux trou d’un coup.

Aide à la LHJMQ et à la LNAH

Je dois aussi souligner la nomination de Richard Létourneau au poste de président de l’Assemblée des membres de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). C’est la nouvelle appellation de l’ancien Bureau des gouverneurs de la ligue.

En raison de la pandémie, la présente année ne sera certainement pas facile pour la direction de la ligue. D’ailleurs, la semaine dernière, des décisions qui vont marquer l’histoire de la LHJMQ ont été prises. On va souhaiter à Richard un bon mandat.

En parlant de décisions prises par la LHJMQ, celle de jouer à huis clos semble faire l’unanimité auprès de tous les clubs du circuit. Mais ils devront recevoir l’aide du gouvernement, sinon certains clubs ne pourront passer au travers.

La semaine dernière, en Abitibi, les deux clubs ont annoncé qu’ils perdraient au-delà de 1 M$ pour la saison qui va s’amorcer s’ils jouent des rencontres sans leurs spectateurs. Les pertes seront du même genre pour à peu près tous les autres clubs du circuit Courteau. J’en conclus que si la majorité des organisations ont voté cette formule, c’est qu’elles sont déjà assurées d’avoir de l’aide gouvernementale dans les prochaines semaines.

D’ailleurs, j’écoutais le président de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH), Renaud Lefort, qui demande lui aussi de l’aide du gouvernement pour débuter la saison. Car selon le président, ça prend un minimum de 1000 spectateurs par rencontre. La ligue avait même proposé de faire quatre sections de 250 personnes chacune dans le respect des consignes sanitaires, mais la Santé publique a rejeté la suggestion. Donc, il est clair que la LNAH ne pourra amorcer la saison en jouant à huis clos.

Je vois mal comment le gouvernement du Québec pourrait apporter de l’aide à la LHJMQ sans faire la même chose avec la LNAH. C’est donc un dossier qui va certainement faire parler les gens au cours des prochaines semaines.

Camp d’entraînement

C’est la semaine prochaine que vont débuter les camps d’entraînement dans la LHJMQ, avec seulement 34 joueurs par équipe. Yanick Jean devra d’ailleurs compléter sa liste dans les prochains jours et il la transmettra bien sûr aux gens des médias.

Concernant l’ajout d’un quatrième joueur de 20 ans, rien n’est décidé, mais j’ai l’impression que la Ligue nationale de hockey (LNH) devrait donner son accord pour ce quatrième joueur. Ce n’est pas nécessairement la priorité pour la LNH, mais je suis convaincu que la réponse devrait être positive.

On ne connaît pas la date du début de la saison dans la Ligue américaine de hockey (LAH), ce qui a une influence sur la décision. Mais ça s’annonce extrêmement difficile pour cette ligue qui évolue aux États-Unis. Cette semaine, certains joueurs qui terminent leur stage junior ont parlé d’aller jouer en Europe si la LAH ne débute pas la saison. Si c’est le cas, j’ai bien l’impression que les Olivier Rodrigue, Alexis Lafrenière et quelques autres pourraient retourner avec leur équipe junior pour amorcer le prochain calendrier.

Le Canadien au travail

La saison du Canadien de Montréal est maintenant terminée à la suite de leur élimination par les Flyers de Philadelphie. Le Canadien n’était pas favori dans cette série, mais les joueurs ont tout donné. Le gardien Carey Price a été celui qui a permis au Canadien de jouer six rencontres. Mais cette série a aussi permis aux fans du Canadien de voir Kotkaniemi et Suzuki, l’avenir du Tricolore à l’attaque. Ç’a permis également à Marc Bergevin de voir où colmater les faiblesses de son équipe, et ce, soit à l’attaque ou en défensive, lors du prochain repêchage ou avec la signature d’agents libres.

Donc, beaucoup de travail pour le DG du Canadien. Il devra aussi regarder quel sera l’avenir de Claude Julien avec le club. J’ai bien l’impression qu’il y aura du mouvement derrière le banc du Tricolore. Kirk Muller a fait beaucoup jouer les jeunes joueurs durant cette série et ce n’est pas nécessairement la façon dont Claude Julien utilisait ses joueurs.

Charles Hudon

J’ai bien l’impression qu’on a vu pour une dernière fois Charles Hudon dans l’uniforme du Canadien. Le natif d’Alma deviendra agent libre avec compensation. Signera-t-il avec un autre club de la Ligue nationale ou regardera-t-il vers l’Europe? Je crois bien que cette dernière option semble la meilleure pour l’Almatois.