Tout le monde va se rappeler de la performance d’Alexis Shank à Rimouski. Le cerbère des Saguenéens, malgré la défaite, a été tout simplement sublime.

Un départ difficile pour les Saguenéens

CHRONIQUE / La semaine dernière, je vous avais prédit une très longue série en sept parties entre l’Océanic de Rimouski et les Saguenéens de Chicoutimi. Mais après les premiers duels à Rimouski, je change un peu ma prédiction. Les Sags, malheureusement, vont s’incliner un peu plus rapidement que je ne l’aurais cru au départ.

Vous me demanderez pourquoi, surtout avec les deux magnifiques performances des Saguenéens à Rimouski? Deux défaites en prolongation ; c’est exactement pourquoi je vous prédis que la série sera plus courte. Les Sags auraient dû revenir de Rimouski avec une fiche d’au moins 1-1, voire peut-être 2-0. Mais ce n’est pas ce qui est arrivé.

Deux défaites en prolongation vont faire mal sur le plan mental et physique. Les Saguenéens ont laissé beaucoup d’énergie à Rimouski et la grande différence dans les deux rencontres, ce sont les joueurs de 19 ans, mais surtout la profondeur des 3e et 4e trios de l’Océanic. Plus d’énergie et plus d’expérience.

Par contre, si on regarde la performance de l’équipe dans les premiers duels, les Saguenéens méritaient certainement un meilleur sort. Après avoir effacé un déficit de 3-0 après deux périodes, en temps normal, c’est l’équipe qui effectue cette remontée qui se sauve avec la victoire. Mais ce n’est pas ce qui s’est produit. Je suis assuré que si les Saguenéens avaient remporté ce match, l’Océanic aurait joué le deuxième match avec beaucoup moins de confiance.

Toujours concernant le premier duel, les trois buts de l’Océanic ont été marqués durant la pénalité majeure de cinq minutes au défenseur Gabriel Villeneuve. Je crois que le #11 ne méritait pas cette punition majeure. Oui, un deux minutes, mais sûrement pas un cinq minutes. C’est extrêmement sévère. La preuve ? Le défenseur des Saguenéens n’a pas été suspendu par la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Ç’a été le moment crucial de cette rencontre.

Dans la deuxième partie, avec deux minutes à faire dans la rencontre, une autre punition a tout changé chez les Sagueneéns. Ces derniers contrôlaient le match avec une priorité d’un but, mais le 6 contre 4 de l’Océanic a permis d’égaliser le pointage et par la suite, Rimouski a dominé les trois périodes de prolongation. C’est Alexis Shank qui a vraiment permis aux Saguenéens de toujours espérer remporter cette victoire. Tout le monde va se rappeler de cette performance d’Alexis Shank qui a été tout simplement sublime! Il faut aussi parler de la performance de Théo Rochette, avec quatre buts en deux rencontres. Ça donne encore plus de poids au choix de Yanick Jean lors du repêchage de juin dernier.

Maintenant, est-ce que les joueurs des Saguenéens peuvent me faire mentir ? Je l’espère! Car durant toute la saison, ils ont démontré beaucoup de résilience et de caractère. J’espère que les spectateurs qui seront présents au Centre Georges-Vézina vont les accueillir de belle façon au début du troisième affrontement, ce soir (mardi). Ils ont donné un bon spectacle à Rimouski et ils l’ont fait aussi devant leurs partisans durant toute la saison.

Pour revenir à cette série, il faut continuer de garder Alexis Lafrenière hors du pointage. Et les défenseurs des Sags devront être aussi efficaces qu’ils l’ont été à Rimouski. Et je suis convaincu qu’Alexis Shank, la grande vedette depuis le début de cette série, sera encore aussi époustouflant qu’il l’a été à Rimouski.

Des surprises

Dans les autres séries, il y a eu beaucoup de surprises. Les Remparts de Québec sont allés battre la formation d’Halifax deux fois sur sa propre patinoire. Shawinigan, avec 86 points de différence avec Rouyn-Noranda, est allé remporter un des deux matchs sur la patinoire adverse. Et même Moncton a réussi à vaincre Baie-Comeau sur sa patinoire, et ce, même si ce n’est pas facile de gagner au Centre Henry-Léonard.

Actuellement, au premier tour, on peut dire que les experts devront revoir leurs prédictions dans le nombre de rencontres. Mais c’est ça, les séries du printemps! C’est toujours une nouvelle saison en soi!

Gain des Marquis

Avec leur victoire de dimanche à Rivière-du-Loup, les Marquis de Jonquière peuvent peut-être sauver leur saison en dents de scie. Vendredi, ils auront l’occasion d’accéder à la demi-finale dans le cadre de cette courte ronde de repêchage 2 de 3. C’est une occasion en or de peut-être accéder à la demi-finale contre la formation de Thetford Mines.