Phil Desgagné
Avec des choix aux 33e et 40e rangs, les Saguenéens n’avaient pas beaucoup de marge de manoeuvre et ils ont travaillé pour trouver un successeur au gardien Alexis Shank (photo) en choisissant Rémi Delafontaine, des Cantonniers de Magog.
Avec des choix aux 33e et 40e rangs, les Saguenéens n’avaient pas beaucoup de marge de manoeuvre et ils ont travaillé pour trouver un successeur au gardien Alexis Shank (photo) en choisissant Rémi Delafontaine, des Cantonniers de Magog.

Repêchage de la LHJMQ: soupir de soulagement dans le milieu

CHRONIQUE / Pour une première sur Internet, on peut dire que le repêchage 2020 de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) s’est très bien déroulé. Oui, c’était moins spectaculaire que d’être dans un amphithéâtre avec quelques milliers de spectateurs, mais pour une première, la LHJMQ doit se montrer satisfaite des résultats et surtout du déroulement.

Même si plusieurs ont trouvé que le premier tour a été extrêmement long, de nombreuses transactions ont été effectuées par plusieurs clubs. Mais lorsqu’on y regarde un peu, ça ressemble aux années antérieures. Les Olympiques de Gatineau ont volé le spectacle avec quatre sélections parmi les huit premiers choix. Le nouveau DG, Louis Robitaille, a bien travaillé sa façon de faire, mais j’espère qu’il a envoyé un texto à Alain Sear, l’ancien DG et actionnaire de l’équipe. C’est lui qui a mis en place tous ces changements. Malheureusement pour Alain, il ne pourra pas bénéficier de toutes ces sélections. Il a été congédié il y a quelques mois par la direction de l’équipe.

Il y a aussi des gens qui étaient sceptiques quant à la venue du défenseur Tristan Luneau dans le circuit Courteau. Vendredi, dès le début du repêchage, on l’a vu revêtir le chandail des Olympiques de Gatineau. C’était un soulagement pour tout le circuit, car selon les experts, c’est un joueur qui va dominer la ligue dans les prochaines années.

L’un des faits saillants du premier tour de ce repêchage, ce sont les Foreurs de Val-d’Or qui, avec l’acquisition de Jakob Pelletier et l’ajout de deux anciens joueurs des Saguenéens, Justin Ducharme et Gabriel Villeneuve, deviennent l’une des équipes favorites, avec le Phoenix de Sherbrooke, pour accéder aux grands honneurs de la Coupe Memorial.

Plusieurs rumeurs voulaient que Jakob Pelletier aboutisse chez les Saguenéens. Mais même si Yanick Jean aurait aimé l’avoir dans sa formation, on ne pouvait pas payer le prix pour obtenir ce joueur tout à fait exceptionnel.

L’autre fait saillant, ce sont les Remparts de Québec qui ont repêché Evan Nause, ce joueur qui avait été repêché l’an dernier par les Foreurs de Val-d’Or au 6e rang du premier tour. Nause avait refusé de se rapporter à l’équipe de l’Abitibi. Cette année, Patrick Roy a décidé, lui, de faire son choix de l’excellent défenseur gaucher et s’est assuré qu’il viendra à Québec. Je suis convaincu que ce sera un joueur des Remparts pour la prochaine saison.

Succession de Shank

Ce repêchage s’annonçait tranquille pour les Saguenéens et c’est exactement ce qui s’est produit. Avec des choix aux 33e et 40e rangs, ça ne donnait pas beaucoup de marge de manoeuvre à Yanick Jean. Donc, pas de coup d’éclat pour le DG des Saguenéens.

Pas de surprise sur le choix #33 des Sagueneéns. On voulait préparer la succession du gardien Alexis Shank. Rémi Delafontaine n’est pas un inconnu pour l’organisation des Saguenéens. Il jouait à Magog sous les ordres de Félix Potvin - déjà une référence - et ses statistiques sont fort impressionnantes. De plus, l’instructeur des gardiens de but à Magog est le même que chez les Saguenéens. Alexandre Carrier est en effet celui qui partage son temps entre les Cantonniers de Magog du midget AAA et les Saguenéens dans la LHJMQ.

Je ne vous parlerai pas des autres choix de repêchage, car je ne les connais pas, à l’exception du fils de Marc Denis (Olivier) et de celui de Sylvain Rodrigue (Émile). Pas beaucoup de postes disponibles en début de saison chez les Saguenéens pour ces jeunes joueurs. La question maintenant, chez les Saguenéens : quelle direction prendra l’équipe lors de la période des transactions des Fêtes? J’ai hâte de voir, mais on a encore six mois devant nous!

Beaucoup d’interrogations

Encore une fois, la ministre déléguée des Sports et Loisirs, Isabelle Charest, ne m’a pas impressionné lors de son point de presse tenu jeudi dernier avec son déconfinement sur le sport d’équipe. Il y a encore beaucoup de points d’interrogation sur le soccer et le baseball alors que la saison est déjà avancée.

Pour ce qui est du hockey, je ne crois pas que le protocole et les étapes à suivre pour revenir à la compétition normale m’aient impressionné. J’ai hâte de voir la réponse des jeunes joueurs pour participer à cette façon de faire. J’ai beaucoup joué au hockey dans ma vie, mais la chose que je détestais le plus, c’était les fameuses pratiques. Et si je regarde le plan proposé, on en a pour plusieurs mois à pratiquer avec des 3 contre 3 ou des 4 contre 4 avant de ramener le fameux 5 contre 5.

J’espère me tromper, mais j’ai beaucoup de doutes sur la réponse à la proposition faite par Hockey Québec pour répondre aux exigences de la Santé publique et du gouvernement du Québec.