La meilleure monnaie d’échange des Saguenéens en prévision de la prochaine période de transactions sera Noah Dobson, que l’on voit ici à l’occasion de la série Canada-Russie CIBC. Le défenseur du Titan d’Acadie-Bathurst, qui deviendra la propriété des Saguenéens dès le début de la période des transactions, sera le joueur le plus convoité.

Place à la fébrilité des échanges dans le junior majeur

CHRONIQUE / Acheteur ou vendeur ? À cette date-ci, dans un mois, on sera en pleine période de transactions dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Déjà, on se pose la question : acheteur ou vendeur ? Il y a plusieurs équipes intéressées. Cinq équipes au moins seront dans le groupe des acheteurs, dont trois ou quatre seront dans la même division que les Saguenéens de Chicoutimi. Les acheteurs sont dans la conférence des Maritimes, soit les formations de Moncton, Baie-Comeau, Rimouski et Halifax. Dans cas, Halifax va d’ailleurs accueillir la coupe Memorial en 2019.

Dans l’autre conférence, Drummondville et Rouyn-Noranda seront dans le groupe d’acheteurs.

Pour ceux qui se posent la question au sujet des Saguenéens, ils seront parmi les équipes du groupe de vendeurs. Déjà, j’entends les partisans dire : encore ? Oui, encore, effectivement ! L’an passé, Yanick Jean avait déjà commencé à préparer son équipe pour les années 2019 et 2020. Il doit maintenant terminer le travail amorcé l’an passé et préparer les deux prochaines saisons. C’est ainsi, le hockey junior.

La semaine dernière, quand je disais que les Saguenéens n’étaient pas avantagés par la nouvelle formule des séries éliminatoires, on le voit très bien. Donc, Yanick Jean aura des décisions plus faciles à prendre que d’autres durant la période des Fêtes pour être vendeur. C’est exactement la situation dans laquelle se trouvent les Saguenéens au moment où on se parle.

Yanick Jean doit compléter son équipe pour les deux prochaines années lors de cette période de transactions. Mais ça sous-entend que la deuxième moitié de saison sera extrêmement difficile. C’est exact, mais la meilleure monnaie d’échange pour Yanick Jean sera Noah Dobson. Le défenseur du Titan d’Acadie-Bathurst deviendra la propriété des Saguenéens de Chicoutimi dès le début de la période des transactions. Dobson ne viendra pas à Chicoutimi. Tout le monde le sait déjà depuis longtemps. Il sera le joueur le plus convoité durant la période de transactions. Oui, les Saguenéens vont payer en donnant trois choix de repêchage à la formation de Bathurst, mais ce joueur va donner aux Sags au minimum un excellent joueur de 18 et 19 ans et probablement plus pour la saison prochaine. En plus, ce qui avantage vraiment Yanick Jean, c’est la valeur de ce joueur. Plusieurs formations — quatre ou cinq clubs — voudront obtenir les services de Dobson. Donc, Yanick Jean a beau jeu. Même si les rumeurs veulent que cette transaction soit déjà faite, mes informations me disent le contraire. Il s’agit donc d’un beau dossier à surveiller.

Parmi les autres transactions qui pourraient avoir lieu, quels joueurs pourraient en faire partie ? Je pense que deux autres joueurs des Saguenéens pourraient être concernés, dont un gardien. Les Sags ont deux gardiens #1 et l’un d’eux partira sûrement. En raison de son âge, Zachary Bouthillier est le plus susceptible d’être celui qui pourrait partir. En plus, Alexis Shank a encore au minimum deux années junior à passer avec les Saguenéens. L’autre décision qui risque d’être difficile pour Yanick Jean, et ce dernier devra y penser à deux fois, c’est le cas de Jérémy Groleau. Le défenseur #77 vient de signer un contrat chez les professionnels et il devrait donc jouer chez les pros l’an prochain. On ne peut donc pas penser que Groleau sera un joueur de 20 ans l’an prochain à Saguenay. De plus, d’ici la fin de la saison, on n’a pas beaucoup de relève pour prendre la place de Groleau.

C’est là que Yanick Jean devra y penser deux fois avant de bouger, car les partisans ont également droit à un bon spectacle pour terminer la saison. Si Dobson et Bouthillier font partie des transactions, les Saguenéens auront quand même la même équipe sur la glace et ces départs ne les affecteraient pas nécessairement. Mais celui de Groleau affecterait énormément la défensive.

Je connais très bien Yanick Jean et il a un plan qu’il suit habituellement très très bien. Mais j’ai l’impression que cette année, avec la participation de deux équipes à la coupe Memorial, il y aura beaucoup d’action en décembre !

Bravo Mario !

J’en profite ici pour féliciter Mario Tremblay qui sera intronisé au Temple de la renommée de la LHJMQ le 3 avril prochain. C’est un bel honneur pour le Bleuet bionique ! Même s’il n’a joué que deux saisons dans le junior majeur québécois, il y a tout de même accumulé 180 points. Il devient ainsi le 4e joueur de la région à être intronisé au Temple de la Renommée de la LHJMQ. Michel Goulet, Pierre Sévigny, Mario Tremblay et votre humble serviteur qui, lui, l’a été en 2006. Qui sera le prochain sur la région ? Peut-être Samuel Girard, même s’il a évolué très peu dans la LHJMQ.

On se rappellera aussi les joueurs intronisés chez les Sags : Guy Carbonneau, Félix Potvin, Marc Fortier, Patrick Émond, Gilbert Delorme, Marc Denis et Pierre Sévigny, même si, dans son cas, il a surtout passé sa carrière avec les Draveurs de Trois-Rivières. Qui seront les prochains des Saguenéens à recevoir cet honneur ? Je pense honnêtement que Patrice Tremblay et Jean-Marc Richard le seront au cours des prochaines années.