Le Sags à surveiller de près

CHRONIQUE / On est rendus à la mi-saison dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec et samedi dernier, Dave Ainsley faisait le bilan individuel des joueurs des Saguenéens. Il a vu juste dans son évaluation. Ce que je veux analyser avec vous, c’est le rendement global de l’équipe.

Je peux dire sans me tromper que les membres de la direction hockey se retrouvent exactement là où ils voulaient être à la période des transactions, c’est-à-dire assurés de participer aux séries. Il faut le dire, les Sags sont dans une conférence excessivement compétitive, avec trois ou quatre équipes qui voudraient améliorer leur sort, ce qu’on a vu d’ailleurs depuis le début de cette période des échanges. Il est clair que Baie-Comeau, Halifax, Rimouski et Moncton veulent faire un bout de chemin.

Avec cette situation, il est évident que les Sags vont plutôt se battre avec les Remparts pour la 7e et la 8e position de la conférence. Les Sags devraient affronter dès le premier tour soit le Drakkar, les Mooseheads ou l’Océanic. Je ne dis pas que c’est mission impossible, mais avec les transactions à venir, les victoires vont être plus difficiles à aller chercher pour les Sags d’ici la fin de la saison. Il faut le dire, les Sags ont surpris un peu tout le monde en début de saison avec beaucoup de succès, mais ils ont été ralentis par les blessures dans les dernières semaines.

On devra donc surveiller de près les autres transactions du directeur général Yanick Jean. On sait que selon plusieurs sources, le défenseur Noah Dobson s’en va à Rouyn-Noranda. On connaîtra vraiment le résultat de la transaction en juin prochain, lors du repêchage qui aura lieu en juin à Québec. Les joueurs obtenus par les Sags seront connus à ce moment. Maintenant, où vont aller le gardien Zachary Bouthillier et le défenseur Jérémy Groleau ? Les deux devraient normalement être échangés lors des prochains jours. Chez les Sags, on est en pleine préparation pour les deux prochaines saisons. Quand on regarde ce qui s’est passé lors des derniers jours, plusieurs équipes croient avoir ce qu’il faut pour se retrouver à Halifax au tournoi de la coupe Memorial en mai prochain. Il faudra surveiller les deux prochaines semaines. Il y aura beaucoup d’action, et les Sags en feront partie.

Samedi prochain, les Saguenéens vont retirer le chandail de Patrice Tremblay. Je ne serai pas sur place pour saluer Pat, mais je veux le féliciter et lui dire bravo. C’est pleinement mérité qu’on retire enfin son numéro 9.

Marquis

La semaine dernière, Marc Boivin et les hommes de hockey des Marquis de Jonquière ont réussi tout un coup de marketing et de hockey avec la signature de Francis Verreault-Paul. Il est assuré qu’il va aider l’équipe, mais je suis également assuré qu’avec sa popularité, il va attirer beaucoup de monde au Palais des sports dans les prochaines semaines. On en a eu la preuve à son premier match local vendredi dernier avec 500 spectateurs de plus qu’à l’habitude.

Le nom de l’année

Une autre année se termine et si on regarde sur le plan régional celui qui s’est le plus illustré par ses performances, pour moi, il n’y a qu’un seul nom. Vous allez me dire qu’il y en a deux. Effectivement, mais pour moi, les deux Samuel Girard méritent qu’on salue leurs performances. Celui de Ferland-et-Boilleau a été dominant en Coupe du monde en patinage de vitesse courte piste, en plus de remporter l’or au 1000 mètres lors des Jeux olympiques de PeyongChang. Celui de Roberval joue de façon régulière dans la Ligue nationale de hockey avec plus de 20 minutes par match à seulement 20 ans et 175 livres. C’est tout à fait exceptionnel pour un joueur de son âge. Bravo aux deux Samuel et surtout, continuez votre bon travail.

Joyeux Noël et bonne période des Fêtes à tous les lecteurs du Quotidien !