Bien que comptant d’excellentes recrues, il faudra être patient avec la mouture 2018-19 des Saguenéens de Chicoutimi, justement parce qu’il faudra laisser aux jeunes le temps de faire leurs classes dans le circuit du junior majeur.

La saison des Sags s’annonce prometteuse

CHRONIQUE / Quand arrive le tournoi de golf des Saguenéens, c’est le signe que l’alignement du club pour la prochaine saison est complété. D’ailleurs, chaque année, après le tournoi de golf, l’organisation procède à la présentation des joueurs qui vont représenter l’équipe pour la prochaine saison aux médias et aux gens du tournoi.

Avant de vous parler de l’équipe de la prochaine saison, je vais vous parler un peu du tournoi qui s’est déroulé la semaine dernière. Encore cette année, l’événement a connu un très grand succès avec la présence de 190 joueurs. Tous les profits de ce tournoi sont remis à la Fondation d’études Desjardins des Saguenéens de Chicoutimi. Cette année, on peut encore parler d’une réussite avec un montant de près de 30 000 $. C’est donc un super succès financier !

Chaque année, c’est aussi l’occasion de souligner le travail de certains anciens joueurs. Cette fois-ci, on a cependant ajouté un autre élément en incluant d’anciens dirigeants. Ainsi, on a souligné le travail des anciens dirigeants Pierre Cardinal et Michel Boivin. Du côté des joueurs, on a honoré Guy Carbonneau qui a assumé les deux rôles, soit d’ancien joueur et d’ancien dirigeant.

J’ai d’ailleurs eu l’occasion de parler avec Guy Carbonneau. Bien entendu, il passe une bonne partie de son emploi du temps en étant régulièrement à RDS durant la saison hivernale. Mais il est aussi très impliqué dans l’association des Anciens Canadiens qui œuvre un peu partout au Québec et à travers le Canada. De plus, il siège à un comité représentant d’anciens joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH).

L’été est bien entendu réservé au golf. Guy est effectivement un excellent golfeur. Lors du tournoi, il a joué un magnifique 68, toute une performance de moins 4 !

Nicolas Roy
J’ai également eu l’occasion de rencontrer Nicolas Roy qui était de passage au Saguenay pour voir d’anciens partisans des Saguenéens. Ce dernier se montre très content de sa dernière saison, sa première chez les professionnels. D’ailleurs, à compter de cette semaine, il participe au camp des recrues en Caroline. Il espère impressionner l’état-major des Hurricanes pour être assigné au grand club durant la prochaine saison. Il semblait confiant à l’approche du camp.

saison prometteuse
Serge Proulx, le grand patron du marketing chez les Sags, semble heureux des résultats déjà obtenus avec la campagne d’abonnement de billets de saison depuis le début de la saison. On espère atteindre le chiffre des 1000 abonnés. M. Proulx a ajouté que d’autres forfaits seront offerts aux amateurs de hockey pour la prochaine saison.

Le pour et le contre
De ce que ce que j’ai vu de la cuvée 2018-19 des Saguenéens, c’est une équipe avec un mélange de recrues et de vétérans. Même si je n’ai eu l’occasion de voir qu’un seul match pré-saison, je peux sans me tromper prédire que l’équipe devrait se classer en milieu de peloton du circuit Courteau. Vous allez me dire que vous espériez mieux ! Vous avez peut-être raison et je sais que les attentes des partisans sont très très élevées. Mais il faut être réaliste.

Oui, les Sags ont repêché d’excellents jeunes joueurs, mais il ne faut pas oublier que ces derniers ne sont âgés que de 16 ans. On devra donc attendre. Les Théo Rochette et Hendrix Lapierre devront bien entendu faire leurs classes, mais je suis assuré qu’ils deviendront d’excellents joueurs dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Il faut les laisser aller afin qu’ils progressent.

Quand j’analyse l’équipe en général, voici ce que je retiens : devant le filet, le duo Bouthillier et Shank est une valeur sûre pour les Saguenéens. Il sera probablement l’un des meilleurs duos de tout le circuit. Ils seront certainement l’une des forces des Sags pour la prochaine saison.

La défensive constitue vraiment le gros point d’interrogation. Le leader en défensive sera Jérémy Groleau, lui qui en est à sa troisième saison, et Morgan Nauss, un vétéran de 20 ans. Ces deux joueurs ne sont pas nécessairement du même calibre que Olivier Galipeau que l’on avait l’an passé à la ligne bleue. On n’a pas ce genre de joueur cette saison. Les autres défenseurs sont presque sans expérience ou bien ce sont des recrues. Ils devront jouer à l’intérieur de leurs moyens.

À l’attaque, je pense que ce sera l’une des forces des Bleus pour la prochaine saison. On compte de nombreux vétérans, et je parle ici de Samuel Houde, Zachary Lavigne, Vladislav Kotkov, Justin Ducharme et Jesse Sutton, cinq vétérans qui devraient amener beaucoup d’offensive aux Saguenéens. Bien entendu, les jeunes Lapierre et Rochette vont se greffer à l’attaque.

Les Saguenéens vont marquer beaucoup de buts, ce qui devrait donner un excellent spectacle pour les amateurs. Mais ça prend toujours une bonne défensive pour bien performer et gagner des matchs importants. Cela dit, la bonne nouvelle, c’est que Yanick Jean est un spécialiste au niveau des entraîneurs pour enseigner le jeu collectif et surtout, le jeu défensif. Donc, on a très hâte à la saison qui débutera dans quelques jours. Il reste encore quelques matchs préparatoires afin de préparer les effectifs.

Élites
Demain (mercredi), ce sera le tournoi de golf des Élites midget AAA de Jonquière, au Club Saguenay Arvida. J’aurai l’occasion d’y participer et je vous en reparlerai. Pour les autres golfeurs, profitez de la saison estivale encore bien présente, car très bientôt, ce sera chose du passé.