Du golf pour les bonnes causes

CHRONIQUE / La semaine dernière, j’ai eu l’occasion de participer à deux tournois de golf. Mardi dernier, les Élites de Jonquière ont tenu leur traditionnel tournoi de golf au Club Saguenay Arvida. Quelque 120 golfeurs se sont présentés au rendez-vous, dont la présidence d’honneur avait été confiée au conseiller municipal Carl Dufour. À la fin de la soirée, on a annoncé qu’un montant de près de 10 000 $ pourra être remis sous forme de bourses. C’est donc intéressant pour l’organisation des Élites de Jonquière. Leur président, Michel Simard, était d’ailleurs très heureux.

Avant que le coup de départ ne soit donné, plusieurs sujets de conversation ont retenu l’attention. D’abord le temps incertain durant le tournoi, mais le sujet qui était sur toutes les lèvres, c’était la nouvelle sur le site du Quotidien voulant que le conseiller municipal Jonathan Tremblay remette sa démission le soir même comme échevin. Ce dernier était sur place, à l’instar de plusieurs de ses collègues du conseil. Tout le monde était donc autour de Jonathan Tremblay à lui demander s’il confirmait la nouvelle. Il n’a rien confirmé à ce moment-là, mais on voyait que plusieurs échevins étaient déjà au courant de la grande nouvelle.

Une fois le départ donné, tout le monde s’est concentré sur le golf. Plusieurs anciens joueurs des Élites étaient sur place, dont Rafaël Harvey-Pinard et Olivier Rodrigue.J’ai d’ailleurs eu l’occasion de parler avec Rafaël Harvey-Pinard et ce dernier semblait très heureux de revenir dans sa région natale. Il est surtout très heureux d’être le nouveau capitaine des Saguenéens de Chicoutimi.

Mais dans les prochains jours, sa priorité sera le camp d’entraînement du Canadien de Montréal. Il m’a confié qu’il n’avait pas beaucoup d’attente pour ce camp, et ce, malgré la blessure de Joël Teasdale. Je crois fermement que pour Harvey-Pinard, ce sera difficile de se tailler une place au sein du club-école du Tricolore à Laval.

Quant à Olivier Rodrigue, il revenait du camp d’entraînement des moins de 20 ans. Le gardien était très heureux de la manière dont s’est déroulé son camp. Il devra toutefois attendre jusqu’en décembre avant de savoir s’il prendra part au Championnat du monde de hockey des moins de 20 ans. D’ailleurs, Olivier Rodrigue était très heureux de la transaction estivale qui l’a fait passer des Voltigeurs de Drummondville aux Wildcats de Moncton. D’une part, parce qu’il s’agit d’un très bon club de hockey et de l’autre, parce qu’il pourra améliorer son anglais, même s’il se débrouille déjà très bien. Le Chicoutimien a lui aussi très hâte de se rapporter au camp d’entraînement des Oilers d’Edmonton, qui l’ont repêché l’an dernier.

Pour en revenir au golf, le président du Club Saguenay Arvida, Yves Saint-Gelais, et son équipe ont joué un magnifique -14. D’ailleurs, durant la soirée, où il régnait une excellente ambiance, il s’est fait énormément taquiner à l’effet qu’il « s’était monté une équipe » pour gagner le tournoi. L’ambiance au club de golf est probablement la meilleure de tous les clubs de golf de la région.

Hôpital de La Baie

L’autre tournoi auquel j’ai participé, c’est celui de la Fondation de l’hôpital de La Baie des Ha ! Ha ! , tenu vendredi dernier. Là aussi, un conseiller de Saguenay en était le président d’honneur, soit Raynald Simard. Durant la soirée, on a annoncé que 256 golfeurs ont pris part au tournoi, ce qui est un taux de participation tout à fait exceptionnel. De plus, l’événement a permis d’amasser 68 000 $, ce qui constitue un succès extraordinaire.

Car il faut le dire, depuis quelques années, il est de plus en plus difficile de recueillir de gros montants avec des tournois de golf. Les gens d’affaires de la région sont extrêmement sollicités de toutes parts.

J’ai eu l’occasion de jouer en compagnie de François Tremblay, le député caquiste dans Dubuc, et de son attaché politique Daniel Marquis, ainsi qu’avec Marc Grandbois, un artiste peintre de L’Anse-Saint-Jean. Je peux vous dire que mes coéquipiers ont aimé leur partie de golf. On a eu beaucoup de plaisir et je vous assure que mes coéquipiers ont aimé leur partie de golf.

Ils ont d’ailleurs été très performants. Tellement qu’à la fin, ils avaient le goût de jouer une nouvelle partie. Mais comme le soulignait le député de Dubuc, après la semaine passée à Québec, il reste dans la région pour s’occuper des organismes et de sa petite famille. Donc, pour lui, le golf demeure seulement un passe-temps. C’était d’ailleurs sa première ronde de golf cette saison, tout comme nos deux autres coéquipiers.

Saison exceptionnelle

Le Club de golf Chicoutimi connaît une saison tout à fait exceptionnelle en raison du nombre de visiteurs sur le terrain. D’ailleurs, le club va, semble-t-il, établir un record d’affluence de tous les temps.

La direction se montre d’ailleurs agressive pour la prochaine saison. Déjà, une nouvelle promotion se veut intéressante pour les gens qui voudraient faire partie du club l’an prochain.

En effet, ces derniers pourront, pour le reste de la saison, évoluer sur le parcours du club gratuitement. J’ai hâte de voir si cette promotion va rapporter des dividendes, mais j’ai l’impression que ça va plaire à plusieurs adeptes du golf.

Chapeau Fortin-Simard

En terminant, bravo à Keven Fortin-Simard, qui a joué du golf tout à fait exceptionnel au cours des derniers jours dans le cadre de la Coupe Canada Sani Marc/Desjardins à Victoriaville. Quatre rondes sous la normale, il faut le faire !

Il a conclu avec un total de -22 pour terminer à égalité avec un ancien joueur des Saguenéens, Vincent Blanchette.