Après avoir remporté la coupe du Président et la coupe Memorial avec les Huskies de Rouyn-Noranda, Rafaël Harvey-Pinard se joindra aux Saguenéens, la saison prochaine, à moins qu’il ne joue chez les professionnels.

Des attentes très élevées pour les Saguenéens

CHRONIQUE / Samedi prochain, ce sera une journée importante pour l’organisation des Saguenéens de Chicoutimi, et surtout pour les deux prochaines saisons. On sait que les Sags visent d’excellents résultats pour les saisons 2019-20 et 2020-21. Les Saguenéens vont se retrouver parmi les cinq ou six meilleures formations de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Yanick Jean et l’état-major des Saguenéens savent très bien que les attentes sont très grandes chez les partisans. Il est maintenant important de produire pour la direction actuelle. On sait que la base des Saguenéens est là avec, comme noyau, Alexis Shank devant le filet et en attaque, trois choix de première ronde l’an dernier, soit Hendrix Lapierre, Théo Rochette et William Dufour, ainsi que le jeune défenseur Artemi Kniazev. Ils sont prêts pour leur rôle excessivement important avec l’équipe, mais ils ne peuvent le faire seuls. Ça prend un entourage bien huilé. Ils doivent donc compter sur trois joueurs de 20 ans de qualité.

Au moment d’écrire ces lignes, ces trois joueurs sont Jérémy Groleau en défensive et à l’attaque, l’ancien capitaine des Huskies de Rouyn-Noranda, Rafaël Harvey-Pinard qui, la saison dernière, a ramassé 85 points. Le troisième joueur de 20 ans devrait être Ethan Crossman qui évoluait avec Baie-Comeau et Bathurst la saison dernière. Donc, trois joueurs de grande qualité.

Et il y a toujours le cas Dobson. Si ce dernier revenait jouer avec Rouyn-Noranda, un autre joueur des Huskies devrait être cédé aux Saguenéens dans les prochains mois.

Plusieurs autres vétérans qui sont avec l’équipe joueront des rôles importants. Je parle ici de Justin Ducharme, Vladislav Kotkov, Samuel Houde et Félix-Antoine Marcotty, des vétérans qui ont déjà beaucoup d’expérience dans le junior majeur. Je suis convaincu que samedi prochain, on va tenter d’améliorer encore l’équipe. Ils ont ce qu’il faut en main pour bonifier l’équipe, soit des choix de repêchage. Ce sera donc important. Mais c’est en défensive que Yanick Jean devra trouver du renfort.

Vous me direz qu’il y a toujours la possibilité que Groleau et Harvey-Pinard jouent chez les professionnels la saison prochaine, mais Yanick Jean ne peut pas prédire ce qui va arriver avec ces deux joueurs. Toutefois, les chances sont très bonnes que ceux-ci se retrouvent avec la formation des Saguenéens cet automne. Donc, ne ratez pas le repêchage de la LHJMQ, samedi prochain. Il risque d’y avoir beaucoup d’action chez les Saguenéens !

Ça bouge chez les Élites

Ç’a encore bougé chez les Élites midget AAA de Jonquière, au cours des derniers jours. Après le départ de Steve Thériault, voilà que Daniel Nepton cède son poste de DG à Simon Tremblay. Un choix logique. Simon Tremblay est avec l’équipe depuis sept ans comme adjoint. Il connaît très bien le calibre et l’entourage de la ligue. Il connaît également tout l’entourage des Élites de Jonquière et il sera bien secondé par Daniel Nepton qui restera dans l’entourage de l’équipe. En plus, Daniel hérite du fameux Challenge CCM qui sera encore présenté à La Baie pour les trois prochaines saisons.

Maintenant, le gros dossier pour le nouveau DG sera de trouver un entraîneur-chef. J’espère qu’on choisira un jeune de notre région, car depuis quelques années, on prépare la relève de ce côté. Le nom qui revient surtout dans les rumeurs, c’est celui d’Arnaud Dubé, un jeune qui, dans les dernières années, a gravi les échelons du hockey mineur, pee-wee, bantam et midget Espoir, un peu partout dans la région.

On devrait connaître le successeur de Thériault dans les prochains jours, mais c’est la direction de la Ligue de hockey midget AAA qui aura le dernier mot à la fin de ce processus. C’est en effet la ligue qui doit accepter au final le candidat retenu par les Élites.

Sur les verts

Pour les amateurs de golf, même si dame Nature ne collabore pas beaucoup, les activités des clubs ont quand même continué. Samedi dernier, le club Saguenay Arvida a accueilli 250 golfeurs pour son tournoi d’ouverture. Encore une fois un très grand succès !

Il y avait plus de 200 inscriptions pour le tournoi d’ouverture du club Chicoutimi, mais encore là, dame Nature n’était pas d’humeur et le tournoi a donc été remis à dimanche prochain. Parlant de Chicoutimi, les conditions exceptionnelles du terrain donnent beaucoup de résultats au niveau des passes journalières.

D’ailleurs, le directeur général du club, Carl Bouchard, est tout sourire et on peut le comprendre.