Succès de foule, succès d’organisation ; la première des quatre éditions du Challenge midget AAA CCM présenté sur les deux glaces du Centre Jean-Claude Tremblay de La Baie a été fructueuse sur tous les plans.

De l’action sur la planète hockey

CHRONIQUE / Il y a eu beaucoup d’action sur la planète hockey, cette semaine, à Saguenay : la visite du commissaire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), Gilles Courteau, le Challenge midget AAA, la période de transactions de la LHJMQ qui est maintenant débutée, les Marquis de Jonquière qui signent un joueur important en Alexandre Picard et le dernier, mais non le moindre, le fameux projet de l’Amphithéâtre + qui est revenu dans l’actualité.

Je débute par la visite du commissaire Gilles Courteau. Ça faisait presque trois ans que le commissaire n’était pas passé à Saguenay. Bien entendu, le but de cette visite s’inscrivait dans la tournée du 50e anniversaire de la LHJMQ. D’ailleurs, j’ai pu assister au 5 à 7 du Club des Sags, dirigé par Étienne Jacques.

Une fois par mois, avant une rencontre des Saguenéens, c’est une réunion du milieu des affaires impliqué avec l’organisation des Saguenéens. Il y a toujours une personnalité invitée à venir parler aux gens du milieu. Cette fois-ci, c’était la mairesse de Saguenay, Josée Néron, qui était l’invitée d’honneur.

l’Amphithéâtre +

Drôle de coïncidence, le commissaire Gilles Courteau était également sur place. D’ailleurs, les deux se sont adressés au milieu des affaires. Le commissaire a parlé de sa rencontre avec la mairesse et certains conseillers de Saguenay le matin même. M. Courteau était très heureux des échanges qu’il avait eus avec les représentants de la Ville.

Le but de la rencontre portait bien entendu sur la rénovation du Centre Georges-Vézina ou un amphithéâtre neuf. Il s’est dit impressionné par la présentation pour un amphithéâtre neuf. Il s’est montré très favorable, beaucoup plus pour une nouvelle bâtisse qu’une rénovation du Centre Georges-Vézina.

J’entends déjà des gens dire que ce n’est pas à lui de nous donner la formule à suivre et ils ont parfaitement raison. Mais en tant que commissaire, il est de son rôle de dire à tous où se dirige la ligue et quels seront les besoins des équipes au cours des prochaines années. Il est toutefois clair que le statu quo n’est pas l’idéal pour l’instant pour toute l’organisation. Car la présentation d’un match de hockey n’est plus seulement une question d’un match de hockey. Le payeur et les partisans veulent maintenant un environnement plus festif, adapté au goût du jour.

Toujours selon le commissaire, la rentabilité des équipes ne passe plus seulement pas la billetterie, mais par tout ce qui entoure la rencontre de hockey. La mairesse a également pris la parole et ce que j’ai pu voir, c’est qu’elle était assez loin dans sa réflexion sur le nouvel amphithéâtre. La population, dans la prochaine année, aura l’occasion de s’exprimer là-dessus. Ils auront deux choix : la rénovation du Centre Georges-Vézina ou un amphithéâtre neuf. Pour moi, c’est nouveau cette façon de faire, car il est très clair que pour Mme Néron, le statu quo n’est pas une option. C’est ce que j’ai pu décoder dans son discours. C’est bien, mais vous connaissez mon opinion là-dessus. Pour moi, on ne fait pas du neuf avec du vieux et je suis toujours en faveur d’un nouvel amphithéâtre. Mais je ne suis qu’un simple citoyen. On verra la suite dans les prochains mois.

Challenge midget AAA

J’ai également eu l’occasion de faire une visite au Challenge midget AAA. Lors de ma visite, j’ai pu constater que tout baignait dans l’huile. La Ligue midget AAA et l’organisation locale étaient très heureuses du déroulement et les équipes étaient heureuses d’être à Saguenay. Les deux arénas situés à proximité font aussi l’affaire des dépisteurs et des dirigeants de la ligue. J’ai eu l’occasion de parler avec plusieurs dépisteurs, durant mon passage. Ils étaient d’ailleurs en très grand nombre. Ils me faisaient la remarque qu’il y a beaucoup de jeunes des Maritimes qui pourraient être choisis dès le premier tour du repêchage.

J’ai aussi parlé avec André Boudreault, le responsable des bénévoles. Ce dernier prenait des notes pour offrir encore un meilleur encadrement aux équipes dans les prochaines années. Exemple, l’an prochain, un ambassadeur ou un préposé accompagnera, pendant tout le séjour à Saguenay, les équipes de l’extérieur.

Du côté des Élites, c’est une punition dans la dernière minute du troisième match qui a mis fin à leur tournoi. Ils avaient très très bien fait jusqu’à ce moment-là.

Sur place, on a également parlé de la possibilité d’implanter une équipe junior AAA à La Baie. André Boudreault pense que ça pourrait être intéressant, mais pour son groupe qui est déjà employé dans plusieurs événements, il n’est pas question de prendre une telle direction avec une équipe. Mais si d’autres personnes étaient intéressées par le projet, il pourrait les aider à cheminer. Quant à la première édition du Challenge midget AAA au Saguenay, les Élites peuvent dire mission accomplie.

Ça bouge dans la LHJMQ

Déjà beaucoup d’action dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec quelques heures seulement après le début de la période de transactions. Je crois que cette année, ce sera quand même une période très achalandée, surtout avec la coupe Memorial qui sera présentée au Québec. Pour les Sags, déjà, le départ de Mathieu Desgagnés n’est pas nécessairement une surprise. Malheureusement pour lui, il n’a pas pu se justifier, de nombreuses blessures ont empêché son développement. Il pourra peut-être réussir à bien se tirer d’affaire avec l’équipe de Bathurst.