Phil Desgagné a joué au golf en compagnie d’un autre ancien arbitre, Normand Caisse, ainsi que l’ex-entraîneur des Castors de Sherbrooke, Ghislain Delage.

De belles rencontres au golf

CHRONIQUE / Vendredi dernier, j’ai eu l’occasion de participer au Tournoi de golf du Club des ambassadeurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. C’était la huitième édition de ce tournoi qui se déroulait à Drummondville. Tous les profits recueillis vont en bourses d’études à des joueurs de la LHJMQ. Le président, Guy Darveau, est un ancien joueur de la ligue, mais la semaine dernière, il a annoncé qu’il quittait son poste. Son successeur, Pierre Sévigny, un ancien des Saguenéens de Chicoutimi et des Draveurs de Trois-Rivières, a été intronisé récemment au Temple de la renommée de la LHJMQ. Ce tournoi est réservé aux anciens joueurs de la ligue et membres du Temple de la renommée. Chaque club délègue au moins un quatuor et il y a toujours un minimum de 156 joueurs.

Cette année, les Sags étaient très bien représentés par plusieurs anciens. J’ai eu l’occasion de parler avec Robert Turcotte, Michel Champigny, Daniel Laflamme, Steve Gosselin, Luc Dufour, Alain Côté, Pierre Sévigny, Steve Villeneuve et Normand Léveillé. L’entraîneur-chef Yanick Jean et Renald Nepton étaient également sur place. L’organisation était également bien représentée par le statisticien Joris Côté et le directeur administratif Serge Proulx. Daniel Mercier, qui a occupé les fonctions de recruteur pendant quelques années, était également de la partie.

J’ai eu l’occasion de jouer au golf avec Ghislain Delage, l’ancien entraîneur et propriétaire des Castors de Sherbrooke et membre du Temple de la renommée de la LHJMQ ainsi que l’ancien arbitre Normand Caisse qui a officié pendant une vingtaine d’années. Ç’a été une journée tout à fait exceptionnelle remplie de beaux messages et surtout d’anecdotes tout à fait extraordinaires. En plus, la belle température était au rendez-vous.

Lors du souper qui a suivi, plusieurs anciens joueurs sont venus répondre aux questions de Bernard Lepage, un ancien de RDS, qui était le maître de cérémonie. Ces joueurs ont parlé de leur carrière, mais surtout de leur après-carrière et comment le hockey leur est venu en aide. Les bourses d’études de la ligue les ont énormément aidés dans l’atteinte de leur nouvelle carrière. D’ailleurs, Bernard Lepage a souligné que seulement l’an dernier, il s’est donné au-delà d’un million $ en bourses d’études à travers le circuit Courteau et que ce montant augmente chaque année. Lors de ce tournoi, le but est surtout de voir plusieurs joueurs se retrouver, se raconter de nombreuses anecdotes et avoir énormément de plaisir. J’ai également eu l’occasion de discuter avec un ancien du Drakkar, Joël Perreault, qui a aimé son séjour à Baie-Comeau, mais qui m’a surtout raconté quelques anecdotes sur son entraîneur de l’époque, Richard Martel. C’est un rendez-vous que je ne manque jamais et que j’apprécie au plus haut point.

Cette semaine, j’ai aussi parlé avec Monelle Claveau, coordonnatrice de la Fondation de l’hôpital de La Baie qui me faisait part qu’il restait quelques places disponibles pour participer au tournoi de golf de la fondation qui aura lieu le 16 août au Club de golf de Port-Alfred. Cette année, c’est Raynald Simard, le conseiller de Saguenay, qui a accepté la présidence d’honneur. Ce tournoi est toujours le plus gros de la saison estivale avec 288 golfeurs et on veut encore atteindre ce nombre cette année. Vous pouvez appeler à la fondation pour vous inscrire.

Parlant de golf, le professionnel du Club de golf de Chicoutimi, Jonathan Moreau, me racontait récemment qu’il est heureux des résultats cette année avec les juniors. À Chicoutimi, 49 jeunes sont membres. Un groupe de 16 jeunes du camp de jour de l’UQAC vont régulièrement au club suivre des cours. Il y a également une centaine de jeunes qui suivent des cours d’initiation et qui aimeraient peut-être un jour participer aux activités régulières. Comme vous pouvez le voir, il y a beaucoup d’effervescence chez les juniors et on espère que la relève sera là d’ici quelques années.

Toujours du côté du Club de golf de Chicoutimi, un super tournoi est encore organisé lors de la fin de semaine de la fête du Travail. C’est un tournoi qui se déroule sur deux jours avec deux joueurs et avec quatre classes au programme. Vous pouvez vous inscrire directement auprès du préposé au départ.