Curling: un succès qui pourrait faire des petits

CHRONIQUE / La semaine dernière, je suis allé régulièrement au Championnat canadien de curling mixte qui s’est déroulé au Foyer des loisirs d’Arvida. Comme tous ceux et celles qui ont assisté aux matchs, on a tous été impressionné par la qualité de la compétition et le nombre de bénévoles impliqués dans ce tournoi. On parle de plus d’une centaine de bénévoles rattachés directement au tournoi.

J’ai aussi été agréablement surpris par le nombre de spectateurs présents chaque jour. Oui, la performance de l’équipe du Québec a aidé énormément à attirer de bonnes foules, mais il y avait aussi la facilité, pour les spectateurs, à parler aux différents joueurs des équipes impliquées. Ils étaient toujours disponibles pour parler de curling avec les gens sur place.

J’ai parlé avec Véronique Bouchard, qui est l’une des responsables de ce championnat. Elle a été surprise par la couverture médiatique de l’événement. Tous les médias se sont vraiment donné le mot pour promouvoir l’événement et déjà, dans la tête des organisateurs, avec le succès obtenu, on peut penser à des événements ayant encore un peu plus d’envergure, même au niveau national.

Ça donne également des idées à d’autres organismes pour organiser des événements qui peuvent rayonner à travers tout le Canada.

Chapeau à Desjardins

Un petit mot pour l’organisateur en chef, Robert Desjardins. Tout le monde connaît la passion de Robert pour le curling, lui qui se promène partout à travers le Canada pour participer à différents tournois, soit en double mixte avec sa fille Emilie ou avec son équipe masculine. Robert a eu beaucoup de courage en faisant venir un événement et y impliquer autant de gens. Il a réussi à convaincre Ville de Saguenay de croire en son projet et il a monté une armée de bénévoles qui ont contribué au succès obtenu.

La première fois que Robert m’a parlé de l’événement, j’y croyais plus ou moins. Mais quand on en regarde le résultat aujourd’hui, on peut dire : « Bravo Robert, tu peux dire mission accomplie ! »

Le Championnat canadien de curling mixte, qui a eu lieu la semaine dernière au Foyer des loisirs, a été couronné de succès. Un succès qui incitera peut-être d’autres organismes à amener d’autres événements d’envergure.

Brio du Québec

Il faut également parler de la performance de l’équipe du Québec menée par le Jonquiérois d’origine Jean-Sébastien Roy qui n’a subi aucune défaite durant le tournoi du championnat canadien. Ils sont les grands champions et par la grande porte, sans aucun revers. Ça faisait exactement 19 ans que le Québec n’avait pas remporté un tel championnat au niveau du curling.

Les grands gagnants de ce tournoi, hormis l’équipe du Québec, c’est le curling lui-même en raison la couverture et surtout de la visibilité que ce sport en a retirée.

Richard le mérite

Les Saguenéens ont annoncé, mardi dernier, qu’ils retiraient le chandail #6, celui de Jean-Marc Richard. Plusieurs fans des Sags ont été surpris, mais moi, je ne l’étais pas. La veille de l’annonce, j’avais même dit à Jonathan Hudon, du journal Le Quotidien, que Jean-Marc Richard serait certainement le joueur choisi. Le lendemain, on confirmait le retrait du chandail de Richard. Pour ceux qui ne le connaissent pas, il faut savoir que Jean-Marc Richard était un artiste avec la rondelle.

D’ailleurs, c’est lui qui décidait de son temps de glace durant les parties. Il était presque toujours sur la patinoire durant les rencontres importantes. Il décidait lui-même s’il débarquait ou s’il restait sur la glace. Deux saisons de 100 points et plus, c’est tout à fait exceptionnel. Et pour ceux qui se rendaient régulièrement au Centre Georges-Vézina à l’époque, on se souvient bien entendu des années exceptionnelles de Marc Fortier et de Patrice Tremblay. Mais qui était celui qui partait le jeu à l’intérieur de leur zone ? C’était Jean-Marc Richard. Ce dernier était un joueur effacé et très humble comme les gens ont pu le voir à la conférence de presse. Sa place au sommet du centre Vézina est tout à fait méritée.

Maintenant, quel sera le prochain chandail des Saguenéens à être retiré ? Je miserais un petit 2 $ sur David Desharnais ou Paul Gagné.

Les Marquis

Un autre bon week-end pour les Marquis de Jonquière ! Les hommes de Bob Desjardins ont récolté trois points sur quatre. Donc, encore une bonne performance.

Quand les meilleurs sont sur la glace, les Marquis sont vraiment l’une des bonnes équipes de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH). Depuis le début de la saison, on voit beaucoup de parité dans la LNAH. Ça promet pour le reste de la saison.

Les Saguenéens

Yanick Jean a sûrement dû rappeler à ses joueurs que le slogan de l’équipe, c’est « Fier d’être Sags ! » Ce n’était certainement pas le cas vendredi dernier, au Centre Georges-Vézina, et encore plus après la première période du match de dimanche, alors que les Sags tiraient de l’arrière 3-1 contre les Cataractes de Shawinigan. Ses joueurs ont sûrement compris le message après le premier vingt, car ils ont effectué un très bon au retour au jeu pour finalement se sauver avec une belle victoire de 8-4, une victoire importante.