Le maire de Desbiens, Nicolas Martel, n’a pas seulement fait valoir qu’un nouvel amphithéâtre à Saguenay serait un plus pour l’ensemble de la région, il a aussi nolisé deux autobus pour permettre aux citoyens de sa municipalité d’assister à un match des Saguenéens, le 15 février dernier.

Amphithéâtre +: appel aux gens d’affaires

CHRONIQUE / Il y a quelques semaines, j’écrivais dans l’une de mes chroniques que je verrais très bien Étienne Jacques, l’ancien grand patron de Rio Tinto maintenant à la retraite, en charge d’un groupe pour diriger le projet du nouvel Amphithéâtre +. À ce moment-là, j’avançais son nom sans lui en avoir parlé.

Jeudi dernier, j’ai eu l’occasion de parler avec Étienne Jacques lors d’un 5 à 7 du club des Sags. Il m’a accueilli en me disant que cette journée-là, il avait reçu de nombreux appels téléphoniques à ce sujet. Il a spécifié qu’il a de l’intérêt pour le nouvel Amphithéâtre + et que ce projet est vraiment un projet de toute la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. D’ailleurs, on a pu le constater dernièrement avec la sortie du maire de Desbiens, Nicolas Martel, qui a fait valoir que cet amphithéâtre serait un plus pour l’ensemble de la région.

D’ailleurs, M. Jacques me disait que ce sont les gens d’affaires de partout au Saguenay qui devraient être impliqués dans ce projet, en plus des politiciens du milieu, pour l’amener à bon port. Le sujet de l’Amphithéâtre + est revenu dans l’actualité, surtout avec la publication d’un reportage dans Le Journal de Québec portant sur les cinq pires amphithéâtres de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Ç’a suscité beaucoup de réactions, surtout dans les marchés visés comme Baie-Comeau, Drummondville et Gatineau. Mais où se situe le Centre Georges-Vézina dans ce fameux palmarès ? Il est au sixième rang, donc tout près du cinquième rang, et on doit aussi éliminer Gatineau, qui bâtit actuellement un complexe comprenant quatre glaces et un stationnement à étages. Un projet de plus de 100 millions $.

Pour l’information des gens, parce qu’il y a beaucoup de sujets là-dessus, on parlait du projet de Moncton, un nouvel amphithéâtre qui a également été érigé pour plus de 100 millions $. Le propriétaire des Wildcats de Moncton, Robert K. Irving, n’a pas mis un seul sou dans le bâtiment. Le seul montant qu’il a investi, c’est un million de $, mais uniquement pour les installations de son équipe (équipement des gymnases, des bureaux de l’équipe, etc.)

Palais des sports

Bonne nouvelle également, au cours des derniers jours, pour le Palais des sports de Jonquière, où l’on parle d’investissements importants. Tant qu’à faire certains investissements nécessaires, on devrait profiter de cette rénovation pour renouveler les vestiaires qui sont vraiment désuets et inadéquats. Il faudrait également refaire la galerie de presse qui est l’une des pires de toute la région.

Rondelles d’or

Cette semaine, j’ai reçu mon invitation pour le gala des Rondelles d’or, qui aura lieu dans la région de Québec. Lors de ce gala, cinq personnes seront intronisées au Temple de la renommée. Cette année, c’est le 50e anniversaire de la LHJMQ et ce sera certainement un événement tout à fait important. Le gala aura lieu au Capitole de Québec où un autre gars de la région sera intronisé au Temple de la renommée, soit le Bleuet bionique Mario Tremblay. Je suis convaincu que ce gala va marquer l’histoire de la LHJMQ.

Sags et Marquis

Excellent week-end pour les Saguenéens de Chicoutimi et les Marquis de Jonquière. Les Sags ont remporté deux belles victoires sur une possibilité de trois, soit une à la maison et l’une des deux rencontres sur la route, en fin de semaine. Ils sont toujours en lice pour terminer un peu plus haut dans le classement, mais ça se dirige vraiment pour une série contre le Drakkar de Baie-Comeau à la fin de la saison.

Pour les Marquis, il ne reste que deux parties au calendrier de la saison régulière et ils se préparent pour les séries éliminatoires.

William Blackburn

Enfin, un bravo au gardien des Élites de Jonquière, William Blackburn, qui a été la grande vedette en finale des Jeux du Canada. Il a été vraiment étincelant et il a sûrement été la pierre angulaire de cette victoire du Québec.