Phil Desgagné

Pierre Vercheval prêche par l’exemple

CHRONIQUE / Mardi dernier, j’ai assisté à une conférence donnée par Pierre Vercheval, l’excellent analyste de football du Réseau des sports (RDS). On sait que Pierre est une sommité en football. De plus, dans les dernières années, de par son travail à la télévision, il a continué à franciser le football canadien et le football américain.

Vercheval est un excellent communicateur. Il a prononcé une conférence d’une heure trente, sans pause. Le sujet de sa conférence, l’importance de tous dans une équipe et dans une entreprise pour atteindre l’excellence. Il a fait le lien entre le sport et l’entreprise. Ses exemples étaient percutants.

Chroniques

Lancer la pierre pour le plaisir

CHRONIQUE / J’ai participé la semaine dernière au tournoi de la Brosse d’argent, au Club de curling Kénogami. Soulignons dès le départ que c’est le plus gros tournoi de toute la saison avec 64 équipes, 256 joueurs et plus de six clubs de la région y participaient. C’est un tournoi recherché par tous les joueurs de la région. D’ailleurs, l’année dernière, je m’étais inscrit avec mon équipe, mais malheureusement, il y avait trop de participants et nous avions été exclus du tournoi faute de place.

Cette année, j’ai parlé avec le président Gilles Deschênes qui m’expliquait que sur les 64 équipes, 32 sont réservées pour le club hôte (Kénogami). Par la suite, on répartit le nombre d’équipes par club en fonction du nombre de membres. Par exemple, cette année, Alma (Riverbend) avait droit à 10 équipes, Chicoutimi à 9, etc. D’ailleurs, à Alma, 20 équipes souhaitaient participer à la présente édition, alors qu’il y avait seulement 10 places. Ils ont donc dû procéder par tirage pour déterminer les 10 équipes participantes au tournoi.

Sports

Amphithéâtre: le statu quo impensable

CHRONIQUE / Le dossier de l’amphithéâtre à Saguenay fait parler de plus en plus les gens. C’est un dossier très émotif et très politisé. Mais un fait est clair, c’est que l’on doit régler ce projet rapidement. Soit on oublie ça, soit on rénove le centre Georges-Vézina, soit on y va avec un nouvel amphithéâtre.

Tout le monde sait très bien que le statu quo est presque impensable. Les demandes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) pour être aux normes au niveau des bandes ne sont pas un caprice du commissaire Gilles Courteau, mais bien celles des assurances de la ligue et des équipes.

Sports

Les Saguenéens sont là pour rester

CHRONIQUES / Un total de 1500 victoires ! C’est un chiffre assez impressionnant pour l’organisation des Saguenéens de Chicoutimi, qui en sont à leur 46e saison dans le circuit Courteau. C’est un bel accomplissement ! Il y a seulement trois équipes qui ont autant d’années d’expérience. Outre les Sags, on parle de Shawinigan, la plus vieille formation, et de Gatineau, qui en est aussi à sa 46e saison.

Je vous parle de cela parce que depuis quelques jours, on parle de la survie de l’équipe dans le circuit Gilles Courteau. Je trouve déplorable que l’on mette en doute la viabilité des Saguenéens, que l’on associe avec le dossier de l’amphithéâtre. Je trouve que ce sont deux choses totalement différentes. La viabilité des Saguenéens n’est pas en cause, même si on parle d’une ligue de hockey canadienne. Oubliez ça ! Car les Saguenéens n’auront pas à se promener à travers tout le pays pour disputer des matchs de hockey.

Sports

Dur rappel pour la LHJMQ

CHRONIQUE / Un joueur des Tigres de Victoriaville a été arrêté par la police, il y a un peu plus d’une semaine, alors qu’il était en état d’ébriété et endormi derrière le volant d’une voiture. Ce n’est pas une première et ce ne sera pas non plus la dernière fois que la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) voit l’un de ses joueurs ternir l’image du circuit et de son équipe.

L’incident que vit la direction des Tigres est arrivé à toutes les équipes du circuit Courteau. Il ne faut pas oublier que les organisations ont la responsabilité de 23 à 25 joueurs âgés entre 16 et 20 ans. Malgré toutes les recommandations faites aux joueurs, il y en aura toujours qui vont les oublier. La Ligue fait son possible pour bien entourer ses joueurs.

Phil Desgagné

Transactions chez les Saguenéens: du bonbon pour les partisans

CHRONIQUE / La période des transactions est maintenant chose du passé dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Après la rencontre de dimanche dernier (6 janvier), le directeur général et entraîneur-chef des Saguenéens de Chicoutimi, Yanick Jean, a rencontré les médias pour tracer le bilan de cette période.

La première constatation, c’est que l’édition actuelle des Sags n’a pas subi beaucoup de transformations importantes. Il y a bien sûr eu les départs de Mathieu Desgagnés, Zachary Bouthillier, Jesse Sutton et Ryan Smith. Dans le cas de Desgagnés, il n’a pas eu vraiment l’occasion de se tailler un poste avec les Saguenéens. Les attentes étaient très grandes, mais les nombreuses blessures ne l’ont sûrement pas aidé. Espérons maintenant qu’il va rebondir avec la formation d’Acadie-Bathurst.

Sports

Jouer pour ne pas perdre au lieu de jouer pour gagner

CHRONIQUE / L’élimination rapide du Canada au Championnat du monde de hockey junior a fait énormément parler les gens, pour toutes sortes de raisons, souvent pas pour les bonnes.

D’abord, le Canada est condamné à gagner l’or, rien d’autre. Pourtant, à ce que je sache, les Russes, les Finlandais, les Suédois, les Américains et les autres pays avaient tous délégué leurs meilleurs éléments. La majorité du temps, ce championnat a lieu au Canada, soit une année sur deux. La pression repose donc toujours sur l’équipe canadienne. Elle doit performer. Cette pression est donc énorme.

Phil Desgagné

Une année bien remplie

CHRONIQUE / L’année 2018 vient de se terminer. C’est le moment idéal pour faire un bilan des activités passées et de regarder ce qui s’en vient pour la prochaine année.

Parmi les équipes qui se sont signalées, on peut parler des Élites de Jonquière au hockey qui, avec leur victoire au Challenge midget AAA à Gatineau (en décembre 2017), ont retenu l’attention, surtout qu’il s’agissait d’un triomphe inattendu dans le circuit.

Sports

Le Sags à surveiller de près

CHRONIQUE / On est rendus à la mi-saison dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec et samedi dernier, Dave Ainsley faisait le bilan individuel des joueurs des Saguenéens. Il a vu juste dans son évaluation. Ce que je veux analyser avec vous, c’est le rendement global de l’équipe.

Je peux dire sans me tromper que les membres de la direction hockey se retrouvent exactement là où ils voulaient être à la période des transactions, c’est-à-dire assurés de participer aux séries. Il faut le dire, les Sags sont dans une conférence excessivement compétitive, avec trois ou quatre équipes qui voudraient améliorer leur sort, ce qu’on a vu d’ailleurs depuis le début de cette période des échanges. Il est clair que Baie-Comeau, Halifax, Rimouski et Moncton veulent faire un bout de chemin.

Phil Desgagné

De l’action sur la planète hockey

CHRONIQUE / Il y a eu beaucoup d’action sur la planète hockey, cette semaine, à Saguenay : la visite du commissaire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), Gilles Courteau, le Challenge midget AAA, la période de transactions de la LHJMQ qui est maintenant débutée, les Marquis de Jonquière qui signent un joueur important en Alexandre Picard et le dernier, mais non le moindre, le fameux projet de l’Amphithéâtre + qui est revenu dans l’actualité.

Je débute par la visite du commissaire Gilles Courteau. Ça faisait presque trois ans que le commissaire n’était pas passé à Saguenay. Bien entendu, le but de cette visite s’inscrivait dans la tournée du 50e anniversaire de la LHJMQ. D’ailleurs, j’ai pu assister au 5 à 7 du Club des Sags, dirigé par Étienne Jacques.