Nick Watney, gagnant de cinq tournois à la PGA, a appris vendredi qu’il était infecté à la COVID-19.
Nick Watney, gagnant de cinq tournois à la PGA, a appris vendredi qu’il était infecté à la COVID-19.

PGA: L’entourage de Watney, dont fait partie Sergio Garcia, n’a pas été infecté

HILTON HEAD, S.C. — La troisième ronde de la Classique RBC Heritage s’est mise en branle comme prévu, samedi matin, au lendemain d’une journée passablement mouvementée en raison de l’annonce d’un diagnostic positif au coronavirus parmi les golfeurs inscrits au tournoi de la PGA.

Vendredi, Nick Watney, gagnant de cinq tournois à la PGA, a appris qu’il était infecté à la COVID-19.
Il était alors devenu le premier joueur avec une infection confirmée depuis la relance du golf, entamée la semaine dernière.

Watney s’est retiré immédiatement du tournoi. Il doit s’isoler pendant au moins 10 jours, selon les protocoles de la PGA.

Entre-temps, le quotidien ‘USA Today’ a rapporté samedi matin que le circuit avait déclenché son plan d’urgence pour retracer toutes les personnes qui sont entrées en contact avec Watney ces derniers jours. Les partenaires de jeu de Watney en première ronde, Luke List et Vaughn Taylor, ont été soumis à des tests de dépistage vendredi, tout comme leurs cadets.

L’Espagnol Sergio Garcia, qui a pris un vol nolisé en compagnie de Watney en direction de la Caroline du Sud en vue du tournoi mardi, a aussi été soumis à un test de dépistage. Il a expédié un texto au ‘USA Today’ dans lequel il a précisé qu’il avait reçu un diagnostic négatif.

Au total, selon le circuit de la PGA, 11 personnes ont été soumises au test de dépistage, et elles ont toutes reçu des diagnostics négatifs. Le cadet de Watney, Tony Navarro, en faisait partie.
Webb Simpson s’est hissé en tête par un coup après avoir 65 pour le deuxième jour de suite, vendredi.

Simpson a récolté neuf oiselets, le dernier à l’aide d’un roulé de six pieds, au dernier trou.
Il se trouve 12 coups sous la normale, soit un coup devant Bryson DeChambeau (64) et le Canadien Corey Conners (63), de Listowel, en Ontario.

DeChambeau a joué trois coups de mieux que jeudi, grâce notamment à six oiselets sur le deuxième neuf. Au dernier trou, il a raté la cible à partir de cinq pieds.
Conners a évité le boguey et a cumulé huit oiselets.

Brooks Koepka (66) et Ian Poulter (69), un des comeneurs après 18 trous, figurent parmi les cinq joueurs à trois coups de la tête.

Le Canadien Mackenzie Hughes a connu une ronde de 68 pour 134, le plaçant à égalité au 11e rang. Le pays est aussi représenté par Adam Hadwin qui a joué 65, pour 137.