Pour une deuxième année consécutive, le professionnel du Salon de quilles Jonquière, Patrick Girard, participera au prestigieux tournoi de la coupe Elias qui réunit les 40 meilleurs joueurs de la PBA à Portland, dans le Maine. Dimanche, le Saguenéen a été repêché par les Los Angeles X (L.A.X) qui compte dans ses rangs le meilleur professionnel au monde, Jason Belmonte.
Pour une deuxième année consécutive, le professionnel du Salon de quilles Jonquière, Patrick Girard, participera au prestigieux tournoi de la coupe Elias qui réunit les 40 meilleurs joueurs de la PBA à Portland, dans le Maine. Dimanche, le Saguenéen a été repêché par les Los Angeles X (L.A.X) qui compte dans ses rangs le meilleur professionnel au monde, Jason Belmonte.

PBA: Patrick Girard repêché par une équipe de rêve

Pour une deuxième année consécutive, le quilleur professionnel Patrick Girard pourra prendre part au prestigieux tournoi de la PBA League (Professional Bowlers Association) qui réunit les 40 meilleurs quilleurs au monde au Bayside Bowl de Portland, dans le Maine. Dimanche, le Jonquiérois a en effet été repêché au 13e rang parmi les 26 joueurs en lice et il évoluera avec la talentueuse et prometteuse équipe des Los Angeles X (L.A.X).

Même s’il a été sélectionné pour une deuxième fois de suite, il n’en reste pas moins que ça fait un petit velours bien agréable pour le professionnel du Salon de quilles Jonquière. «C’est super plaisant! Ça fait toujours plaisir de se faire reconnaître par nos pairs. (Dimanche), j’avais beaucoup d’amour qui m’arrivait de partout. Les gens de mon équipe m’ont contacté pour me souhaiter la bienvenue», raconte le Saguenéen en entrevue téléphonique lundi.

«Pour moi, j’appelle ça une récompense pour une belle saison. Ce sont les meilleurs joueurs qui sont récompensés et il y a quand même de l’argent rattaché à cela. C’est un bon gros party de 3-4 jours où il y a plein de choses plaisantes qui se passent au (Salon) Bayside Bowl de Portland, dans le Maine. C’est une atmosphère incroyable dans ce salon de quilles!»

Beaucoup de talent

Cette année, il y avait deux équipes d’expansion, de sorte qu’il y a avait 50 choix au total. Toutefois, vers le mois de février, il y a toujours trois joueurs qui sont protégés par chaque équipe, ce qui laissait 26 places disponibles pour le repêchage. Quatre Canadiens étaient sur les rangs, mais seulement trois ont été sélectionnés, dont le Saguenéen.

Cette fois-ci, Patrick Girard se retrouve avec de nouveaux coéquipiers, mais sa nouvelle équipe n’est pas piquée des vers. «J’ai la chance d’avoir été repêché par d’excellents quilleurs, dont Jason Belmonte qui est le meilleur au monde. C’était toute une nouvelle, raconte le Jonquiérois. Il y a aussi Jakob Butturff qui est probablement un autre joueur du top-5 et Stuart Williams qui a connu une saison un peu plus difficile, mais qui est un excellent joueur et qui a déjà été un top-10. Et ils ont sélectionné Anthony Lavery-Sphar tout de suite après moi. On a une belle équipe!», confirme celui qui a écrit sur sa page Facebook qu’aucun mot ne pouvait exprimer ce qu’il ressentait de jouer en compagnie de tels coéquipiers. «C’est juste incroyable !!! Quelques larmes se sont versées, maintenant c’est le temps de gagner !!»

Pandémie oblige, le tournoi qui se déroule habituellement en juillet aura lieu à l’automne à une date qui reste à être précisée. «On n’a pas encore de dates pour la réouverture des douanes et des postes frontaliers et en ce qui concerne les salons de quilles, c’est encore fermé dans la plupart des États américains», souligne Patrick Girard qui ne s’attend pas à une réouverture des salons de quilles au Québec avant un bout de temps.

Bonne saison

Cette année, le professionnel de Jonquière a connu une assez bonne saison sur le circuit de la PBA. «J’ai fait plusieurs coupures de finales, mais je n’ai pas réussi à me rendre dans le top-5. Somme toute, ç’a été une bonne saison quand même», a indiqué Patrick Girard qui a composé avec un calendrier de tournois semblable à celui de l’an dernier.

En attendant de connaître la date du prestigieux tournoi de la Coupe Elias, Patrick Girard se retrouve au repos un peu plus tôt que d’habitude, ce qui n’est pas une mauvaise chose cependant. «Ça fait du bien à mes doigts et à mon bras», convient-il.

Au cours du tournoi de la Coupe Elias, il y aura dix équipes de cinq joueurs qui s’affronteront dans l’espoir d’atteindre la grande finale. Le tournoi devrait être télédiffusé en direct sur FOX Sport-1 durant les heures de grande écoute. En plus de profiter d’une visibilité à grande échelle, les joueurs de ce tournoi ont droit à de belles bourses, et ce, même si leur parcours s’arrête en quarts de finale.