Le Centre Georges-Vézina a accueilli près d’une centaine de patineurs de vitesse, samedi, dans le cadre d’une compétition du Circuit Élite.

Patinage: deux athlètes de la région remportent une médaille

Le Centre Georges-Vézina a accueilli près d’une centaine de patineurs de vitesse, samedi, dans le cadre de la finale A du 1500 m d’une compétition de patinage du Circuit Élite.

Il s’agissait de la troisième compétition élite de la saison 2019-2020. Le circuit rassemble les 60 meilleurs patineurs et les 60 meilleures patineuses de la province, dont plusieurs sont en mesure d’accéder au circuit national.

En ce qui concerne les résultats de la finale chez les femmes, la performance de Victoria Garrau est à souligner. La jeune athlète de 16 ans, originaire de Chicoutimi, a obtenu la médaille d’argent. Annie Grandisson, présidente du Club Comète de Chicoutimi, a déclaré ressentir beaucoup de fierté face à la progression rapide de son ancienne protégée. Victoria explique quant à elle que gagner une compétition dans sa ville natale lui fera toujours ressentir un sentiment particulier. Alex Lepage-Farrell, originaire de Sherbrooke, est celle qui a décroché la médaille d’or, alors qu’Ann-Sophie Bachand, également originaire de Sherbrooke, a terminé sa course tout juste derrière Victoria Garrau.

Ann-Sophie Bachand, Alex Lepage-Farrell et Victoria Garrau ont remporté respectivement les médailles d'or, de bronze et d'argent.

Pour ce qui est des résultats de la finale chez les hommes, Justin Bergeron, originaire d’Alma, a pu obtenir la médaille de bronze, tandis que William Soher a mérité l’argent et qu’Antoine Gagnon a gagné l’or.

Anaée Lapointe a dû quitter la glace du Centre Georges-Vézina sur une planche à la suite d’une chute.

La patinage de vitesse: un sport risqué

Anaée Lapointe a dû quitter la glace du Centre Georges-Vézina sur une planche à la suite d’une chute lors de la course C du groupe A. La jeune patineuse, âgée de 14 ans, est originaire de Saint-Bruno. Selon les premières informations, le transport en ambulance était préventif, les blessures n’étant pas majeures. Interrogée quant aux risques du patinage, Annie Grandisson, explique « qu’en tant que parent, il est difficile de regarder son enfant en compétition, considérant les risques ». Les ambulanciers et les centres hospitaliers sont d’ailleurs toujours avisés lors des compétitions afin d’être préparés à toute éventualité.