Paradox Cheer Elite voit le jour à Saint-Félicien

La popularité du cheerleading continue à grimper dans la région. La Ville de Saint-Félicien, l’École polyvalente des Quatre-Vents et le Cégep de Saint-Félicien ont mis leurs efforts en commun afin de créer l’organisme à but non lucratif Paradox Cheer Elite, dont la mission consistera à promouvoir et développer ce sport.

Dès cet été, l’organisme offrira des cours de gymnastique au sol, de figures et de sauts de cheerleading dans le but de préparer des athlètes potentiels à intégrer ses équipes compétitives à l’automne.

Selon l’initiatrice de ce projet, Marie-Ève Langlais, Saint-Félicien compte plus d’une centaine d’athlètes de cheerleading. Il y en aurait plus de 800 au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« L’objectif est de se munir d’installations se rapprochant de ce qui se fait dans les grands centres comme Québec et Montréal afin de stimuler les chances des athlètes de se développer à leur plein potentiel et participer à des compétitions de plus haut niveau », explique Marie-Ève Langlais par voie de communiqué.

La création de Paradox Cheer Elite nécessite un investissement de plus de 20 000 $ et permettra de consolider au moins six emplois d’entraîneurs à temps partiel à Saint-Félicien.