Stéphane Ouellet, André «Rocky» Poulin, Claude McKinnon, Sylvie Blais et Claire Lamarche, respectivement directrice générale et présidente de la Résidence des Amis de Pierrot, et Nicolas Martel, maire de Desbiens, étaient tous réunis pour une cause, mardi après-midi.

Ouellet aide deux organismes

Les véritables gagnants du combat d'exhibition que Stéphane Ouellet a livré à Guylain Ramsay, le 23 mai dernier, à Victoriaville, ont reçu leur récompense, hier. Deux organismes choisis par le pugiliste, la Résidence des Amis de Pierrot de Desbiens et le Club de boxe d'Alma, ont eu droit à une part des profits enregistrés au cours de la soirée.
Lorsque le Jonquiérois a accepté de remonter sur le ring, il a été convenu que la moitié des profits de la soirée irait à la communauté de Victoriaville et que l'autre serait remise à des organismes du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Hier, la Résidence des Amis de Pierrot et le club de boxe ont reçu respectivement 6100$ et 4100$.
«Des clients de la résidence connaissent Stéphane Ouellet depuis des années, a expliqué la directrice générale de la Résidence des Amis de Pierrot, Sylvie Blais. M. Ouellet est souvent venu à la résidence. Il a un attachement pour notre clientèle qui est en déficience physique. Il a toujours dit que notre organisme lui tient à coeur et c'est pour cette raison qu'il a choisi notre organisme. Nous avons été surpris par l'importance du montant et nous sommes très heureux de son coup de main.»
Les dirigeants de l'organisme nourrissent présentement le projet de faire l'acquisition d'une nouvelle fourgonnette pour le transport adapté. Le montant reçu hier les rapproche un peu plus de leur objectif.
De son côté, le grand patron du club de boxe almatois, Rocky Poulin, entend utiliser la somme reçue pour acheter de l'équipement et payer une partie du loyer.
«Je suis fier que Stéphane ait pensé à moi, a dit l'entraîneur almatois, qui prévoit présenter un gala le 15 novembre. Stéphane est un ami et il s'entraîne sous ma direction. Nous avons des liens assez étroits et nous sommes toujours ensemble. Il est dans une forme extraordinaire. Il court dix kilomètres par jour.»
Retour à la boxe
À la conclusion du combat du 23 mai, la possibilité d'un retour à la boxe de Stéphane Ouellet a été soulevée. Selon son agent, Claude McKinnon, le projet est plus vivant que jamais.
«Nous en avons discuté ensemble une nouvelle fois ce matin (mardi) et je peux vous dire que nous avons déjà des offres de cinq promoteurs de la région de Montréal pour le retour de Stéphane, a précisé Claude McKinnon. Le combat devrait avoir lieu en septembre. Un sixième pourrait aussi être intéressé. Ce sont des gens sérieux. Nous attendons la réponse d'un promoteur en particulier pour connaître son plan. Stéphane pourrait effectuer un retour qui pourrait s'étirer entre un et trois combats.
«Je n'ai pas connu Stéphane il y a 15 ans, mais je suis convaincu qu'il est dans la meilleure forme de sa vie, physiquement et mentalement. Il est en super forme, le moral est bon. L'événement du mois de mai lui a fait du bien et tout le monde est content.»o