Les organisateurs des Championnats canadiens de vélo sur route à Saguenay, Simon Ouellet, Steeve Potvin, Sébastien Gagnon et Gaétan Larouche, ont donné les grandes lignes de l’événement qui se déroulera de jeudi à dimanche et qui regroupera près de 400 cyclistes.

Oubliez les parcours plats!

Les organisateurs des Championnats canadiens de vélo sur route Global Relay à Saguenay promettent que les parcours concoctés offriront des courses enlevantes et spectaculaires, à compter de jeudi.

Lors d’une conférence de presse au Montagnais, afin de donner le coup d’envoi à l’événement, les responsables ont donné tous les détails de l’horaire très chargé des quatre jours de compétition. La présentation des Championnats canadiens à Saguenay découle directement de l’annulation du Grand Prix de Saguenay, en raison de la tenue du G7 à Charlevoix lors de la même fin de semaine, ce qui rendait impossible le déroulement de la compétition cycliste. Quelques jours plus tard, les dirigeants de Cyclisme Canada ont approché les membres de l’organisation saguenéenne pour leur offrir l’épreuve nationale.

Quelques participants étaient de la partie, dont l’Almatois Léandre Bouchard, qui fera encore la transition du vélo de montagne au vélo sur route pour l’occasion, étant le seul représentant de l’équipe KMC Ekoï SR Suntour. Les coéquipiers de l’équipe Silber Pro Cycling élite U23, Adam Roberge et Pier-André Côté, ont également participé à la présentation, tout comme leur compatriote et adversaire Laurent Gervais d’Aevolo.

L’une des favorites chez les femmes élites et unique porte-couleurs de l’équipe Sunweb, la Manitobaine Leah Kirchmann, a également pris part à l’activité, ainsi que les paracyclistes en tandem, la Chicoutimienne Évelyne Gagnon et sa partenaire Annie Bouchard.

« Vous connaissez notre coin. Vous savez qu’il n’y a jamais de parcours plat chez nous. Ça brasse », leur a rappelé d’entrée de jeu le coprésident du conseil d’administration, Sébastien Gagnon, qui était accompagné de son homologue Steeve Potvin, du directeur général Gaétan Larouche et du directeur adjoint Simon Ouellet.

« Le vélo, c’est un sport exceptionnel. Ça ne coûte rien pour aller voir et tu es vraiment proche des athlètes », confie Sébastien Gagnon.

La compétition débutera jeudi avec le contre-la-montre individuel sur la route du Valinouët à Falardeau dans les quatre divisions, junior, élite U23, élite ainsi que paracyclisme qui regroupe une trentaine d’athlètes. Les inscriptions continuent à entrer, mais 225 cyclistes ont confirmé leur place au départ. Les journées de vendredi et samedi seront réservées aux courses sur route qui accueilleront le plus grand nombre d’athlètes avec 318 inscriptions, dont 106 femmes à La Baie.

« C’est un parcours assez particulier et assez difficile. Pour avoir été utilisé lors de la Coupe des Nations puis pour le Grand Prix de Saguenay, les gens savent que c’est un parcours relevé. Quand on le répète 10 et 12 fois, ça rentre dans les jambes », de noter Gaétan Larouche. Finalement, plus de 250 cyclistes prendront part au critérium de dimanche au quartier du Bassin, au centre-ville de Chicoutimi.

Avec plus de 350 cyclistes, la logistique sera imposante pour les nombreuses courses de la fin de semaine.

« On doit respecter les catégories. On ne peut pas faire courir tout le monde en même temps », de convenir Gaétan Larouche, soulignant l’apport des quelque 200 bénévoles, dont 90 % ont accepté d’être présents pour des journées complètes.

« Même s’il fait 30 degrés, ils vont arriver à 8 h le matin, repartir à 17 h et nous remercier d’être là », de souligner Gaétan Larouche.