Directeur général du Club de golf Lac-Saint-Jean, Keven Fortin-Simard profitera des quelques jours qui restent avant l'ouverture du terrain de Saint-Gédéon pour tenter sa chance aux qualifications locales pour l'Omnium des États-Unis au club de golf Haworth, au New Jersey. Le tournoi aura lieu lundi.

Omnium de golf des États-Unis: Fortin-Simard tente sa chance

Le professionnel et directeur général du Club de golf Lac-Saint-Jean, Keven Fortin-Simard tentera sa chance à la première étape de qualification de l'Omnium de golf des États-Unis qui aura lieu lundi, au Club de golf Haworth, au New Jersey.
La dernière prestation du Robervalois d'origine à une qualification régionale remonte à 2015, au Connecticut. Qu'est-ce qui le motive à tenter le coup ?
« J'avais envie de compétitionner un peu plus. Toutefois, je n'ai pas beaucoup de temps disponible et les occasions sont plus rares. Mais, avec le genre de printemps que l'on connaît, je savais que l'occasion pourrait s'y prêter », explique le professionnel qui sera accompagné de son frère Dany comme caddie, de sa conjointe et de sa mère, Johanne Fortin.
Contrairement à sa tentative précédente, ses premières rondes de la saison lui permettent de penser qu'il pourrait tirer son épingle du jeu.
« Il y a deux ans, j'avais participé à une qualification et ça s'était assez bien passé (il avait terminé au sommet du classement). (...) L'an passé, j'en arrachais alors je n'avais pas forcé pour m'inscrire. Cette année, j'ai réussi à jouer quatre fois depuis le début de la saison. Je me suis promené un peu partout et j'ai réussi à jouer une ronde à gauche et à droite. Mais cette fois-ci, j'ai joué et ce n'était pas pire en partant, alors je me suis dit que j'avais une chance », a-t-il indiqué en entrevue téléphonique.
Cela dit, le professionnel n'a pas vraiment d'objectifs précis. « Le concept de ces qualifications, c'est de réussir la première étape pour passer à la deuxième qui se trouve à être la finale. Comme il s'agit d'une qualification d'une journée, c'est un coup de dés. Si ça veut faire, ça fait, sinon ça ne fait pas. Il y a deux ans, ça avait voulu faire. Si je ne prends pas la chance, ça ne pourra pas arriver », ajoute-t-il.
Savourer le moment
Peu importe le résultat de la ronde de lundi, Keven Fortin-Simard souhaite profiter pleinement de l'expérience avant le début officiel de la saison au terrain de Saint-Gédéon.
« Le club ouvrira vendredi prochain (12 mai) et que je passe ou non, ça ne changera pas beaucoup (mon programme) pour la prochaine semaine. Ce sera vraiment de prendre la chance que ça fasse et on verra ! »
Pour l'instant, le DG du Club de golf Lac-Saint-Jean n'a pas établi une liste de tournois professionnels potentiels pour la belle saison. « J'attends de connaître le (calendrier) du circuit qui remplace celui de l'AGP du Québec. Je devrais être bon pour jouer quelques tournois, mais je ne sais pas lesquels », mentionne celui dont la conjointe devrait accoucher en juillet.
« Ça a changé les perspectives de la saison, mais pour de super belles raisons, convient-il. Et il faut que mon golf soit pas pire aussi. Alors cette semaine, je vais en profiter parce que j'ai toujours aimé ça (la compétition). »
Mentionnons que le club de golf de Saint-Gédéon tiendra sa corvée printanière jeudi (à compter de 8 h) et les premiers départs sont disponibles à compter de 8 h 30 vendredi. « C'est plus tôt qu'on pensait. On se croisait les doigts pour ouvrir le 13, mais les journées de jeudi et vendredi de la semaine dernière nous ont donné un bon coup de main. Le terrain est en bonnes conditions et on devrait avoir une belle saison », a-t-il conclu.