Entouré de ses parents et de son frère, Olivier Rodrigue a signé son premier contrat professionnel, d’une durée de trois ans, avec les Oilers.

Olivier Rodrigue signe son premier contrat

Le Chicoutimien Olivier Rodrigue a paraphé son premier contrat professionnel avec les Oilers d’Edmonton. Le gardien des Voltigeurs de Drummondville et 62e choix au dernier repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH) s’est entendu sur les termes d’une entente de trois ans.

Olivier Rodrigue a signé les papiers officiels mardi soir, et l’organisation albertaine en a fait l’annonce sur son site Internet mercredi après-midi. « C’est juste une étape de franchie. C’est fait pour le contrat. Après, je m’en vais jouer ma dernière saison junior et je veux être un meilleur gardien que l’an dernier. C’est seulement une étape pour ensuite monter chez les professionnels », indique Olivier Rodrigue, qui passera l’été en Californie, où il a rejoint ses parents qui demeurent à Bakersfield depuis maintenant un an. Son père, Sylvain, est entraîneur des gardiens dans l’organisation des Oilers, notamment avec les Condors, le club-école des Oilers dans la Ligue américaine.

Cette signature vient mettre un baume sur une saison qui ne s’est pas terminée de la manière souhaitée pour les Voltigeurs et Rodrigue. Après un début de saison qu’il admet lui-même difficile, le Chicoutimien a ensuite retrouvé son aplomb, mais a été ralenti par une blessure à l’aine dans le dernier droit. Le gardien a passé la majeure partie des séries éliminatoires sur la touche et pendant ce temps, le parcours des Voltigeurs a pris fin en demi-finale devant les Mooseheads d’Halifax. « Ce n’est pas le scénario que je souhaitais. Au hockey, on n’est jamais à l’abri des blessures. Ça fait partie du sport. J’ai appris là-dedans à être un meilleur coéquipier. Si je ne suis pas sur la glace, je dois tout de même pouvoir aider mon équipe. J’ai appris dans ces moments plus difficiles », de laisser savoir l’athlète de 6 pieds 1 et 165 livres.

Rodrigue devrait normalement recevoir une invitation pour le camp estival d’Équipe Canada junior. Il avait participé au camp estival l’an dernier, sans toutefois être convié au camp final en décembre. « C’est un objectif, rappelle Olivier Rodrigue sur le camp qui se déroulera en juillet. Je ne contrôle plus rien. C’est selon ma saison de l’an dernier que je vais avoir une invitation. Je dois attendre le coup de fil. On va voir ce qui va se passer. Il faut que je sois prêt à toute éventualité. »


«  C’est juste une étape de franchie. C’est fait pour le contrat. Après, je m’en vais jouer ma dernière saison junior et je veux être un meilleur gardien que l’an dernier.  »
Olivier Rodrigue

Lors de la dernière saison, Rodrigue a mené la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) avec 35 victoires, à égalité avec son compatriote régional Samuel Harvey. Il a affiché une moyenne de 2,43 avec un pourcentage d’arrêt de ,902.