Olivier Rodrigue a été convié au camp estival de la formation nationale.

Olivier Rodrigue au camp d'Équipe Canada

Le processus de sélection d’Équipe Canada junior débute très bien pour le gardien chicoutimien Olivier Rodrigue. L’espoir des Oilers d’Edmonton a été convié au camp estival de la formation nationale qui se mettra en branle le 28 juillet à Kamloops.

Le prochain Championnat mondial junior sera disputé dans l’Ouest du pays, organisé conjointement par les villes de Vancouver et Victoria. Au total, sept joueurs québécois ont reçu une invitation pour la vitrine d’évaluation qui regroupera 40 joueurs, dont quatre gardiens de but.

« Je veux faire l’équipe. C’est un objectif à court terme. Je vais travailler fort là-bas et je veux laisser ma marque », de commenter le gardien qui célébrera son 18e anniversaire vendredi.

« Ce sera une belle expérience. Le mois passé, je disais que ce n’était pas tous les jours qu’on a la chance de vivre un repêchage. Là, ce n’est pas tous les jours qu’on peut participer au camp des moins de 20 ans d’Équipe Canada », d’exprimer Rodrigue qui, avant de se rendre à Kamloops, effectuera un détour par Edmonton.

Le gardien chicoutimien Olivier Rodrigue a été convié au camp estival d’Équipe Canada qui se mettra en branle le 28 juillet à Kamloops.

Le plus jeune
En plus de Rodrigue, entre les deux poteaux, on retrouvera Michael DiPietro, Matthew Villalta et Matthew Welsh, des Islanders de Charlottetown.

Du groupe, Rodrigue est le plus jeune, étant le seul né en 2000, tandis que DiPietro est le seul à avoir participé au camp final d’évaluation la saison dernière. Le Chicoutimien, qui défendra le filet des Voltigeurs de Drummondville pour une troisième saison l’an prochain, est celui qui a été repêché le plus tôt, en deuxième ronde, 62e au total, le mois dernier, par les Oilers. DiPietro et Villalta ont quant à eux été sélectionnés en troisième ronde, respectivement par les Canucks de Vancouver et les Kings de Los Angeles, tandis que Welsh ne sera éligible qu’au prochain repêchage.

« La Vitrine Sport Chek du Mondial junior nous donne une excellente occasion d’entamer le processus d’évaluation et permet au personnel d’apprendre à connaître les joueurs avant le début de la nouvelle saison », de mentionner le dépisteur en chef de Hockey Canada, Brad McEwen, dans un communiqué publié mercredi pour faire l’annonce des joueurs retenus. La formation nationale sera dirigée par Tim Hunter qui aura comme adjoints deux entraîneurs de la LHJMQ, Marc-André Dumont (Cap-Breton) et Jim Hulton (Charlottetown), ainsi que Brent Kisio.

« Nous pouvons aussi voir les joueurs rivaliser contre d’autres équipes qui seront à Vancouver et à Victoria en décembre. C’est une chance unique, et nous avons hâte d’en profiter au maximum au moment de lancer notre parcours vers le Mondial junior 2019 à la fin du mois. »

Les coéquipiers de Rodrigue avec les Voltigeurs, dont le vétéran Maxime Comtois ainsi que Nicolas Beaudin et Joseph Veleno, ont également été invités. Le défenseur Pierre-Olivier Joseph et les attaquants Antoine Morand et Joël Teasdale seront aussi de la partie. Deux autres joueurs de la LHJMQ, les défenseurs Noah Dobson et Jared McIsaac, sont également du lot.

Olivier Rodrigue n’en sera pas à un premier contact avec les responsables du programme national. En avril, après l’élimination des Voltigeurs en deuxième ronde, il a participé au Championnat mondial des moins de 18 ans en Russie. Avant le début de la dernière saison, il a aidé le Canada à remporter l’or à la Coupe commémorative Ivan-Hlinka des moins de 18 ans, en République tchèque et en Slovaquie.