La propriétaire de Majosport, Marie-Josée Gravel, estime que le nouveau parc Ninja Warrior va répondre aux attentes des amateurs de courses à obstacles.

Nouvelle offre de parcours à obstacles

Une nouvelle offre vient de faire son apparition dans le monde des courses à obstacles au Saguenay. Le parc Ninja Warrior, installé dans le studio Majosport de la rue Alma à Chicoutimi, est prêt à être inauguré.

Le parcours s’inspire de la populaire émission de télévision, où les participants doivent franchir des obstacles sans tomber dans un minimum de temps. Le Ninja Warrior de Majosport est d’une longueur de 40 pieds, alliant les défis de force et d’endurance.

«C’est un grand parc qui rejoint beaucoup ceux et celles qui veulent s’entraîner différemment, a dévoilé la propriétaire de Majosport, Marie-Josée Gravel. J’ai hâte de voir la réaction des gens.»

Le parc Ninja Warrior sera officiellement accessible à partir de lundi. Entre-temps, une journée portes ouvertes est prévue samedi. Les clients et habitués des autres activités chez Majosport profitaient d’un 5 à 7 de lancement, jeudi soir.

En lien avec le Ninja Warrior, une pièce pour pratiquer la callisthénie est maintenant offerte. Il s’agit d’une forme de gymnastique qui allie force musculaire, souplesse et équilibre. Un local de yoga chaud, où les séances se tiennent à une température ambiante de 40 degrés Celsius, fait aussi partie de l’offre.

«En comptant sur de plus grands espaces, j’avais la chance d’apporter encore plus de spécialités et c’est ce que j’ai toujours visé, a émis Marie-Josée Gravel. Je vais voir ce qui se fait dans les autres villes et régions pour les amener au Saguenay.»

Mme Gravel confirme son intention d’attirer une clientèle plus mixte que lors des dernières années. En plus du studio de Chicoutimi, Majosport exploite des installations à Alma et Jonquière.