Nouveaux propriétaires recherchés pour les Marquis

L’an dernier, le propriétaire unique des Marquis de Jonquière, Éric Claveau, avait tendu la perche pour trouver une relève qui voudrait prendre en charge la formation de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH). Après sept ans passés à la direction de l’organisation, il a indiqué au Quotidien lundi qu’il ne serait pas de retour la saison prochaine. Tout au plus, il laisse la porte entrouverte à un partenariat minoritaire pour assurer la transition avec les nouveaux propriétaires.

En entrevue téléphonique lundi, Éric Claveau estime qu’après sept ans, le temps est venu de passer le flambeau. Il veut quitter l’organisation, mais il tient à ce que la transition se déroule bien. Pour lui, le moment semble bon pour ouvrir la porte à un nouvel investisseur ou à un groupe d’investisseurs, puisque la réunion de l’assemblée générale annuelle (AGA) est les 6 et 7 juin et le repêchage, le 15 juin.

« Je cherche des gens qui veulent prendre la relève à 100 %. Si les personnes intéressées souhaitent que je reste un petit peu pour faire la transition, je peux le faire, précise-t-il. Il y a des gens qui se sont manifestés, mais nous n’avons pas eu de rencontres quant à la façon qu’ils voudraient (s’impliquer). Nous sommes ouverts à toutes sortes de formules, que ce soit comme commanditaires majeurs ou comme propriétaires. Je souhaite passer à autre chose, mais ça ne me dérangerait pas d’être un partenaire minoritaire pour un an afin de faire la transition. »

Du sang neuf

En attirant de nouveaux acquéreurs, M. Claveau estime que ces derniers, avec leur propre réseau, pourraient ajouter de nouveaux commanditaires à ceux déjà en place. « On a une bonne équipe en place : de bons recruteurs, de bonnes personnes à l’administration et une bonne équipe pour les réseaux sociaux. Il ne manque pas grand-chose pour fermer la boucle. Un petit peu plus d’achalandage et du sang nouveau qui amènerait de nouveaux commanditaires », estime-t-il.

Présentement, il n’y a aucun contrat de signé avec le personnel en place, mais tous sont intéressés à être de retour la saison prochaine. De plus, il est assuré qu’il y aura six équipes de retour l’an prochain dans le circuit. Il reste à trouver un domicile aux Pétroliers, mais la ligue semble optimiste.

Pas de regrets

Éric Claveau a connu une association gagnante avec les Marquis, à ses deux premières années comme propriétaire, l’équipe a remporté la coupe des séries (2013 et 2014), ainsi qu’en 2017. « Si je m’étais fait mal année après année, je serais parti avant. J’ai aimé mon expérience et je n’ai pas de regret, mais l’heure est venue de passer à autre chose », assure celui qui a toujours voulu faire en sorte que les partisans aient une équipe compétitive sur la glace.

Cela dit, il s’est acheté une petite érablière et depuis, il se sentait tiraillé entre ses deux passions. En effet, le temps des sucres tombe en même temps que les séries, alors lui était difficile de se partager en deux.

« Je fais une sortie publique parce que je ne veux pas que les gens disent qu’avoir su, ils se seraient manifestés (pour prendre la relève). »

Ville de Saguenay est au courant de sa démarche et elle a manifesté son intérêt de continuer à appuyer l’organisation, malgré une légère baisse de 15 000 $ sur l’aide accordée par le passé. Mais si personne ne se manifeste pour prendre la relève, les Marquis se retrouveront dans une impasse. « Je ne sais pas ce que ça va faire », avoue Éric Claveau.

Les gens ou groupes intéressés à prendre la relève ou à mettre la main à la pâte sont donc invités à communiquer avec M. Claveau pour en discuter à marquislnah@gmail.com.